TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Norwegian Cruise Line : "Nous ne reviendrons pas à Marseille !"

Interview de Francesco Paradisi, directeur du développement Italie/France



Elle n'est pas la plus connue sur le marché français, et pourtant Norwegian Cruise Line est l'une des compagnies de croisière les plus importantes au monde. Nous avons profité du lancement du Norwegian Bliss pour discuter avec le représentant en France du croisiériste, Francesco Paradisi. De la nouvelle classe Leonardo, au retour à Marseille, en passant par le mauvais accueil des navires dans certains ports, le directeur du développement de l'activité en France revient sur bon nombre de sujets.


Rédigé par Romain POMMIER le Jeudi 26 Avril 2018

Avec quelques milliers de passagers français par an, Norwegian vise à se positionner sur le Premium au détriment de la quantité - Crédit photo : RP
Avec quelques milliers de passagers français par an, Norwegian vise à se positionner sur le Premium au détriment de la quantité - Crédit photo : RP
TourMaG.com - Quelles sont les ambitions de Norwegian Cruise Line (NCL) sur le marché français ?

Francesco Paradisi :
Nous souhaitons nous positionner sur le segment premium, et être visible aux yeux des croisiéristes sur ce domaine.

En France, les compagnies préférées sur ce segment sont Cunard ou Princess Cruises. Les gens ne nous perçoivent pas encore comme premium, NCL est simplement vue comme une compagnie américaine.

Notre objectif est de pousser sur le concept haut de gamme.

TourMaG.com - Comment se comporte le marché français pour Norwegian Cruise Line ?

Francesco Paradisi :
L'année dernière, il a été plutôt stable et nous en sommes heureux. Nous avons remarqué une chose en 2017, lorsque nous avons mis en avant certains itinéraires même exotiques comme l'Amérique Latine, l'Asie... les ventes ont été au rendez-vous.

Après je ne donnerais pas de chiffres, car nous sommes côtés en bourse.

TourMaG.com - Un retour à Marseille est-il possible ?

Francesco Paradisi :
Aucun retour n'est prévu. Nous sommes à Barcelone, Venise ou Rome, donc Marseille n'est pas une priorité.

On a décidé d'arrêter l'embarquement en Provence l'année dernière. Le port phocéen est important pour les compagnies qui font du tourisme de masse, mais il ne l'est pas pour nous.

Les compagnies comme Costa Croisières et MSC Croisières mènent une guerre des prix au départ de Marseille. C'est très compliqué pour nous de s'immiscer dans ce marché. Nous faisons de la qualité et nous ne voulons pas vendre nos croisières au rabais.

La guerre des prix et le tourisme ne masse ne sont pas dans notre philosophie.

TourMaG.com - Allez-vous mener des actions sur le marché français ?

Francesco Paradisi :
Nous n'avons pas de représentation commerciale en France, donc les actions seront plus limitées. Nous allons essayer d'appuyer l'activité de notre partenaire Un Océan de Croisières, qui nous permet de toucher la clientèle professionnelle.

A côté de cela, nous avons nos distributeurs habituels s'adressant au grand public, avec lesquels nous travaillons et nous souhaitons les aider à progresser.

Le BtoB est un canal très important pour NCL et nous voulons continuer à le développer.

La classe Leonardo passera en Italie dans les années à venir selon Francesco Paradisi - Crédit photo : RP
La classe Leonardo passera en Italie dans les années à venir selon Francesco Paradisi - Crédit photo : RP
TourMaG.com - Norwegian Cruise Line n'est pas la plus connue des compagnies. Que souhaitez-vous délivrer comme message aux agents de voyages ?

Francesco Paradisi :
Il ne faut pas que les agents aient peur de proposer NCL, parce que la compagnie est américaine ou à cause de la langue anglaise.

Au salon IFTM - Top Resa l'année dernière, j'ai rencontré beaucoup de visiteurs et de clients qui m'ont témoigné leur affection pour la compagnie, ce qui montre bien que la clientèle française aime Norwegian.

Les agents doivent se rendre compte que les clients vont se renseigner sur Internet avant de pousser les portes des agences. Et s'ils ne proposent pas la croisière désirée, les personnes iront voir ailleurs.

Le produit doit être mis en avant, et il ne faut pas privilégier une compagnie pas sympathie, mais satisfaire le client.

TourMaG.com - Vous allez sortir, à partir de 2021, une nouvelle gamme de navires nommée Leonardo. Ces derniers seront plus petits, alors que les compagnies rivalisent de grandeur. Voulez-vous, avec cette nouvelle classe, contourner les problèmes concernant le mauvais accueil que reçoivent parfois les bateaux dans les ports comme Venise ou Barcelone ?

Francesco Paradisi :
Tout d'abord, avec ce nouveau genre de navires, nous voulons nous rendre dans des ports plus petits. Le fait d'explorer de nouvelles villes et de nouveaux ports va nous permettre de proposer des destinations inédites dans le milieu de la croisière.

Il ne faut pas perdre d'esprit que la Méditerranée est un peu bouchée en termes de nouveautés, puisqu’il est impossible de se rendre en Egypte ou en Turquie pour le moment.

La classe Leonardo va nous permettre de toucher des îles comme Patmos en Grèce, qui sont totalement inaccessibles. Nous ne connaissons pour le moment pas encore l'ensemble des trajets, mais nous savons simplement qu'ils passeront par l'Italie.

Après, pour les contestataires de la croisière, cela revient à se poser la question de ce qui est le problème : est-ce la croisière ou le tourisme ?

Prenez Venise, sur les millions de touristes, seulement un petit pourcentage de personnes viennent dans la ville par le biais de la croisière, puisque le bateau ne vient qu'une fois la semaine.

TourMaG.com - Norwegian Cruise Line est très présente dans les Caraïbes. L'année dernière a été très délicate avec les aléas climatiques, avez-vous fait des changements et prévoyez-vous de vous détourner dans le futur de cette destination ?

Francesco Paradisi :
La zone des Caraïbes est un peu notre seconde maison, c'est un joyau de l'humanité, un paradis terrestre. Nous avons certes adapté les trajets, mais nous allons revenir dans la zone dès que possible.

Nous aidons les îles à se reconstruire, et nous avons créé un site pour tenir informés les agents de voyages de l'évolution de la situation sur chaque destination.

L'année dernière a été exceptionnelle dans le mauvais sens, nous espérons que cela ne se reproduise pas à l'avenir.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2782 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 16:12 Costa Croisières ouvre les ventes 2020-2021



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips