TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Very Frenchy démultiplie votre visibilité sur "le particulier" web chinois

La start-up de la semaine



Le marché chinois est un enjeu majeur pour la France, dans l'objectif d'atteindre les 100 millions de touristes en 2020. Very Frenchy propose de promouvoir les acteurs français du tourisme sur le territoire chinois en prenant en compte les outils digitaux du pays qui sont non-accessibles dans l'Hexagone.


Rédigé par Romain Pommier le Jeudi 1 Mars 2018

Le principe : Very Frenchy est un site internet d'aspiration au voyage sur les produits haut de gamme en France, et à destination de la clientèle chinoise.

Il vise à faire la promotion, et surtout faciliter la communication des professionnels du tourisme français en Chine. "Le web est bien différent là-bas, puisqu'ils ont leurs propres applications et moteurs de recherche" rappelle Dung Tran Thien.

La genèse du projet, remonte en 2015. Deux frères passionnés de voyages et du continent asiatique remarquent un changement dans la manière de voyager des Chinois délaissant les voyages en groupe pour les séjours individuels.

"Il y a encore 3 ans, la principale activité lors des vacances en Europe se résumait au shopping, maintenant les nouvelles générations veulent vivre une expérience. Et celle-ci s'oriente autour des paysages, de la gastronomie et de la culture".

Le site internet est en ligne, depuis l'été 2017. Il référence plus de 30 partenaires de l'hôtel à la brasserie.

Comment cela fonctionne ?

Pour comprendre le mode de fonctionnement et l'intérêt de Very Frenchy, il faut intérioriser une chose, et surtout une spécificité. Google représente moins de 10% des recherches, quand Baidu en totalise 87,5%.

Baidu a réalisé 10,70 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2017.

Cette position de domination entraîne une quasi-invisibilité pour l'ensemble des sites français, sur le web de l'Empire du Milieu.

Very-Frenchy veut placer les produits français, de l'hôtel à la brasserie, en haut des recherches sur Baidu. Le site se présente sous la forme d'un magazine en ligne "l'accent est mis sur les illustrations, la photographie est le média privilégié par les jeunes générations." Il met en avant les partenaires référencés et désireux d'être visible, que ce soit sur internet ou les réseaux sociaux.

Car tout comme le web, les réseaux sociaux ont leurs propres spécificités, l'équipe de Very Frenchy apporte sa connaissance des habitudes de navigation sur le web, et propose aussi les services d'un bureau basé à Shangaï.

Chaque mois l'ensemble des supports génèrent un total de 100 000 vues.

Pour quel objectif ?

En 2018, l'ambition est d'atteindre les 150 à 200 000 vues par mois, sur l'immensité du marché cela peut paraître mince, mais il est tout autant compliqué de se frayer un chemin sur la toile en Chine, qu'en France.

L'enjeu est inestimable, puisque près de 135 millions de Chinois voyagent à travers le monde, et cela s'accroît de 15 à 20 % chaque année. En 2017, ils étaient 2 millions à visiter les pavés parisiens des champs Élysées, et selon les estimations, ils seront 5 millions en 2020. Autant de prospects pour Very Frenchy.

Pour arriver à capter une part plus grande des personnes pouvant être intéressées, la start-up travaille son référencement naturel, à travers les articles, abordant les thèmes les plus recherchés en corrélation avec la France.

Et s'adjuge les services d'influenceurs locaux, pour relayer les informations.

Et l'avenir ?

Les deux fondateurs de la start-up - Crédit photo : Very Frenchy
Les deux fondateurs de la start-up - Crédit photo : Very Frenchy
En 2018, les deux frères vont réaliser une levée de fonds à hauteur de 800 000 euros, pour pouvoir recruter, notamment en Chine afin d'améliorer la notoriété, et étoffer l'équipe commerciale en France.

Un temps orienté vers les hôtels et restaurants parisiens, Very frenchy regarde dorénavant vers les Châteaux de la Loir, mais pas seulement. "Les Chinois effectuent énormément de recherches à ce sujet, vient ensuite la Provence et les séjours à la montagne, puisque le ski prend une ampleur considérable depuis quelques années." Alors que les JO PyeongChang se sont refermés, il y a quelques jours, Pékin préparent les siens en 2022.

Le tourisme n'arrête pas de se développer à travers le monde, et la Chine entend être un des principaux leviers de croissance dans ce secteur à l'avenir, comme dans beaucoup d'autres.



Lu 1824 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 13:05 Parking aéroport : HOP! partenaire de Travelcar



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75







Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips