TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Thomas Cook France n'était pas assuré... mais a encaissé l'argent des assurances !" 🔑

L'interview de Xavier Beragne, administrateur du Collectif français faillite Thomas Cook



Alors que se tient ce mardi 14 décembre 2021, l'assemblée générale annuelle de l'APST, le bras de fer continue entre le garant financier de l'ancien voyagiste Thomas Cook France et les clients qui attendent toujours leur remboursement, plus de deux ans après la faillite. Car, si la direction de l'APST affirme mettre tout en œuvre pour rembourser les consommateurs au plus vite, les clients dénoncent encore et toujours le manque de clarté, la communication difficile et surtout une procédure qui se transforme en « guerre d'usure », où les actions en justice menacent...


Rédigé par le Lundi 13 Décembre 2021

Xavier Beragne : "Nous ne sommes pas dupes, tout cela est fait pour gagner du temps !" - DR : DepositPhotos.com, SIphotography
Xavier Beragne : "Nous ne sommes pas dupes, tout cela est fait pour gagner du temps !" - DR : DepositPhotos.com, SIphotography
TourMaG.com - Dans un reportage paru la semaine dernière, nos confrères de RMC annoncent que les clients de Thomas Cook envisagent de mener une action en justice contre l’APST. Pouvez-vous nous confirmer cette information ? Combien de clients sont concernés, alors que les remboursements commencent à arriver ?

Xavier Beragne :
Oui, certaines et certains ont décidé de consulter un avocat afin de pouvoir faire valoir leurs droits.

Ce sont les créanciers qui n'ont pas été avertis, à l'époque, de la procédure à effectuer auprès du mandataire judiciaire pour se déclarer.



Et M. Emmanuel Toromanof (le secrétaire général de l'APST, ndlr) ayant avoué dans le premier reportage de RMC que nous n'étions pas obligés de passer par le mandataire judiciaire pour obtenir le remboursement de notre voyage auprès de l'APST, les clients ont décidé de passer la vitesse supérieure.

Ce mardi 14 décembre à 19h, une réunion en visioconférence avec Maître Benjamin Cabagno, du cabinet Choisez et Associés, via un lien que j'ai transmis sur le Collectif français faillite Thomas Cook, sera organisée.

Maître Cabagno m'a indiqué que beaucoup de personnes l'ont contacté, mais pour le moment aucun nombre ne m'a été précisé. C'est tout frais....

Des actions pour récupérer les assurances

TourMaG.com - Certains clients nous ont fait part de leur mécontentement vis-à-vis de leur remboursement, car sur la somme totale attendue, ils n’ont été remboursés que des frais d’assurance. Avez-vous pu échanger avec ces clients ? Savez-vous pourquoi ils n’ont perçu qu’une partie minime de la somme ?

Xavier Beragne :
Oui, certaines personnes ont reçu leur notification d'admission de créance avec uniquement les assurances dessus, car il y a différents cas de figure.

Certaines personnes ont déclaré leur créance en deux fois : d'un côté leur forfait voyage et de l'autre leurs frais d'assurance, donc elles recevront deux notifications d'admission.

D'autres personnes ne se sont pas manifestées auprès du mandataire judiciaire à l'époque de la faillite, mais c'est grâce à lui aujourd'hui que leur créance a été ouverte, car il a pu les retrouver sur la comptabilité de Thomas Cook France.

Ces personnes-là doivent se manifester auprès du Tribunal de commerce de Nanterre et du cabinet BTSG afin de faire un recours en forclusion.

TourMaG.com - Envisagez-vous une action pour tenter de récupérer les sommes des assurances souscrites auprès d'April (Assurever aujourd’hui) lors de l'achat des voyages à forfait, qui n’ont pas été remboursées par l'APST ?

Xavier Beragne :
Nous allons étudier une possibilité de recours afin de pouvoir nous faire rembourser.

De source sûre, j'ai appris que Thomas Cook France n'a jamais payé l'assureur qui, lui-même, s'est déclaré créancier.

Thomas Cook France a donc encaissé l'argent des assurances vendues par les agences, et j'estime donc que cet argent doit être remboursé par le garant financier, qui est le garant financier de Thomas Cook France.

C'est tout simplement inadmissible de nous expliquer que la souscription de cette option - fortement recommandée par les agences de voyages - ne fait pas partie de la liquidation judiciaire de Thomas Cook France et ne nous ait pas remboursée !

Une véritable guerre d'usure

TourMaG.com - Dans un reportage de RMC, une ancienne salariée de l’APST témoigne. Pour elle, si l’APST a tant tardé à traiter les dossiers des clients de Thomas Cook, et par conséquent, si les remboursements prennent du temps, « c'est clairement volontaire » de la part de l’APST. Qu’avez-vous pensé en entendant de tels propos ?

Xavier Beragne :
Cela ne me surprend pas de la part de certains cadres de l'APST en charge de nos remboursements.

J'ai moi-même été victime de tentative d'intimidation de la part de Mme Parmantier, la directrice du service juridique, par mail et par courrier recommandé. Intimidation que j'ai dénoncée dans vos colonnes le mois dernier (LIRE).

J'ai par ailleurs découvert sur TourMaG.com qu'un élu du CSE (Comité social et économique, ndlr) de l'APST était en procédure de licenciement pour avoir dénoncé les pratiques de certains de ses supérieurs hiérarchiques, chose qui est simplement normale pour un représentant du personnel, de dénoncer des pratiques que subissent ses collègues...

Donc, apprendre que de tels propos ont été tenus à l'égard des créanciers ne me surprend pas, cela montre le respect que certaines et certains cadres de l'APST ont vis-à-vis de nous, les victimes !

Nous demander, redemander 2, 3, 4 fois les mêmes documents déjà envoyés, ne peut que décourager les créanciers. Cela s'appelle les avoir à l'usure !

Et cela continue. Certaines et certains clients ont reçu leur notification d'admission de créance, l'ont déposée sur leur espace personnel APST et se voient redemander un relevé bancaire, une attestation de no show pour l'avion, une facture, etc.

Nous ne sommes pas dupes, tout cela est fait pour gagner du temps !

Une fois de plus, il serait grand temps que les pouvoirs publics s'intéressent de près à ce qu'il se passe chez ce garant financier...

LIRE AUSSI : Remboursements Thomas Cook : l'APST a-t-elle tenté de "décourager" les clients ?

Le mandataire judiciaire déjà prêt à déposer l'état des créances fin mars 2021 ?

TourMaG.com - Dans un autre article paru chez nos confrères de l’Echo Touristique, Cédric Dugardin, le manager de transition de l’APST déclare : « Si le mandataire-liquidateur et le Tribunal de Commerce de Nanterre ont « glandé » pendant quatre mois, ce n’est quand même pas de notre faute ». Vous êtes régulièrement en contact avec le cabinet de Me Senechal et le Greffe du Tribunal de Commerce de Nanterre. Vous vous êtes même déplacé dans les bureaux de BTSG il y a quelques mois. Avez-vous l’impression que ces personnes ont « glandé » ? Avez-vous eu un retour de leur part suite à ces propos ?

Xavier Beragne :
Encore une fois, Monsieur Dugardin a perdu une occasion de se taire.

En plus d'être insultant envers le mandataire judiciaire et le Tribunal de Commerce de Nanterre, il nous confirme par ces mots qu'il est méprisant vis-à-vis de leur travail.

Afin de répondre à M. Dugardin, je souhaiterais remettre ses propos dans le contexte de l'époque.

M. Dugardin affirme que l'APST est dans la possibilité de rembourser les clients depuis le mois d'avril 2021, ce qui est totalement faux !

Au mois de mars 2021, le mandataire judiciaire (mail à l'appui) nous communiquait qu'il était en train de finaliser la vérification du passif de la dette. Et à cette époque-là, l'APST n'avait pas vendu son immeuble rue Carnot, vente qui était indispensable pour pouvoir couvrir les remboursements de la faillite de Thomas Cook France !

Que ce serait-il passé si le mandataire judiciaire avait déposé l'état des créances auprès du Tribunal de Commerce de Nanterre à cette époque-là ?

Et bien, je vous le dis, l'APST aurait été dans l'incapacité de rembourser ! Donc plutôt que de dire que le mandataire judiciaire et le greffe du Tribunal de Commerce « ont glandé », M. Dugardin devrait plutôt les remercier car, sinon, l'amateurisme et le manque d'organisation de l'APST aurait été encore plus visible...

J'ai moi-même pu constater le grand professionnalisme du mandataire judiciaire au cours de nos différents échanges, tant au niveau de ses explications, que pour les différentes solutions qu'il a su trouver pour nous faciliter cette faillite.

Un grand merci à lui, ainsi qu'à sa collaboratrice Mme Poirier et leurs équipes !

TourMaG.com - Une personne membre de votre collectif a intenté un procès à l’APST, n’ayant pas eu de retour de la part du garant financier à propos de sa cagnotte de 500€ déposée dans une agence Thomas Cook. Une action que cette cliente a perdu (les cagnottes n’étant pas prises en charge par les garanties financières tourisme) et pour laquelle elle doit désormais payer 300€ de dommages et intérêts à l’association. Pensez-vous que cette action aurait pu être évitée s’il y avait eu davantage de communication ?

Xavier Beragne :
Oui, une membre du collectif a été déboutée et condamnée à régler 300€ de dommages et intérêts à l'APST.

Je trouve ce jugement totalement injuste, même si les cagnottes ne sont pas éligibles au remboursement, le Tribunal aurait pu acter l'euro symbolique de dommages et intérêts !

C'est la triple peine pour cette victime, car en plus du jugement qui la condamne, elle doit payer les honoraires d'avocat, elle a perdu sa cagnotte (500€ qui ont quand même été encaissés par Thomas Cook France) et elle est condamnée à verser 300€ de dommages et intérêts.

C'est une injustice totale !

TourMaG.com - Un mot pour conclure ?

Xavier Beragne :
Je souhaiterais dire à Mme Alix Philipon (la présidente de l'APST, ndlr) que si elle est « fatiguée de toutes ces salades », nous, créanciers et victimes, sommes ÉPUISÉS depuis 27 mois, que « ces salades » sont assaisonnées d'une sauce trop vinaigrée et aigre, qui ne passe pas et nous fait tousser !

Ces propos démontrent bien le plus grand mépris que la présidente de l'APST a vis-à-vis de nous...

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 4906 fois

Tags : APST, Thomas Cook
Notez

Commentaires

1.Posté par patricia petit le 14/12/2021 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela fait 2 ans que j attend le remboursement de mon voyage, jamais eu de nouvelles pas sérieux

2.Posté par Pelicot d'Andria le 14/12/2021 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'accord pour faire un groupe pour porter plainte contre APST
Ils me doivent 11200euros

3.Posté par Druart le 15/12/2021 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Furieuse!!! l'APST nous mène en bateau depuis plus de 2 ans et depuis 1 mois, ils renvoient la faute au greffe du tribunal, qui par ailleurs est injoignable!! Vive l'administration.

4.Posté par MONSIRE Brigitte le 28/12/2021 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis plus de 2 ans, c'est la bataille pour un remboursement qui parait bien compromis vu la lettre du tribunal de Nanterre m'annonçant que le total de ma créance est chirographaire pour 1880 € donc je m'assoie dessus.
Si un collectif se forme, je suis tout à fait d'accord. De mon coté je dépose une requête au tribunal judiciaire.
Cette somme avait été constituée par mes collègues et différents participants pour mon départ en retraite dont j'ai bien peur de ne jamais en voir la couleur et surtout d'avoir annulé mon voyage qui était prévu en décembre 2019.

5.Posté par nathalie JUMEAUX le 06/01/2022 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que fait l APST depuis plus de deux ans , elle meme tous les clients volés en bateau.....
C est toujours pareil, pour encaisser de l'argent toutes les boites répondent présentes, mais pour régler leurs dettes rien. Ce serait un particulier ll y a longtemps qu il aurait ete incarcéré...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias