TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Pilotage, marque et harmonisation du réseau : les 3 priorités des franchisés Havas Voyages

Convention des franchisés Havas Voyages à AlUla



A l'occasion de la convention des franchisés Havas Voyages qui s'est déroulée à AlUla du 8 au 11 janvier 2022, Arnaud Abitbol, directeur du réseau de franchisés a rappelé ses 3 priorités : le pilotage des ventes, la marque et l'harmonisation des points de ventes.
Retrouvez également la réaction de plusieurs franchisés Havas Voyages en vidéo.


Rédigé par le Lundi 10 Janvier 2022

La convention des franchisés Havas Voyages a réuni quelque 75 participants à AlUla en Arabie Saoudite du 8 au 11 janvier 2022 - Photo CE
La convention des franchisés Havas Voyages a réuni quelque 75 participants à AlUla en Arabie Saoudite du 8 au 11 janvier 2022 - Photo CE
« Quand je vous vois tous, je me dis qu’il n’y a pas eu beaucoup de casse », lance Arnaud Abitbol, directeur des franchises Havas Voyages, heureux d’avoir finalement pu réunir quelque 75 représentants des agences franchisées à AlUla en Arabie Saoudite, après l’annulation de la convention à l’Ile Maurice en décembre.

Le pari était risqué : monter en 3 semaines une opération dans un pays qui s’ouvre tout juste au tourisme. Mais pari tenu !

« Nous sommes le premier congrès de professionnels du tourisme au monde organisé en Arabie Saoudite », souligne Arnaud Abitbol qui ne boude pas son plaisir, avant d’ajouter : « c’est officiel, nous avons réalisé le premier vol direct Paris - AlUla ».

Lire aussi : Arabie Saoudite : la Convention des franchisés Havas s'envole pour Al Ula

Pour les participants, cette convention est une petite bouffée d’oxygène dans un environnement rongé par la covid-19. Ils ont pu renouer avec ce rendez-vous traditionnel qui - épidémie oblige - a été remplacé par des journées de convention à Paris et des visios pendant 2 ans !

Si le but de ce congrès est bien sûr pour Havas Voyages de faire passer des messages forts, c’est aussi l’occasion pour les gérants de garder le cap et la motivation après deux années de turbulences.

Fin décembre, le volume d’affaires 2021 (en dates de départ) généré par les 269 franchisés et mandataires Havas est en baisse de 60% par rapport à 2019.

La réaction de Martine Juen, Havas Voyages Le Pontet, Perpignan


Resserrer les rangs au sein du réseau

« Il faut rester motivés ensemble et il faut rester confiants » a insisté Laurent Abitbol Président du Groupe Marietton, connecté en visio à la convention.

Lire aussi : Le GIE ASHA va intégrer la centrale d’achat mondiale d’Amex

Confiant en l’avenir mais aussi dans la solidité du franchiseur, « vous pourriez être tous très inquiets après la faillite de Thomas Cook sur la solidité financière de Marietton. Mais nous avons une différence majeure : le groupe Thomas Cook a été mal géré.

Nous sommes soutenus par un fonds solide, Certarès, qui nous a dit que nous sommes le Groupe qui parmi toutes leur participations a limité le plus les pertes
», souligne Arnaud Abitbol.

Après un EBITDA déficitaire en 2020, le « premier depuis la création du groupe », Marietton a drastiquement réduit les pertes en 2021 et espère tendre vers l’équilibre le plus tôt possible. « Nous n’avons pas touché à notre PGE de 30M€ » ajoute Arnaud Abitbol.

Mais cette convention a aussi été l’occasion de resserrer les rangs au sein du réseau, passé de 120 points de vente à 269, 150 agences ex-Thomas Cook ayant rejoint le réseau depuis 2019.

Sur ces 269 agences, 109 portent la marque Havas, 149 sont des franchises de moyens, et on compte également 12 mandataires.

La réaction de Jean-Yves Billau, Havas Voyages Arras


Pilotage des ventes et harmonisation du réseau

Pour Arnaud Abitbol, il faut désormais se mettre en ordre de marche sur le pilotage des ventes, l’image de marque, et l’harmonisation du réseau.

« Nous allons nous laisser le temps, nous savons que la crise a affecté les trésoreries. Tout le monde ne porte pas la marque Havas mais quand on la porte, cela nous oblige à un petit peu plus.

Nous devons également mieux piloter les ventes. Si le taux de commission augmente grâce au GIE Asha c’est que nous nous sommes engagés sur les volumes,
» martèle le directeur des franchises.

Dans ce cadre, Havas Voyages a fixé des objectifs précis : fin 2023, 100% des franchises de marques devront finir d'être rénovées.

Autre impératif pour le franchiseur : respecter strictement la charte graphique (exit les anciens logos et les mails en orange.fr ou autre opérateurs). « Ceux qui ne sont pas en mesure de porter la marque avec nos standards passeront en franchise de moyens », prévient Arnaud Abitbol.

Dans le même temps, le réseau intégré devrait aussi être totalement homogène fin 2023.

La réaction de Christian Carniel, Havas Voyages Sanary-Sur-Mer


"Notre combat ce n'est pas le prix mais la personnalisation"

Autre changement : la stratégie de communication sur les réseaux sociaux sera pilotée depuis le siège. « Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir 50 comptes Havas Voyages Facebook, avec des communications qui ne reprennent pas nos codes. »

Le réseau devra également suivre la nouvelle politique marketing et jouer le jeu de l’affichage vitrine : « la mise en avant dans vos boutiques de nos opérations stars dans 300 agences Havas Voyages, c’est l’équivalent d’une pub en prime time de TF1 », ajoute Arnaud Abitbol.

Pour Christophe Jacquet, directeur général d’Havas Voyages également présent à AlUla, les franchises doivent suivre le sillage du bateau amiral : « Nous avons des concurrents sur le web, des start-up qui veulent nous faire passer pour des ringards », prévient-il.

« Notre combat ce n’est pas le prix » rappelle-t-il, « mais la personnalisation, c’est notre sujet majeur ».

Havas Voyages a déployé une vaste stratégie présentée en septembre dernier aux fournisseurs.

Lire aussi : Havas Voyages se réorganise et passe à l'offensive sur le loisir

La réaction d'Alain Leviel, Havas Voyages Marcq-en-Baroeul


Parmi les piliers de cette stratégie, la spécialisation de plus de 380 collaborateurs sur une sélection de 80 destinations

« Chacun d'eux a choisi la destination qui lui tenait à cœur. Et nous avons fait des formations. Nous allons être le plus grand réseau de spécialistes de France », assure le directeur général d’Havas Voyages.

Un programme dont les franchisés sont pour le moment exclus, ce que regrette un certain nombre d'entre eux. « Laissez-nous essuyez les plâtres et d’ici 6 à 8 mois, nous ferons un bilan et nous verrons comment vous intégrer au projet », précise Christophe Jacquet.

En attendant, cette convention à Al Ula aura permis aux gérants de recharger les batteries, portés par une destination totalement inédite !

La réaction de Chantal Assouline, Havas Voyages Saint-Cloud, Paris 15e et Paris 16e


Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email


Lu 2199 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias