TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Partenariat Kiwi.com et Misterfly : pour quels objectifs ?

Misterfly va bénéficier des vols en self-connect de Kiwi.com



Le monde du voyage bouge que ce soit dans le secteur physique ou digital. Pour proposer toujours plus de services à ses clients, Misterfly vient de parapher un accord permettant de proposer à ses clients. Explications.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 27 Août 2019

Misterfly va proposer à ses clients le contenu de Kiwi.com - Créidt photo : Kiwi.com
Misterfly va proposer à ses clients le contenu de Kiwi.com - Créidt photo : Kiwi.com
La distribution digitale n'en finit plus de bouger.

En effet, le lundi 26 août 2019 Misterfly et Kiwi.com ont ratifié un partenariat technologique, permettant au spécialiste français de proposer à ses clients le contenu de la plateforme basée en République Tchèque.

Mistefly va désormais pouvoir utiliser le "Virtual Interlining", plus généralement connus sous l'appellation "vols en self-connect."

Pour les non avertis cela correspond "à la capacité que possède Kiwi.com, pour créer des hubs virtuels en assemblant les offres de toutes les compagnies possibles."

A lire : République tchèque : qui est Kiwi.com la start-up qui vise 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires ?

C'est à ce niveau que Misterfly vient enrichir son offre, mais ce n'est pas tout car le partenariat est voulu comme étant gagnant/gagnant.

Car si Kiwi.com offre à la plateforme française son contenu au même prix que sur son site à Misterfly, et Mistefly donne accès à son "réseau de distribution" commente le responsable du digital.

Vers quels changements dans l'offre de Mistefly ?

Du côté de Misterfly, l'avancée technologique de Kiwi.com explique la ratification de ce partenariat qui n'est autre que technologique.

Peut-on parler de solutions concurrentes ? Frédéric Pilloud explique "une très grande partie du trafic et des ventes de kiwi viennent de leur référencement chez des comparateurs de prix, quand nous ne sommes quasi pas présent chez les comparateurs."

La technologie devrait aussi bien bénéficier à la clientèle BtoB que BtoC de Misterfly. "Nous aurions pu développer l’interligne par nous-mêmes, mais aujourd’hui personne ne le fait mieux que Kiwi."

Actuellement, le moteur de recherche de vols secs développé par l'entreprise française est déployé en bêta-test avec l’aéroport de Nice, en associant la technologie de Kiwi.com.

Une fois l'expérimentation conclue sur les billets d'avion, Misterfly entend étendre l’interligne virtuel sur les forfaits dynamiques.

Lu 1598 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par steven1306 le 28/08/2019 11:19
Kiwi.com et Flybe à éviter si on désire une assistance à CDG ! C'est injoignable, en langue anglaise, et aucune solution trouvée si il y a un problème d'embarquement à CDG ! Aucun service proposé, pas d'assistance valable, personnel indisponible localement, en ligne ou encore par téléphone ! Polis oui mais c'est tout ! Peut sans doute mieux faire...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance