Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Retraites : les pilotes et PNC garderont leur régime spécifique

Deux syndicats en grève cette semaine



Alors que la mobilisation nationale contre la réforme des retraites entre dans son deuxième mois, les pilotes, hôtesses et stewards ont obtenu du gouvernement le maintien des grandes lignes de leur système de retraite actuel. Seuls deux syndicats restent mobilisés cette semaine, sans impact sur les vols.


Rédigé par le Lundi 6 Janvier 2020

Concrètement, les syndicats ont obtenu que la retraite à taux plein à 60 ans et de la caisse de retraite du personnel navigant, la fameuse CRPN dotée de 5 milliards d’euros de réserves, soient maintenus - © DR
Concrètement, les syndicats ont obtenu que la retraite à taux plein à 60 ans et de la caisse de retraite du personnel navigant, la fameuse CRPN dotée de 5 milliards d’euros de réserves, soient maintenus - © DR
Un mois après le début du mouvement de contestation nationale contre le projet de réforme des retraites, certaines corporations ont obtenu satisfaction.

C’est le cas des professionnels de l’aérien, pilotes, hôtesses, stewards, professions régies par un régime spécial qui cohabiteront à l’avenir avec le régime universel que veut mettre en place le gouvernement d’Edouard Philippe.

Une avancée obtenue après près de deux années de rencontres avec les concepteurs de la réforme des retraites, et sans grève frontale. A la suite de l’obtention de ces garanties pour leurs futurs retraites, les syndicats majoritaires ont levé les préavis de grève initialement déposés pour ces premiers jours de janvier.

Pas d’impact sur les vols

Toutefois, deux syndicats minoritaires, le Spaf chez les pilotes et le SNGAF chez les PNC, s’estiment encore insatisfaits et maintiennent le mouvement de grève du lundi 6 au jeudi 9 janvier 2020.

Dans une communication envoyée lundi 6 janvier, la direction d’Air France indique pouvoir assurer la totalité de son programme de vols sur les journées des 6 et 7 janvier 2020.

« Air France rappelle qu’elle a opéré l’intégralité de son programme de vols de puis le début du mouvement de grève national en décembre 2019, hors demandes d’ajustement du programme de vols par la DGAC qui ont affecté toutes les compagnies aériennes opérant en France », précise la compagnie tricolore.

Pour le Spaf, les promesses du gouvernement ne sont qu’un « enrobage imprécis et insuffisant », d’après les mots de Grégoire Aplincourt, son président. Pour le SNGAF « les propositions du gouvernement ne mènent qu’à la disparition pure et simple de la CRPN (Caisse de retraite du personnel navigant professionnel de l'aéronautique civile) », explique un communiqué évoquant un « refus catégorique de voir mourir la CRPN » et « de voir privatiser la vieillesse ».

Maintien de la retraite à 60 ans et de la CRPN

Pourtant, le principal syndicat de pilotes français, le SNPL, estime de son côté avoir été compris lors des négociations avec le gouvernement.

« Lors de la dernière rencontre entre le SNPL France Alpa, le secrétaire d’Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari et le nouveau secrétaire d’Etat aux retraites, Laurent Pietraszewski, le lundi 23 décembre 2019, des avancées significatives ont été obtenues », expliquaient les instances du puissant syndicat dans un communiqué daté du 27 décembre.

« Le gouvernement nous a transmis par courrier des éléments précis et engageants confirmant ces avancées », était-il précisé. Dans ce dernier courrier, on peut lire noir sur blanc la promesse du gouvernement de maintenir « un régime complémentaire légal obligatoire par répartition reconfiguré, géré par la CRPN ».

Concrètement, les syndicats ont obtenu que la retraite à taux plein à 60 ans et de la caisse de retraite du personnel navigant, la fameuse CRPN dotée de 5 milliards d’euros de réserves, soient maintenus.

En somme, le gouvernement « a pris en compte nos spécificités pilotes légales, spécificités qui seront financées par la profession », d’après le SNPL.

D’autres syndicats d’hôtesses et stewards, comme le SNPNC, l’Unsa PNC, l’Unac et l’UNPNC, ont suivi le chemin du SNPL et suspendu leur appel à la grève pendant les vacances de fin d’année.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 2983 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias