TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Mongolie : avec l'opération "1000 cachemires", Out of NowHere veut sauver le tourisme réceptif

L'interview de F. Roman-Hauduroy, patron de Step'In et de Out of NowHere



Réceptif en Mongolie, Frédéric Roman-Hauduroy a aussi lancé une structure hôtelière Out of NowHere, récompensée plusieurs fois pour son concept de géolodge intégré dans son environnement. Aujourd'hui l'entreprise qui vit depuis maintenant 10 mois sur ses fonds propres a lancé une opération solidaire en partenariat avec GOBI Cashmere pour préserver l'emploi et soutenir les familles à destination. Plus de 140 personnes sont concernées !


Rédigé par le Dimanche 29 Novembre 2020

Avec la plus faible densité au monde, la Mongolie est aujourd’hui le pays de la distanciation sociale par excellence ! /crédit Beniamino Pisati
Avec la plus faible densité au monde, la Mongolie est aujourd’hui le pays de la distanciation sociale par excellence ! /crédit Beniamino Pisati
TourMaG.com - Avec la fermeture hermétique des frontières, la population mongole risque de mourir en bonne santé… qu’en pensez-vous ?

Frédéric Roman-Hauduroy
:"Nous nous sentons bien sûr plus que concernés. C’est exactement ce que nous redoutons, en particulier pour tous les hommes, les femmes, les familles engagés à nos côtés depuis 15 ans.

Vous avez raison de souligner que les autorités mongoles ont très bien géré cette crise, avec une fermeture totale des frontières aériennes et terrestres depuis le 27 janvier 2020, soit à peine 15 jours après la déclaration de l’OMS relative à la pandémie.

Depuis, aucun décès n’est à déplorer dans le pays. Même s’il faut rester prudent, ce succès sanitaire sera un argument déterminant au moment d’accompagner la reprise progressive que nous espérons.

Tout le monde rêve en vert et de grands espaces ! Mais soyons réalistes, si tous les acteurs du tourisme sont dans la même situation aujourd’hui face à cette crise économique, il existe une différence de taille pour les pays comme la Mongolie qui disposent de faibles moyens financiers.

En ce qui nous concerne, nous vivons depuis maintenant 10 mois sur nos fonds propres et nous ne pouvons pas lâcher ! Si nous tombons, c’est tout l’écosystème autour de nous qui sera fragilisé. Le tourisme dans des destinations comme la Mongolie, ce ne sont pas seulement de lourdes empreintes carbone dues aux vols long-courrier.

C’est toute une économie vertueuse et responsable avec de nombreux programmes financés par les voyages, de la conservation du patrimoine dans des monastères à des actions plus ciblées dans les domaines de la santé, de l’éducation ou pour la protection de la vie nomade.

Par exemple, nous avons déjà sauvé de l’exode rural forcé près de 35 familles d’éleveurs nomades, soit près de 140 personnes, grâce à un programme de prêt de troupeau et reconstitution de cheptel suite à des hivers rigoureux qui avaient décimé 80% du bétail, financé intégralement par les revenus du voyage.

Je ne me lancerai pas ici dans une analyse économique plus complexe. Je suis homme de terrain et mon témoignage est fondé sur mes observations. Dans une capitale qui rêve aujourd’hui plutôt de modernité, de mondialisation, le tourisme en Mongolie contribue très largement à la conservation de son identité et de ses savoir-faire ancestraux.

TourMaG.com - Réceptif français basé en Mongolie, vous avez beaucoup œuvré pour promouvoir la destination. Êtes-vous payé de retour ?

Frédéric Roman-Hauduroy
: "Pour être honnête je me sens parfois un peu seul ! Depuis maintenant 15 ans je m’efforce de coordonner la présence de la destination sur les marchés francophones en France, Suisse et Belgique. Pas simple car nous avons peu de soutien de la part du Ministère du tourisme mongol.

Mais je suis particulièrement fier d’avoir réussi avec très peu de moyens à assurer chaque année la présence de la Mongolie sur le salon IFTM Top Resa grâce au soutien de la Direction du salon qui a tout fait pour créer les bonnes conditions en nous mettant destination à l’honneur en 2013 dès notre première participation.

Depuis le Ministère du tourisme mongol nous alloue chaque année une enveloppe budgétaire à cet effet. J’avais aussi réactivé en étroite collaboration avec l’Ambassade de France en Mongolie un accord-cadre de coopération touristique mais suivi de peu d’effets alors que la France, un des leaders mondiaux du secteur, pourrait jouer les premiers rôles avec une stratégie adaptée, notamment via le développement de clusters et de programmes de formation.

L’avenir de la Mongolie est intimement lié à celui du tourisme. Je milite depuis des années pour créer des projets pilotes dans les domaines du thermalisme par exemple, qui pourraient résoudre la problématique de courte saisonnalité de la destination. Mon associée mongole, Soyolmaa Jigjidsuren, membre exécutif de MTA, l’Association du Tourisme Mongol travaille beaucoup au renforcement des relations France- Mongolie.

La route est encore longue mais nous sommes toujours aussi enthousiastes. Cette crise sanitaire va changer beaucoup de choses et c’est un privilège aujourd’hui d’être aux avant-postes.

TourMaG.com - La destination est-elle consciente de la compétition à livrer lors de l’ère post-Covid et du risque d’être inaudible lorsque le moment de la reconquête sonnera ?

Frédéric Roman-Hauduroy
: Inaudible, non. Avec la plus faible densité au monde, la Mongolie est aujourd’hui le pays de la distanciation sociale par excellence ! On ne compte plus toutes les émissions et les reportages diffusés qui rappellent que la Mongolie est le dernier sanctuaire de la civilisation nomade à l’échelle d’un pays entier.

C'est une bulle d’oxygène et un havre de paix à quelques encâblures des principales villes bouillonnantes d’Asie du Nord et de l’Est (Tokyo, Pékin, Séoul). Par exemple, une émission comme Rendez-Vous en Terre Inconnue est déjà venue 4 fois !

Mais nous ne sommes pas dupes non plus, il faudra être extrêmement bien coordonnés pour exister quand les destinations mainstream sur le marché français vont investir massivement pour accompagner la reprise.

Nous nous y préparons depuis des semaines déjà avec des réunions régulières nationales et internationales et un intense programme de formation piloté par l’association nationale du tourisme mongol en coordination avec des professionnels du monde entier.

Reste la question des moyens, encore insuffisants pour avoir une présence permanente notamment en France. J’ai initié des contacts au plus haut niveau sur ce sujet mais il faudra être encore patients...

TourMaG.com - Votre marque Out NowHere vient de lancer une initiative baptisée “1000 cachemires”. À qui s’adresse-t-elle et quel est le principe ?

Frédéric Roman-Hauduroy
:"1000 cachemires est une opération de sauvetage inédite qui associe le leader de la filière du cachemire en Mongolie au monde du voyage. En l'absence d'aides gouvernementales en Mongolie, GOBI Cashmere, un acteur privé mongol extrêmement engagé socialement en Mongolie, a accepté de nous prêter main forte.

GOBI Cashmere s’engage à nos côtés en reversant 10 euros minimum à Out of NowHere pour toute commande d’un cachemire sur son site de vente en ligne du 23 novembre au 31 décembre avec le code achat *1000CACHEMIRES*.

L’idée de 1000 cachemires était d’offrir à chacun la possibilité d’offrir un cadeau utile et tout doux à l’approche des fêtes de Noël tout en faisant une bonne action : sauver les emplois de nos équipes et l’ensemble des actions de valorisation et développement du territoire que les équipes d’Out of NowHere mènent.

Le choix de notre partenaire GOBI Cashmere s’est imposé comme une évidence. Le cachemire est emblématique de la Mongolie. Il est appelé or blanc ou or léger par les Mongols. Les éleveurs nomades représentent 1/3 de la population mongole et 90% de leurs revenus proviennent de l’élevage des chèvres à cachemire. Le cachemire participe ainsi à la préservation de la culture nomade, un mode de vie unique au monde à l’échelle d’un pays tout entier.

Comme Out of NowHere, GOBI Cashmere est extrêmement attentif à la préservation du territoire et des traditions mongoles. Ils font un énorme de travail de promotion des méthodes artisanales ancestrales.

Ils sont extrêmement engagés auprès des éleveurs et leur récent et fulgurant développement sur la scène internationale permet d’endiguer l’exode rural. Avec GOBI Cashmere, nous partageons une vision et des objectifs communs qu’Out of NowHere exprime dans le domaine du tourisme.

Nous militons pour le développement en Mongolie d’un tourisme responsable, attentif à l’environnement et sa valorisation aussi bien d’un point de vue physique que culturel. Bien évidemment, il est difficile de passer d'hôtelier à directeur d'opération caritative. En parallèle à ce partenariat, nous avons aussi créé une collecte en ligne sur Leetchi pour toutes les personnes qui voudraient nous soutenir plus directement.

TourMaG.com - Quel est votre objectif ?

Frédéric Roman-Hauduroy
: "Notre objectif est de récolter 100 000 euros. Nous comptons sur tous les acteurs du voyage et partenaires de toujours pour nous soutenir à hauteur de leurs moyens, à titre individuel ou d’entreprise. Pour récompenser l’engagement de chacun, nous mettons au tirage au sort 5 voyages d’exception en Mongolie pour deux personnes vol inclus d’une valeur de 5000 euros à chaque palier de 20 000 euros atteint.

J’espère que mon appel sera entendu et très fortement relayé par le plus grand nombre.

5 voyages d’exception à gagner pour 2 personnes vol inclus d’une valeur de 5000 euros

Site Internet de l’opération solidaire
https://1000cachemires.org/
Site Internet de la cagnotte Leetchi
leetchi.com/c/1000cachemires
Site Internet d’Out of NowHere avec programme détaillé des 5 voyages à gagner
outofnowhere.asia/fr/1000-cachemires/

Frédéric ROMAN-HAUDUROY est directeur de STEP’IN depuis 2005, agence réceptive en Chine, Mongolie et Ouzbékistan. Il est aussi directeur associé d’Out of NowHere, marque hôtelière en Mongolie fondée en 2007. Out of NowHere reçoit en 2016 le prix Golden Compass du meilleur camp touristique de Mongolie attribué par l’Association du tourisme mongol (MTA).

En 2018, Out of NowHere obtient le 2nd prix dans la catégorie meilleurs hôtels éco-responsables aux Awards du magazine Hotel&Lodge et en 2019, le label Green Hôtel de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Mongolie. En 2020, Out of NowHere rejoint le label et réseau XO Private.

Out of NowHere emploie 14 personnes à l’année et 27 durant la saison estivale. En 2019, Out of NowHere a réalisé 5 000 nuitées et un chiffre d’affaires de 350 000 euros. En 2020, la société n’a enregistré aucun revenu mais a conservé tous ses employés.

Lu 2530 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Pierro le 30/11/2020 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très intéressant, je relais sur la page Facebook de mon agence dès ce midi.
Merci et bon courage.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >













QUARTIER LIBRE
vous offre




























TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias