TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Podcast : l'interview d'Erion Veliaj, maire de Tirana "la capitale où il y a le plus de jeunes en Europe"



Erion Veliaj, maire de Tirana depuis 6 ans, nous a reçus dans son cabinet début août pour nous faire part des attraits touristiques de la capitale de l'Albanie, qui sera capitale européenne de la jeunesse en 2022. Voici des extraits de son interview à retrouver en intégralité dans l'entretien en podcast !


Rédigé par Saliha Hadj-Djilani le Mercredi 1 Septembre 2021

Extraits de l'entretien avec Erion Veliaj, maire de Tirana

Erion Veliaj, maire de Tirana (DR Vlasov Sulaj)
Erion Veliaj, maire de Tirana (DR Vlasov Sulaj)
TourmaG.com - Pourquoi Tirana est-elle une ville intéressante pour les touristes ?

Erion Veliaj : « C'est officiellement la capitale la plus jeune d'Europe donc vous y verrez beaucoup de personnes jeunes, beaucoup d'étudiants.

Ensuite, dans le contexte de Covid, l’Albanie est un des rares pays ouverts à tous les touristes en ce moment puisqu’on ne leur demande pas de test PCR ni d’attestation de vaccination à l’arrivée en Albanie. C’est parce que nous avons vacciné la majorité de la population adulte. Nous ne portons pas de masques non plus, ni à l’extérieur, ni à l’intérieur, pour les mêmes raisons. C’est quand même agréable…

Le patrimoine historique hétéroclite de Tirana est une autre bonne raison de visiter la ville. Par exemple, sur la place Skanderbeg, la place principale de la ville, vous pouvez aussi bien voir des bâtiments de l’époque fasciste construits pendant les années Mussolini que des édifices remontant à l’époque des Ottomans puisque la plus ancienne mosquée ottomane d'Albanie se trouve sur cette place.

Non loin de là se trouvent la cathédrale orthodoxe et la cathédrale catholique. Cela montre aussi l’harmonie entre les religions et les communautés dans notre pays. C’est un bel exemple à suivre pour le reste des pays d’Europe je trouve. »


TourmaG.com - Quelles visites recommandez-vous à Tirana ?

Erion Veliaj : « En fait nous avons un patrimoine hérité d’une histoire assez sombre... En raison de la dictature communiste en Albanie, qui a duré de 1945 à 1985, le pays était aussi fermé que la Corée du Nord l’est aujourd’hui. Pour bien comprendre le régime et cette époque, je conseille aux touristes de visiter le Musée de l’espionnage (House of Leaves) où on comprend que tout le monde était sous surveillance.

Je recommande aussi la visite de deux bunkers transformés en musée à Tirana. Ils ont été construits par un dictateur paranoïaque qui pensait que la France, le Royaume-Uni et les États-Unis allaient, d'une manière ou d'une autre, nous attaquer avec des armes nucléaires, alors ils ont investi dans une quantité infinie de béton et d'acier pour construire de nombreux bunkers (…)

La gastronomie est aussi une bonne raison de venir à Tirana. C’est une fusion des cuisines méditerranéennes avec des influences italiennes, turques, grecques… La cuisine albanaise est à base de bons produits, comme dans tous ces pays, mais un repas à Tirana vous reviendra beaucoup moins cher qu’en Italie par exemple. De plus en plus de voyageurs viennent d’ailleurs ici pour faire un séjour tourné vers la gastronomie. »


TourmaG.com - Tirana sera la capitale européenne de la jeunesse en 2022, pouvez-vous nous en dire plus ?

Erion Veliaj : « Absolument. Nous nous préparons d’ailleurs en ce moment à cet évènement qui aura donc lieu l’année prochaine. On a su qu’on serait capitale européenne de la jeunesse en 2019, l’année où Amiens se préparait à être la capitale européenne de la jeunesse en 2020 et on a justement appris la nouvelle en présence d’Emmanuel Macron qui est originaire d'Amiens.
Mais, malheureusement en raison du covid, Amiens n’a pu maintenir qu’un seul évènement en présentiel, tous les autres évènements ont eu lieu en ligne…

Donc, en réalité, Tirana sera également la première capitale de la jeunesse à pouvoir organiser des d’évènements en extérieur depuis le début du covid puisque la situation est revenue à la normale ici, ce qui signifie que nous allons accueillir des milliers de jeunes en provenance de toute l’Europe. »


TourmaG.com - Où en êtes-vous en matière d’hôtels à Tirana ?

Erion Veliaj : « Beaucoup d’hôtels sont en construction à Tirana et à travers toute l’Albanie actuellement, notamment des hôtels du groupe Accor.

Mais pour votre séjour à Tirana, je vous conseille plutôt de dormir chez l’habitant et de profiter des nombreux hébergement Airbnb de la ville. Votre expérience sera plus authentique.

Cependant, si vous préférez dormir à l’hôtel, les tarifs restent très abordables. Une nuit à l’hostel revient à 10 €, une nuit dans un trois étoiles coûte entre 25 et 40 euros. Et si vous voulez passer la nuit dans un hôtel de luxe, cela vous reviendra à 100 € environ. »


TourmaG.com - Vous êtes maire depuis 6 ans déjà, quels changements avez-vous opérés à Tirana ?

Erion Veliaj : « Cela peut paraître anodin mais j’ai commencé par faire réparer l’horloge de la tour dite « de l’horloge » sur la place Skanderberg. Elle n’était pas à l’heure et cela durait depuis quatre ans déjà quand j’ai pris mes fonctions de maire. Il était temps que cela change !
C’était aussi une façon de faire comprendre aux habitants que nous allions rattraper le temps perdu en quelque sorte.

Nous avons ensuite initié différents travaux dont certains sont toujours en cours. Ce travail de restauration a rapidement porté ses fruits… En 2018, la place principale de Tirana, la place Skanderbeg a ainsi remporté le prix du meilleur espace public d'Europe.

J’ai aussi développé les espaces verts et fait planter beaucoup d’arbres depuis 6 ans. Et nous avons commencé à planter des arbres en ville bien avant le phénomène Greta Thunberg et bien avant que cela ne devienne à la mode à travers toute l’Europe !

Je veux faire de Tirana une ville durable. C’est pourquoi la plupart de nos taxis et de nos bus sont désormais des véhicules électriques »


TourmaG.com - Edi Rama, l’actuel Premier ministre d’Albanie, a longtemps été maire de Tirana, souhaitez-vous être Premier Ministre un jour également ?

Erion Veliaj : « C’est exact, Edi Rama était maire de Tirana. Et quand il est devenu chef du gouvernement, j’ai même fait partie de son équipe et c’est un de mes grands amis encore aujourd’hui. J'étais ministre des Affaires sociales en charge du dossier des retraites (…)

Pour l’instant, je ne me pose pas la question de l’après, je préfère me consacrer entièrement à mon travail de maire. »



L'intégralité de l'interview d'Erion Veliaj à écouter en podcast (en anglais)


Lu 1813 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >













QUARTIER LIBRE
vous offre




























TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias