TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Tourisme fluvial : des retombées économiques estimées à 1,36 milliard d’euros

6 100 emplois directs et 15,6 millions de journées-passagers



A l’occasion des Rencontres Nationales du Tourisme Fluvial organisées les 5 et 6 février 2020 à Auxerre, Voies navigables de France dévoile les résultats d’une toute nouvelle étude consacrée aux retombées économiques du tourisme fluvial sur le territoire national. Avec un poids économique de 1,36 milliard d’euros, 6 100 emplois directs et 15,6 millions de journées-passagers, le tourisme fluvial affirme son dynamisme au sein de l’offre touristique française et sa contribution à l’attractivité des territoires, notamment auprès de la clientèle étrangère.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 5 Février 2020

Rencontres Nationales du Tourisme Fluvial organisées les 5 et 6 février 2020 - Depositphotos.com jovannig
Rencontres Nationales du Tourisme Fluvial organisées les 5 et 6 février 2020 - Depositphotos.com jovannig
Selon Voies navigables de France qui a participé aux Rencontres Nationales du Tourisme Fluvial organisées les 5 et 6 février 2020 à Auxerre les retombées économiques générées par la dépense des opérateurs et des clients des 5 filières du tourisme fluvial (paquebots fluviaux, péniches-hôtels, bateaux promenades, bateaux de location habitables sans permis et plaisance privée) sont estimées à 1,36 milliard d’euros (TTC), dont environ 50 euros de dépenses touristiques (TTC) par personne et par jour.

En termes d’affluence, 15,6 millions de journées-passagers (visite journalière d’une personne pratiquant le tourisme fluvial) sont comptabilisées chaque année.

Si l’on raisonne par régions touristiques, on constate que le poids économique du tourisme fluvial est le plus important sur le bassin de la Seine (344 millions d’euros HT), en Aquitaine-Occitanie (174 millions d’euros HT) et dans le Grand Est (91 millions d’euros HT).

Péniches-hôtels 14 900 passagers transportés

Dans l'étude présentée, chaque filière du tourisme fluvial a été étudiée de façon autonome.

Hors Grand Est, Rhin et Moselle, le poids économique des paquebots fluviaux est de 410 millions d’euros TTC pour 215 000 passagers transportés.

"Des gisements de croissance existent, en particulier sur la Seine, le Rhône et la Saône. En effet, la Seine et le Rhône, qui ont chacun de grandes réserves de capacité en tourisme fluvial, dénombrent respectivement 19 et 16 paquebots fluviaux pour 136 sur le Rhin" explilque un communiqué de presse.

Leader mondial du marché des péniches-hôtels, la filière française « pèse » 62,4 millions d’euros TTC, et a transporté 14 900 passagers en 2018 et emploie 491 personnes. "Le produit péniche hôtel se diversifie, de la croisière vélo/bateau au très haut de gamme, constituant une opportunité pour les territoires ruraux, l’art de vivre à la française restant largement plébiscitée par la clientèle internationale : 90% des croisiéristes interrogés dans le cadre de cette étude ont affirmé que les offres paquebots-fluviaux et péniches-hôtels étaient la condition indispensable à leur séjour en France."

Bateaux promenade : moteur de l'attractivité

Quant aux bateaux promenade,à Paris, il s’agit de bateaux de grande capacité, pour un poids économique de 359 millions d’euros (TTC).

En province, les unités fluviales sont plus petites, mais tout aussi attractives, avec un poids économique estimé à 321 millions d’euros (TTC). Les bateaux promenades ont transporté 11 millions de passagers en 2018 et emploient 1 440 personnes.

De son côté, la filière des bateaux de location habitables sans permis génère 110 millions d’euros TTC de retombées économiques, a accueilli 130 000 personnes en 2018 et emploie 587 personnes.

Dernière filière analysée, la plaisance privée génère 62 millions d’euros de dépenses liées à la navigation et 36,6 millions liées à l’entretien des bateaux. 6,1 millions de kms ont été parcourus en 2018 par les plaisanciers.

Lu 1814 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance