TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone



Paris : les hôtels accusent un recul de 3,5% des nuitées



L'office de tourisme et des congrès de Paris a annoncé une chute de 3,5% du nombre de nuitées dans la capitale pour l'année 2009. On note le retour des visiteurs américains.


Rédigé par La rédaction le Mercredi 10 Février 2010

L’heure est au bilan à l'office de tourisme et des congrès de Paris, après une année marquée par la crise. En 2009,la capitale a accusé une baisse des arrivées hôtelières de -11,4 %, au 1er trimestre. La chute s’est ensuite atténuée avec un résultat de -4 % sur l’ensemble de l’année et 14,4 millions d’arrivées.

La durée de séjour s’est allongée passant de 2,3 à 2,4 nuits (+0,8 %). Le nombre des nuitées a reculé de 3,5% à 33,8 millions fin 2009, « niveau similaire à celui de 2006. » indique l’office de tourisme et des congrès de la capitale.

La clientèle française, avec des nuitées en baisse de -2 %, a mieux résisté que les clientèles étrangères : -4 %.

Toutefois, précise l’OT, « 2009 marque le retour de visiteurs que la crise financière avait éloignés de la Capitale. Il s’agit principalement des Américains » (score global de +1 %). Ils retrouvent d’ailleurs leur première place au palmarès de la fréquentation étrangère.

Les arrivées européennes en recul de 7%

En outre, si la fréquentation annuelle des Japonais (-7 % de nuitées) et des Chinois (-2 %) reste négative en raison d’un mauvais premier trimestre, les arrivées de ces pays, ont respectivement augmenté de +20 % depuis août et de +13 % depuis mai.

Les arrivées de nos voisins européens ont, elles, diminuée de -7 %. L’Espagne et le Royaume-Uni, qui souffrent le plus de la crise économique, enregistrent des baisses d’arrivées conséquentes : respectivement -12 % et -15 % par rapport à 2008. A l’inverse, la Belgique et les Pays-Bas connaissent une progression de leur fréquentation respective de +3 % et de +6 %.

Le prix moyen des chambres des hôtels parisiens a connu une baisse de 7,7% à 138,4€. Le taux d’occupation des hôtels de chaîne a chuté, passant de 80,3 % en 2008 à 76,3 % en 2009, ce qui a -de fait- entraîné une chute du RevPAR de -12,3 % (105,5€).

L’hôtellerie 2* a moins souffert que l’hôtellerie haut de gamme, enregistrant même une légère hausse de ses prix : + 0,5 % (81,1 €). En revanche, l’hôtellerie 4* a diminué ses prix moyens de -9,7 % sur un an pour atteindre 211,4 € (234,1 %) fin 2009.

Lu 1788 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips