TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



MSC Croisières veut devenir la 3e compagnie mondiale

Le MSC Seaview livré en juin



MSC Croisières défend son positionnement premium. La compagnie souhaite voir tripler le marché français d’ici 2016 et atteindre entre 500 et 600 000 clients. En attendant, elle continue de voir grossir sa flotte. En 2026, elle aura doublé.


Rédigé par le Mercredi 24 Janvier 2018

Après le MSC Meraviglia et le MSC Seaside en 2017, MSC Croisières attend avec impatience la livraison du MSC Seaview, suivie de son inauguration le 2 juin prochain.

MSC Croisières est dans la phase d’accélération de son plan d’investissement, initialement fixé à 9 milliards d’euros sur dix ans, il devrait atteindre les 10,5 milliards d’euros. Au total, la compagnie comptera 12 nouveaux navires d’ici à 2026.

« Nous allons doubler la flotte et tripler l’offre, se réjouit Patrick Pourbaix, directeur général France, Belgique et Luxembourg de MSC Croisières. Nous deviendrons alors la 3e compagnie en termes de capacité totale en 2026. »

Pour 2017, la compagnie s’était fixé un objectif de 200 000 passagers, elle n’a pas réussi à passer ce cap, mais atteint les 197 000 passagers et une progression de 20%. La cause ? « Des problèmes de stock », répond le DG France.

Cependant, Patrick Pourbaix se dit satisfait de l’année écoulée. Le panier moyen continue de progresser. « En 2016, le panier moyen par passager a augmenté de 8% par rapport à 2015. Aujourd’hui, il continue sa croissance, avec +6% en 2017 » ajoute le DG France.

Un positionnement premium

Ce dernier affirme le positionnement premium de MSC Croisières. « Pendant 12 ans, nous avons mis en place le produit, notre vision. Aujourd’hui nous avons atteint une maturité, nos produits sont différents de ceux de la concurrence. Nous avons un positionnement premium. D’ailleurs, nous assumons de vendre nos croisières environ 10% plus cher que nos concurrents. »

« C’est un positionnement qui fonctionne, surtout sur le marché français. Un marché moins mature que le marché allemand. Il y a le potentiel pour le multiplier par trois. D’ici à 2026, nous pourrons accueillir entre 500 et 600 000 clients », affirme Patrick Pourbaix.

L’Italie reste son premier marché, loin devant, avec 300 000 passagers en 2017. La France est le deuxième, ex-aequo avec l’Allemagne.

La compagnie de croisière a su séduire la clientèle antillaise, adepte des produits premiums selon Patrick Pourbaix. « Le taux de pénétration dans la région atteint 9%, presque 10 fois plus qu’en métropole », assure-t-il.

Plus de départs du port du Havre

A compter du 3 avril 2018, MSC Croisières proposera 22 départs en croisières du Havre à destination des capitales du Nord, des fjords norvégiens, du Royaume-Uni ainsi que de la côte Atlantique et jusqu’à la Méditerranée.

« Aujourd’hui, la plupart des départs du Havre sont complets. On a retiré du stock d’Hambourg pour le retrouver au Havre », explique Patrick Pourbaix.

En 2019, une nouvelle destination, l’Inde sera proposée.

Donner plus de visibilité à la croisière

Pour le DG France de MSC Croisières : « Le secteur de la croisière n’est pas suffisamment considéré par les professionnels du tourisme. La croisière monte, j’aimerais qu’elle soit leur cheval de bataille. Tous s’y intéresse, mais il n’y a pas de plan d’actions. »

Pour aller dans ce sens et gagner en visibilité, MSC Croisières organise des visites de ses navires auprès des agents de voyages et clients. 5000 ont été organisées en 2017. Les meilleurs vendeurs seront invités pour la croisière inaugurale du MSC Seaview, prévue du 3 au 6 juin entre Rome et Marseille.

« Notre stratégie repose sur le B2B, poursuit-il. Avec certains réseaux de distribution, nous atteignons une croissance à deux chiffres. Le retail (Carrefour Voyages, Leclerc Voyages, …) progresse d’autant plus. »

En 2017, le B2C a connu un léger recul, passant de 9,9% en 2016 à 9,7%.

Pour 2018, MSC Croisières vise une croissance à près de 20%. La compagnie espère également s’implanter un peu plus sur le marché américain. « Sur les 23 milliards de passagers que représente l’industrie de la croisière, les Américains sont 13 milliards », détaille Patrick Pourbaix.

En 2018, MSC Croisières devrait dépasser la barre des 200 000 passagers, notamment grâce à son nouveau navire, qui naviguera en Méditerranée cet été.

Lu 2429 fois

Notez



1.Posté par Alain CLEMENT le 01/02/2018 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si ils commençaient par avoir ENFIN un VRAI service client, ça serait un grand progrès car pour l'instant ils sont totalement inexistants dans ce domaine !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips