TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Promovacs, HNA... et NG Travel (?), 3 larrons en foire pour la reprise de Voyages FRAM !

La réunion au CIRI se tient ce mercredi



Comme nous vous l'annoncions très récemment, c'est aujourd'hui que l'avenir de Fram devrait se décider. Une réunion du CIRI (Comité Interministériel de Restructuration Industrielle) se tient ce mercredi 2 septembre 2015. Dans la course à la reprise : Karavel-Promovacances, et le groupe chinois HNA, qui agit de concert avec Selectour Afat. Sans compter un troisième larron, NG Travel, qui pourrait s'inviter à la dernière minute...


Rédigé par le Mercredi 2 Septembre 2015

Promovacs, HNA... et NG Travel (?), 3 larrons en foire pour la reprise de Voyages FRAM !
C'est en effet le groupe chinois HNA qui, aujourd'hui, devrait présenter son dossier de reprise devant le CIRI et c'est une certitude, non pas une probabilité comme l'indiquait notre confrère des Echos.

En outre, le groupe HNA agit de concert avec le réseau Selectour Afat, lequel prendra dans le nouveau tour de table une participation de 10%. Lors de son conseil d'administration du 31 juillet dernier, le projet a été validé.

En revanche, impossible de tirer le moindre ver du nez de la présidente de Selectour, Dominique Beljanski, pas plus que de celui de Jean-Pierre Mas... Silence impressionnant.

Les deux sociétés ont en effet planché tout l'été afin de peaufiner leur offre et présenter un dossier "béton", aux perspectives financières apparemment "mieux disantes" que son concurrent le groupe Karavel-Promovacances.

Bien évidemment, personne ne parle trop, mais selon quelques sources proches de l'affaire, les uns et les autres auraient de "bons dossiers".

Il semblerait même que les membres du CIRI aient une légère préférence pour le dossier "Promovacs" , lequel agit avec l'appui de LBO France.

Seul problème, le dossier Promovacs se baserait quand même sur un éventuel dépôt de bilan de Fram.

En revanche, du côté de l'alliance Selectour/HNA, c'est de l'argent frais tout de suite, ce qui devrait quand même inciter les actionnaires à prendre une décision pour le moins intéressante.

Les actionnaires sommés de vendre...

Car, et c'est l'intention déclarée de HNA/Selectour, il va falloir prendre une décision rapide, pour ne pas dire immédiate.

Ils ont en effet l'intention de demander au CIRI d'imposer aux actionnaires de Fram de trancher dans la foulée et d'indiquer leur préférence.

Et si ce n'est pas dans la journée, c'est au plus tard demain matin que la décision devrait être prise.

Quant aux deux actionnaires majoritaires, Georges Colson (39% des parts) et sa demi-sœur Marie-Christine Chaubet (25% des parts), vers quelle proposition leur cœur (ou leurs intérêts) vont-ils les faire pencher ?

Très vraisemblablement du côté des Chinois, à moins que l'un aille d'un côté et la sœur, juste pour embêter son frère, donne son aval à l'autre ?

Il y a déjà tellement eu de bêtises pratiquées dans cette saga familiale que rien ne serait impossible.

Et pour le troisième actionnaire de référence, Air France (8,7% des parts), peu importe, pourvu qu'enfin on puisse se désengager de cette affaire.

A moins que, et c'est une forte possibilité, un troisième larron ne manifeste son envie de participer à cette grande partie de poker.

NG Travel, le troisième larron repreneur ?

Et ce troisième larron pourrait fort bien être NG Travel, adossé au fonds d'investissement Montefiore, et l'un de ses actionnaires Jean-Marc Espalioux.

Il est clair, malgré les dénégations d'Olivier Kervella, patron de NG Travel, que le dossier Fram a bien été étudié et que l'accès à la Data Room a été obtenu.

Olivier Kervella nous a répondu que "tout ceci se passait il y a déjà quelques temps et que nous privilégions notre croissance interne".

Peut-être n'ont-ils pas eu le temps de peaufiner le dossier… A moins qu'ils ne s'invitent à la dernière minute ?

En tout état de cause, il va dorénavant falloir aller vite, quel que soit l'investisseur, car le répit accordé à Fram grâce à la vente de la quasi-totalité de ses actifs ne lui permettra vraisemblablement pas de passer l'hiver.

Et il serait extrêmement dommage de passer par la case Tribunal de Commerce pour se faire racheter à l'euro symbolique. Préjudiciable pour la marque… mais avantageux pour le repreneur.

En revanche et c'est malheureusement inéluctable, quel que soit l'investisseur, il est clair qu'un plan social est quasi une condition sine qua non.

Là-aussi, le mieux disant aura une grande chance de l'emporter…

Lu 4576 fois

Notez



1.Posté par Marie-Hélène le 02/09/2015 06:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment un bijou du tourisme français est arrivé à se dire qu'il ne passera pas l'hiver ?
Incroyable saga familiale du dernier TO historique français.

2.Posté par Le Petit Prince le 02/09/2015 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une issue enfin pour pérenniser l'entreprise est une Bonne Nouvelle.
Cependant GC et MCC vont privilégier l'intérêt financier pour eux même et non le cœur et l'intérêt des collaborateurs.
Courage et bon vent aux collaborateurs de Fram.

3.Posté par Greg le 02/09/2015 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais bon sang que lui est il arrivé à ce Gaubert pour être si aigri et avoir toujours du venin à répandre ?? Pfff pathétique...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 11:29 Kuoni dédie une brochure à l'Egypte



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips