TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Ryanair dévoile une perte de 20 millions d'euros et se réorganise

Création de 4 filiales


Rédigé par La Rédaction le Lundi 4 Février 2019


Ryanair n'a pas enregistré les résultats attendus pour le 3e trimestre 2018. Grévé par une baisse du prix des billets, mais aussi une hausse des coûts du carburant, la low cost a dévoilé un trou de 20 millions d'euros.


Ryanair dévoile une perte de 20 millions d'euros et se réorganise - Crédit photo : Ryanair
Ryanair dévoile une perte de 20 millions d'euros et se réorganise - Crédit photo : Ryanair
Les comptes du 3e trimestre de l'année 2018 de Ryanair viennent d'être dévoilés et c'est peu dire qu'ils ne sont pas bons. Avec une perte chiffrée à 20 millions d'euros (contre 106 millions , en 2017) ce n'est pas un grand de sable mais une petite dune qui s'est immiscée dans les rouages jusque là bien huilés de Ryanair.

Cette mauvaise nouvelle, pour le transporteur irlandais, s'explique notamment par la chute du prix des billets (-6%) malgré l'instauration de la nouvelle franchise bagage.

A lire : Ryanair is back et ouvre une base à Marseille !

Ainsi, la baisse du ticket moyen a atteint 6% au 3e trimestre 2018, soit moins de 30 euros, en raison d'une surcapacité hivernale en Europe. Et pourtant les indicateurs semblaient tous aller dans le bon sens : hausse du trafic (+8%), augmentation des ventes annexes (26%) mais c'était sans compter sur la volonté des consommateurs de toujours payer moins, mais aussi la croissance des prix du carburant.

Michael O’Leary de Ryanair d'expliquer : "alors que la perte de 20 millions d’euros au T3 était décevante, nous sommes convaincus que cela est dû entièrement à des tarifs aériens plus faibles que prévu, ce qui permet à nos clients de bénéficier de prix record, ce qui est bon pour la croissance du trafic actuel et futur."

Des prévisions pessimistes pour le dernier trimestre 2019

Pour faire face à une situation financière qui pourrait encore se dégrader, pour le dernier trimestre 2018, Ryanair a décidé de revoir son organisation.

Quatre filiales ont été créées, avec pour chacune sa propre équipe de direction, à savoir : Ryanair DAC, Laudamotion, Ryanair Sun et Ryanair UK. Cette organisation prend la forme de celle en vigueur dans le groupe IAG.

Et l'optimisme ne semble pas de mise du côté de la low cost, car le prix moyen des billets pourrait suivre la même pente glissante. Dans le communiqué de presse de la compagnie il est inscrit que "nous ne pouvons exclure...des prévisions légèrement inférieures pour l’exercice, en particulier si des évolutions inattendues du Brexit et / ou de la sécurité ont un impact négatif sur les tarifs des réservations immédiates."

Alors que les compagnies low cost long-courriers n'arrivent pas à trouver leur modèle économique, même celles spécialisées dans le court-courrier commencent à connaître des difficultés.

Lu 1901 fois

Tags : low cost, ryanair
Notez

Commentaires

1.Posté par Orfao le 06/02/2019 13:35
Bonjour, à quand une ligne Ryanair vers Porto (Portugal) depuis Montpellier ?
Merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >





























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex