TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Verdié Voyages à l'affût de nouvelles opportunités, après le rachat de Carré Voyages 🔑

Verdié Voyages n'entend pas s'arrêter là et souhaite faire grossir son réseau



Pendant que tout le monde se débat pour relancer la machine et faire revenir les clients dans les agences, Verdié Voyages vient de finaliser l'acquisition de Carré Voyages. Ainsi, ce sont 4 nouveaux points de vente qui rejoignent le réseau qui a passé un cap : celui des 40 adresses. Yves Verdié entend poursuivre l'accroissement de son réseau en gérant son entreprise en bon père de famille. Quelles ambitions pour le groupe basé à Rodez ? Entretien avec un patron qui ne fait pas parler de lui, mais trace tranquillement sa route.


Rédigé par le Jeudi 24 Mars 2022

Après le rachat de Carré Voyages, Verdié Voyages n'entend pas s'arrêter là et souhaite faire grossir son réseau - DR
Après le rachat de Carré Voyages, Verdié Voyages n'entend pas s'arrêter là et souhaite faire grossir son réseau - DR
TourMaG.com - Nous avons appris que Verdié Voyages a fait récemment l'acquisition du mini réseau Carré Voyages, confirmez-vous l'information ?

Yves Verdié :
Je vous confirme l'information, qui est officielle depuis quelques jours.

Nous avons repris les 4 agences Selectour, situées à Béziers, Montpellier, Alès, Nîmes.

Puis nous avons rapatrié l'activité du siège de la société à notre agence d'Avignon.


Pour tout vous dire, il y a quelques années Carré Voyages a été racheté par les Autocars Raoux, formant le groupe Raoux-Carré Voyages. Nous étions en contact avant la pandémie sur ce potentiel rachat, puis le covid a gelé l'opération.

En fin d'année 2021, les tractations ont été finalisées.

TourMaG.com - La cession des agences de voyages découle de difficultés particulières de la part du groupe Raoux ?

Yves Verdié : Pas exactement.

En fait, le groupe Raoux a été cédé, il y a trois ans à un transporteur dont le voyage n'était pas le coeur de métier à savoir Galeo. Ce dernier a préféré se séparer des points de vente sur lesquels nous nous sommes positionnés, pour se concentrer sur la mobilité.


Verdié Voyages : "nous avons temporisé, maintenant nous devrions reprendre notre développement"

TourMaG.com - Pourquoi ce rachat ?

Yves Verdié :
Nous nous renforçons dans une zone géographique dans laquelle nous sommes déjà présents.

Nous renforçons donc notre image dans ce secteur.

Le covid étant fini (rires, ndlr), quand nous voyons les décisions récentes du gouvernement, nous avons redoublé d'efforts pour finaliser le rapprochement.

Carré Voyages avait déjà sa propre production, nous poussons la notre dans ces agences. Il ne devrait pas y avoir de révolution pour les clients, puisque la philosophie reste la même.

TourMaG.com - Le réseau de distribution de Verdié Voyages continue de croitre. A quoi ressemble-t-il en mars 2022 ?

Yves Verdié :
Nous avons passé le cap des 40 points de vente, pour comptabiliser 41 agences de voyages.

Nous sommes à l'affut d'autres opportunités, mais surtout nous avons des prévisions de développement. Durant les deux dernières années, nous avons temporisé, maintenant nous devrions reprendre avec notre volonté de croissance.

Après, la guerre en Ukraine a clairement freiné l'activité.

Verdié Voyages : "nous sommes sur des volumes de l'ordre de 40 ou 50% de 2019"

Verdié Voyages vient de finaliser l'acquisition de Carré Voyages - DR
Verdié Voyages vient de finaliser l'acquisition de Carré Voyages - DR
TourMaG.com - Jusqu'où souhaitez-vous étendre votre réseau ?

Yves Verdié :
Nous avons une stratégie et une volonté d'agrandir notre réseau, sans risquer d'affaiblir la santé financière de l'entreprise.

Nous sommes solides, avec des fonds propres. Durant les deux années de crise, nous avons maintenu les salaires, aucun de nos salariés n'a perdu de l'argent.

Nous ne sommes pas des risques tout, mais nous avons des projets de développement en respectant certains jalons selon les niveaux d'activité.

TourMaG.com - Le rachat de Carré Voyages représente plusieurs centaines de milliers d'euros. Vous avez financé sur vos fonds propres ou vous avez fait appel à une banque ?

Yves Verdié :
Nous l'avons financé par nous-mêmes.

TourMaG.com - Vous ressentez l'impact de la guerre en Ukraine dans les ventes ?

Yves Verdié :
Nous avons connu une certaine période d'euphorie pendant quelques semaines, puis la guerre en Ukraine est venue stopper cette dynamique.

Nous sommes passés de la fin d'Omicron à un conflit armé, nous allons de crise en crise.

L'embellie a clairement été freinée, bien que nous entrevoyons une remontée des réservations. Le climat ambiant génère des craintes et un contexte anxiogène auprès de la clientèle.

Traditionnellement, nous faisons beaucoup de circuits. Et cette activité sur l'Europe de l'Est n'est pas neutre, avec la Pologne ou encore les pays baltes. Plus on se rapproche de la Russie et plus l'impact du conflit sur les ventes est important.

Je pense que pour les destinations d'Asie Centrale, ce sera pareil.

Veridé : "Nous ne rêvons pas, 2022 sera encore un exercice compliqué"

TourMaG.com - Est-il encore possible de faire un bel été ?

Yves Verdié :
Cela dépend de votre définition de "bel été".

Nous ne rêvons pas, 2022 sera encore un exercice compliqué. Il l'aurait été moins sans le conflit, mais si ce n'est l'APLD, nous n'aurons pas d'aides et pendant ce temps l'activité n'a pas repris à 100%.

Au niveau des circuits, nous allons être assez éloignés des niveaux que nous faisions avant la crise sanitaire. Nous sentons qu'il y a de la demande, mais chaque fois, un grain de sable enraye la machine.

Si nous ne faisons pas les ventes à temps et dans les bonnes périodes, nous n'aurons pas de rattrapage. Habituellement, en ce moment, nous vendons pour les vacances du printemps, si d'ici la fin mars, les clients ne se sont pas manifestés, alors nous aurons perdu ces ventes.

Nous enregistrons des dossiers, mais nous sommes sur des volumes de l'ordre de 40 ou 50% de 2019.

Sur les voyages scolaires nous notons une belle reprise pour ceux individuels, en nous rapprochons des bases de 2019.

"2023 sera l'année de la reprise du tourisme"

TourMaG.com - Vous êtes encore sur des réservations de dernière minute ?

Yves Verdié :
Disons qu'en début d'année, avec le ralentissement d'omicron, nous avions des volumes proches des niveaux d'antan.

Il n'y a pas une peur de s'inscrire et de se projeter, mais quelque chose de plus profond, alors que les prix augmentent à la pompe. A cela vous ajoutez le fait que de voyager en ce moment peut paraitre indécent, pendant que des personnes se font bombarder.

Ces sentiments mêlés font que ce n'est évident de vendre.

J'espère que ces évènements vont permettre à l'industrie de renaître de ses cendres et d'interroger le fond du métier. Je pense que tout cela va changer l'approche et les motivations des voyageurs.

Je pense que notre vision du tourisme sur notre village vacances est conforme aux tendances actuelles. Tous les évènements que nous venons de connaître, nous ramènent à la nature, l'écologie et un tourisme plus durable.

Nous étions au Salon mondial du tourisme et nous avons eu de très bons retours par rapport à notre produit.

TourMaG.com - Quelles sont les prochaines étapes pour le groupe Verdié Voyages ?

Yves Verdié :
Nous sommes en train de boucler, notre production jusqu'à la fin de l'année 2023.

Nous sommes dans une stratégie de reprise de l'activité, en fonction des destinations qui seront disponibles. Pour nous, 2023 sera l'année de la reprise du tourisme et pour je l'espère surperformer.

Nous organiserons très prochainement une réunion avec toutes les équipes, pour leur présenter notre stratégie et notre vision.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 4581 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias