TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Aéroports de Lyon : VINCI Airports lance un programme de reboisement pour absorber les émissions résiduelles

Un puits carbone forestier pour "zéro émission nette" dès 2026



VINCI Airports a présenté, jeudi 10 juin 2021, un programme local de reboisement qui vise à absorbea les émissions résiduelles des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron. Ce projet de puits carbone forestier, mené en lien avec l’ONF et le Conseil Départemental du Rhône, se situe à une trentaine de kilomètres de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Il consiste à restaurer, reboiser, entretenir et gérer une parcelle de 3,6 hectares avec des essences localement résilientes, sélectionnées pour leur forte capacité d’adaptation au stress hydrique et d’absorption du CO2.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 11 Juin 2021

VINCI Airports a annoncé la création du premier puits carbone forestier des aéroports de Lyon, en partenariat avec le département du Rhône et l’ONF - DR : mathieu.pheng
VINCI Airports a annoncé la création du premier puits carbone forestier des aéroports de Lyon, en partenariat avec le département du Rhône et l’ONF - DR : mathieu.pheng
VINCI Airports a annoncé la création du premier puits carbone forestier des aéroports de Lyon, en partenariat avec le département du Rhône et l’Office national des forêts (ONF), jeudi 10 juin 2021.

L'objectif ? Faire de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry le premier aéroport d’aviation commerciale français "zéro émission nette" dès 2026, grâce à un programme local de reboisement qui absorbera les émissions résiduelles des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron, opérés par VINCI Airports depuis 2016.

Le premier projet de ce programme se situe à une trentaine de kilomètres de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, dans la forêt départementale de la Cantinière.

Il consiste à restaurer, reboiser, entretenir et gérer une parcelle de 3,6 hectares avec des essences localement résilientes, sélectionnées pour leur forte capacité d’adaptation au stress hydrique et d’absorption du CO2.

"Ce premier projet de puits forestier séquestrera plus de 500 tonnes de CO2 sur la période de croissance des plants à travers la photosynthèse et vise la certification Label Bas Carbone", précise VINCI Airports dans un communiqué.

Objectif de "zéro émission nette" dès 2026

D'autres projets similaires seront développés, dans le cadre d’une convention de cinq ans avec le département du Rhône.

En appui d'autres actions de décarbonation en cours, "ce programme permettra à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry de devenir le premier aéroport d’aviation commerciale en France à atteindre l’objectif de "zéro émission nette" dès 2026.

VINCI Airports proposera également aux compagnies aériennes qui le souhaitent de s’associer à ce programme de puits carbone forestiers - dans le cadre de la loi Climat et Résilience qui imposera la compensation des vols domestiques à compter du 1er janvier 2022 -, puis aux entreprises ou aux passagers de vols internationaux
", ajoute le Groupe.

Les puits forestiers s’inscrivent dans le plan d’action de VINCI Airports pour contribuer à la décarbonation de l’aviation avec l’ensemble des acteurs du transport aérien : aéroports durables, incitations au renouvellement des flottes des compagnies aériennes pour des aéronefs moins émissifs, développement des biocarburants, préparation des aéroports pour l’arrivée de l’avion à hydrogène.

Lu 1645 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias