TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Vaucluse : à pied sur les pentes du Mont Ventoux

Un itinéraire face aux montagnes des Baronnies



Montagne fétiche des cyclistes, le Géant de Provence se prête aussi aux randonnées pédestres. Depuis le (quasi) sommet, en direction des versants nord, itinéraire au cœur d’un écosystème remarquable, refuge de la faune et de la flore.


Rédigé par Jean-François RUST le Lundi 13 Septembre 2021

Le pierrier sommital fait croire aux néophytes que le Ventoux vu de loin est toujours couvert de neige. Erreur ! - DR : J.-F.R.
Le pierrier sommital fait croire aux néophytes que le Ventoux vu de loin est toujours couvert de neige. Erreur ! - DR : J.-F.R.
Impossible d’atteindre le sommet du Ventoux en ce jour de printemps 2020. Les travaux de réhabilitation à 1 911 mètres d’altitude empêchent d’y grimper en voiture.

Ces aménagements sont conçus pour favoriser les piétons et les cyclistes.

Ils devraient être achevés en novembre 2021, plus d'un an après l’officialisation du Parc naturel régional du Mont-Ventoux.

C’est le dernier né des PNR, le 55e de France et le 9e de la région Sud PACA.

Faute de sommet, nous garons le véhicule au col des Tempêtes, côté sud, à l’altitude 1 841 m. Et quittons la route à pied vers l’est, à l’opposé du sommet nu.

Pierrier sommital, ce n’est pas de la neige !

La randonnée est une boucle d’environ six heures, incluant arrêts et casse-croûte.

Elle va nous faire cheminer sur la ligne de crête avant de basculer en direction des versants nord. L’itinéraire cumule 500 mètres de dénivelé positif.

L’entame traverse le fameux pierrier sommital qui fait croire aux néophytes que le Ventoux vu de loin est toujours couvert de neige. Erreur !

La pierraille blanchie par le soleil est un héritage géologique, le fruit de gels et de dégels qui ont fractionné la roche et donnent cet aspect de paysage lunaire.

La végétation arrive même à la coloniser. Des touffes de genévriers s’y accrochent et créent un substrat sur lequel prospèrent les pins à crochets, qui acidifient les sols.

Si au 19e s. les versants du Ventoux ont été dévastés par le surpâturage et l’exploitation intensive des arbres pour le charbon de bois, trop de forêt « tuerait » aujourd’hui le Ventoux. C’est une des missions du nouveau parc que de veiller à cet équilibre.

Hêtraie-sapinière et couloirs d’avalanche

Nous plongeons à gauche dans le versant nord, au panneau « Tête de la Grave (1 628 m) ».

La pente, raide, plus fraiche, dévale tout en bas dans la vallée du Toulourenc.

C’est le royaume de la hêtraie-sapinière. Cheminant désormais à flanc de versant (à l’intersection « Serres Gros, 1 402 m », prendre à droite, direction « Epaulement de la Frache, 4 km »), nous dominons le village de Brantes… et croisons deux chamois dans un couloir d’avalanche.

C’est l’occasion d’évoquer la faune du Ventoux. On trouve ici des faucons pèlerins, un couple d’aigles royaux et des vautours fauves. Ainsi que 23 espèces de chauve-souris.

Côté animaux terrestres, le mouflon a régressé, sans doute victime de la présence du loup, attesté sur ces pentes.

Depuis l’épaulement de la Frache, nous grimpons à droite vers la baraque d’Aurel (1 441 m).

Un troupeau de brebis s’annonce à coups de sonnailles. Il est gardé par un patou, protection nécessaire contre le carnivore aux dents longues.

Au loin, les Baronnies

Il est presque 12h30 quand nous parvenons au Pas de la Frache, à 1 576 m.

Nous pique-niquons sur cette pelouse, face aux montagnes des Baronnies qui moutonnent au loin.

La plupart des gens viennent au Ventoux pour son sommet et se désintéressent de ses à-côtés, pourtant riches de diversité.

La balade est presque finie, il reste à rejoindre le col des Tempêtes. Nous y parvenons en 1h30, en avalant près de 300 m de dénivelé.

Voilà à nouveau le pierrier blanc et ses rares plantes endémiques, l’Euphorbe de Loiseleur, l’Allysson à feuilles en coin, la Silène de Pétrarque...

Le même Pétrarque qui, en 1336, avait grimpé au sommet du Ventoux, fasciné par cette « masse de terre et de roches escarpées, presque inaccessible ».

Pratique

Parc naturel régional du Mont-Ventoux : parcduventoux.fr
Balades, soirées, ateliers, animations, randonnées de nuit, expositions…

Vaucluse Provence Attractivité : provenceguide.com

Ventoux Provence (secteur Carpentras) : ventouxprovence.fr

Vaison Ventoux Provence (secteur Vaison-la-Romaine) : vaison-ventoux-tourisme.com

Météo du Ventoux : meteo-ventoux.fr

Hébergement-restauration : Hôtel La Garance, à Sainte-Colombe. Bédoin - lagarance.fr
Sur la route du Mont Ventoux, un 2 étoiles charmant. 120€ la nuit pour deux, petits-déjeuners inclus. Piscine et jardin. Ouv. de mars à nov.

Lu 1656 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias