TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Mexico rassemble plus d'un million de spectateurs pour la Fête des Morts

Reportage au cœur de l'édition 2017


Rédigé par Jean-Paul COMBE le Mardi 7 Novembre 2017

La Fête des Morts, ou "dia de muertos", est fêtée au Mexique depuis plus de 3 000 ans. Durant cette période, le culte des morts est mythifié dans l’allégresse.



Unis dans la mort. Mexico a, pour la seconde fois en 2017, organisé un défilé pour la Fête des Morts - DR : J.-P.C.
Unis dans la mort. Mexico a, pour la seconde fois en 2017, organisé un défilé pour la Fête des Morts - DR : J.-P.C.
Au Mexique, c’est toujours un peu la fête. Il y a les fêtes nationales, régionales, les patronales introduites par les missionnaires espagnols, mais encore les réunions religieuses, parfois en superposition de célébrations plus anciennes, comme la Fête des Morts (dia de muertos), observée depuis les temps préhispaniques.

Cette dernière, célébrée dans tout le pays de la fin d'octobre à la première semaine de novembre, est une période durant laquelle les Mexicains honorent et célèbrent - dans la joie - leurs proches disparus.

Défilés, rassemblements dans les rues, les cimetières, agapes, festivals ponctuent cette tradition ancestrale.

« Dans aucun autre endroit du monde, les visiteurs ne peuvent vivre une célébration aussi colorée, magique et surréaliste », martèle Hector Flores Santana, directeur général du Conseil de Promotion Touristique du Mexique.

« Les célébrations se déroulent dans tout le pays et chaque Etat la fête différemment. Les visiteurs apprécient d’autant plus la saison de la Fête des Morts lorsqu’ils ont l’occasion de voyager dans plusieurs villes.

Un visiteur peut, par exemple, commencer son voyage à Mexico puis se rendre à Puebla, Aguascalientes, Michoacán ou Morelos (voir encadré en fin d'article).

Chacun de ces endroits offre une expérience très différente. Il n'y en a pas deux qui se ressemblent exactement, mais ce qui les unit, c’est cette émotion véritable et authentique au moment d'honorer et de se souvenir de nos ancêtres
 ».

Se moquer de la mort

Célébration joyeuse et colorée de plusieurs jours, la fête des morts est marquée par des rassemblements dans les rues, les cimetières, les places.

Bien que les traditions varient d'une région à l'autre, on peut, durant cette période, faire l’expérience de décorations exceptionnelles et étonnantes, des saveurs riches, des senteurs aguichantes et des festivités transmises depuis des générations.

Le "dia de muertos" se caractérise par des plats typiques tel que le célèbre Pain des Morts (Pan de muertos), des festivals locaux dans tous les États, des autels animés publics et privés, mais encore par la visite des tombes des défunts.

On trouve, aussi, un peu partout les fameuses calaveras, des figurines dont l’objectif est de se moquer de la mort au travers de crânes, squelettes.

Elles sont utilisées en guise de décoration, mais il existe des calaveritas comestibles en sucre ou en chocolat.

La terre, le vent, l’eau et le feu

Un autel du souvenir dans la rue - DR : J.-P.C.
Un autel du souvenir dans la rue - DR : J.-P.C.
Durant cette période, les cimetières s'animent avec des autels colorés placés sur chacune des tombes, entourées de nombreuses bougies.

Les familles installent des autels (altares) dans leurs maisons et leurs communautés pour offrir aux âmes défuntes leurs aliments préférés et d'autres marques d'amour et de souvenirs.

Bien que la conception de chaque autel puisse varier, ils portent tous des éléments donnant une signification et un symbolisme.

La cempasuchil par exemple, ou "fleur de souci", une fleur parfumée endémique du Mexique, connu pour sa couleur jaune vif, est utilisée pour guider les esprits morts à l'autel.

Des bougies sont ajoutées afin que les âmes puissent trouver leur chemin, tandis que l'encens fortement parfumé est utilisé comme une offrande pour dissiper les mauvais esprits. Les photographies ou les effets personnels du défunt sont également posés sur l’autel.

Sont aussi ajoutés des friandises et des crânes en chocolat. Enfin, on complète avec l'emblématique pain des morts (Pan de Muertos), en forme de crâne. Il trouve son origine dans l'époque préhispanique et n'est fabriqué qu’à cette occasion.

Les offrandes placées sur les autels représentent les quatre éléments primordiaux de la nature : la terre, symbolisée par les fruits qui alimentent les âmes ; le vent, symbolisé par le papier découpé, dit papel picado et le papier de soie qui, en raison de sa légèreté, se balance au rythme de la brise ; l’eau, placée dans un récipient pour apaiser la soif des défunts ; et enfin, le feu avec les bougies qui représentent chacune une âme et une bougie supplémentaire pour les âmes oubliées.

Le défilé, entre carnaval et Halloween

Spectacle d’après défilé, pour ces festivités, à mi-chemin entre carnaval et Halloween - DR : J.-P.C.
Spectacle d’après défilé, pour ces festivités, à mi-chemin entre carnaval et Halloween - DR : J.-P.C.
En point d’orgue, Mexico a, pour la seconde fois en 2017, organisé un défilé pour la Fête des Morts.

Long de plus d’un kilomètre, il a traversé la ville, commençant près du monument Estela de Luz, puis passant par l'avenue Reforma et l'avenue de Mayo, en direction du centre-ville.

La parade se compose de multiples chars richement décorés, accompagnés d’artistes costumés qui ont dansé sur l'emblématique place du Zocalo et tout au long du parcours.

Cette année, ce sont plus d’un million de visiteurs, selon les chiffres officiels, qui se sont déplacés à Mexico, ce qui a permis un taux record d’occupation des hôtels.

Le plus souvent maquillés pour la circonstance, les touristes se sont mêlés aux danseurs pour partager ces festivités, à mi-chemin entre carnaval et Halloween. Une cérémonie qui s’est déroulée sans bousculade, ni débordement.

De leur coté, la plupart des restaurants et hôtels participaient à la célébration en créant leurs propres autels et animations, comme le Grand Hotel Victoria avec son spectacle d’épouvante, richement mis en scène.

Pour compléter les festivités et ajouter à la joie, le comité organisateur a lancé une playlist sur Spotify, le service de musique, de podcast et de streaming vidéo, qui comprend un mix de musiques traditionnelle et mexicaine, mais aussi des enregistrements audio racontant l’origine de ces rituels.

Histoire de nous rappeler, qu’ici, la mort est traitée avec familiarité et dérision. En apparence, du moins.

Repères

Notre journaliste, Jean-Paul Combe, est rentré vivant de la Fête des Morts - DR : J.-P.C.
Notre journaliste, Jean-Paul Combe, est rentré vivant de la Fête des Morts - DR : J.-P.C.
Infos sur la Fête des Morts auprès de VisitMexico

Vols

Air France
 : vols quotidiens (direct avec connexion en région) - www.airfrance.fr

Aeromexico : vols quotidiens (direct avec connexion en région) - www.aeromexico.com

Iberia (via Madrid) - www.iberia.fr

Comment fête-t-on le « Dia de muertos » dans tout le Mexique ?

La diversité culturelle du Mexique se manifeste dans toute sa richesse lors de ses fêtes populaires, ainsi que dans ses traditions et ses coutumes, dont certaines sont uniques au monde.

C’est certainement le cas des festivités de la Fête des Morts célébrée dans tout le pays.

Pour cela, Mexitours, en partenariat avec diverses destinations, a lancé des visites personnalisées dans tout le Mexique en plus de la grande fête de Mexico.

Aguascalientes

Aguascalientes organise chaque année le « Festival des Crânes », rendant hommage à l'artiste Jose Guadalupe Posada, créateur des célèbres images de La Catrina, très étroitement liées aux célébrations de la Fête des Morts. La plupart des célébrations se déroulent sur l'île de San Marcos, où toute la ville est décorée avec des bannières colorées et des fleurs. Des concerts de l'Orchestre Symphonique d'Aguascalientes, des dégustations et des ventes d’œuvres d'art y sont aussi organisés. Le must de l'expérience à Aguascalientes est la superbe Parade de Calaveras, avec ses squelettes géants sur des chars décorés de manière fantaisiste.

Chiapas

Dans le Chiapas, à l'aube du 1er novembre, les gens déposent de la nourriture pour leurs proches, et les cloches de l'église de Saint-Jean sonnent ensuite pour réveiller tous les esprits afin qu'ils puissent visiter la terre. Pour apporter de la joie aux morts, les parents jouent de la musique. Cette nuit-là, les habitants allument des bougies pour illuminer le chemin que les esprits doivent emprunter pour retourner vers leur lieu d’éternel repos.

Guanajuato

Chaque 1er novembre, la ville de León, dans l’État de Guanajuato, organise la célèbre Parade des Catrinas, avec des personnes habillées en Catrinas sur un thème différent chaque année. De plus, les étudiants de l'Université de Guanajuato créent « El Tapete de la Muerte », de magnifiques tapis de graines et de fleurs faits à la main. La ville de San Miguel de Allende accueille le Festival de La Calaca du 1er au 5 novembre. Les visiteurs peuvent profiter de défilés, de célébrations dans les rues, d’ateliers avec des artisans, et plus encore.

Oaxaca

Chaque année, Oaxaca organise la « Place des Morts », où les visiteurs peuvent acheter des objets faits à la main par des artisans spécialement pour cette saison. La place est décorée avec de nombreuses couleurs, des bannières et des fleurs, et les gens peuvent goûter les saveurs d'Oaxaca : du mole local aux friandises, comme les manzanitas de tejocote et nicuatole.

Querétaro

À Querétaro, les cultures indigènes ont conservé des traditions très anciennes. Les locaux construisent des autels avec plusieurs niveaux pour honorer leurs proches disparus, avec des niveaux alternatifs couverts de tissu blanc ou noir. Sur chacun de ces niveaux, les membres de la famille placent des objets différents, par exemple une image d'un Saint que la famille honore particulièrement au premier niveau, une croix de cendres pour les âmes du purgatoire sur le second, et ainsi de suite. Le cinquième et le sixième sont réservés respectivement aux fruits et photos préférées du défunt. Le sommet de la structure entière doit avoir une arche sur le dessus, qui symbolise l'entrée dans le monde des morts. De plus, le centre historique offre généralement la possibilité d'essayer divers aliments traditionnellement offerts sur les autels des défunts.

Quintana Roo

Le peuple Maya avait de nombreuses traditions avant que les Espagnols ne conquièrent le Mexique, et quand la célébration contemporaine de la Fête des Morts fut établie, ils créèrent leur propre version : Hanal Pixán (Nourriture des Âmes). Une fois les prières pour les morts terminées dans leurs maisons, les familles invitent leurs voisins à participer aux célébrations. Les visiteurs peuvent ainsi voir les gens défiler dans les rues de maison en maison avec des offrandes. De plus, le parc Xcaret à Cancun accueille chaque année une grande fête (Festival de Tradiciones de Vida y Muerte), rassemblant diverses communautés d'indigènes pour partager leurs versions des traditions de la Fête des Morts à travers des représentations théâtrales et des concerts.

Veracruz

L'une des plus grandes célébrations à Veracruz est le Festival Mictlán, qui dure cinq jours. Les habitants de cette région croient qu'il existe neuf niveaux à traverser dans le monde souterrain pour arriver à Mictlán, là où les dieux vivent et très peu sont autorisés à y entrer. Les familles doivent donc déposer la nourriture traditionnelle et les offrandes pour leurs proches décédés pour leur voyage. Le festival, ouvert aux locaux et aux visiteurs, accueille des spectacles musicaux, des artistes exposant leurs œuvres et des représentations théâtrales de ces voyages dans le monde souterrain.

Lu 4146 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Mai 2018 - 23:45 La Syrie... même plus en rêve !



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle