TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Air France-KLM garde espoir malgré des pertes abyssales

7,1 milliards d'euros perdus en 2020



Le Groupe franco-néérlandais annonce une perte nette de plus de 7 milliards d’euros sur l’année 2020 mais garde l'espoir d’une reprise dès le deuxième trimestre, et maintient ses commandes d’avions neufs.


Rédigé par le Jeudi 18 Février 2021

© DR AF
© DR AF
Chez Air France-KLM, derrière les pertes colossales enregistrées depuis le début de la crise sanitaire, l’optimisme d’une reprise pointe toujours.

Si la visibilité sur un rebond de la demande « est toujours limitée car les réservations des clients sont plus orientées sur le court terme et dépendent aussi fortement des restrictions de voyage imposées », « le groupe augmentera progressivement sa capacité jusqu’à l’été 2021 et s’attend à une reprise du trafic au cours des deuxième et troisième trimestres 2021 grâce au déploiement du vaccin » indique la direction jeudi 18 février 2021, à la suite de l’annonce de ses résultats annuels.

« Notre stratégie de flexibilité dans les réservations est essentielle pour aider à la reprise, et surtout pour gagner de la confiance client », ajoute Anne Rigail, à la tête de la compagnie tricolore.

« Nous allons renouer avec la croissance, mais ce sera un processus long et basé sur deux éléments : l’amélioration de notre EBITDA et le soutien de notre dette », précise aussi Frédéric Gagey, directeur financier d’Air France-KLM.

Réduction de coûts

Pour préparer l'avenir, la direction du groupe reste concentrée sur la réduction à tous prix de ses coûts, notamment sur le plan de suppression d'emplois en cours.

« Nous focalisons toute notre énergie sur la réussite de ce plan d’une ampleur très significative », glisse Anne Rigail.

D’après la directrice générale d’Air France, interrogée à l’issue de la présentation des résultats financiers du groupe, aucune suppression d’emplois supplémentaire n’est pour l’instant au programme.

« Le plan prévu en juillet se poursuit comme prévu : 7500 suppressions d’emplois au total chez Air France, 1000 chez Hop », précise-t-elle.

Mais des initiatives supplémentaires de réductions des coûts et des dépenses externes sont à attendre. Il y est question de réductions des loyers, notamment en accélérant le « flex office » au siège de Roissy, de réductions des coûts informatiques, de davantage d’achats en commun avec KLM, notamment sur le catering…

Des avions neufs en 2021

Plus étonnamment, Air France continue de s’en tenir à sa stratégie de renouvellement de ses avions en 2021. Alors que moins de 50% des programmes de vols de 2020 ne sont opérés actuellement, la modernisation de la flotte reste d’actualité.

D’après Benjamin Smith, à la tête du groupe, 5 à 6 Airbus A350-900 seront livrés à la compagnie tricolore dans l’année 2021, tout comme les 6 premiers Airbus A220 à partir de septembre prochain. Chez KLM, ce sont « 2 Boeing 777-300, quelques 787, et 7 Embraer 190-E2 » qui intégreront la flotte en 2021.

Dans le même temps, Air France se séparera progressivement de 4 Boeing 777-200ER. Certains d’entres-eux viennent déjà de rejoindre les installations de Tarmac-Aerosave, spécialiste du stockage et du démantèlement d’appareils.

7 milliards de pertes en 2020

Plus tôt jeudi 18 février, le groupe franco-néerlandais faisait sans surprise état d’une perte totale de résultat net de 7,1 milliards d’euros sur l’année 2020, un choc jugé « sans précédent » par la direction. Le chiffre d’affaires du groupe a chuté de 59% en 2020 par rapport à 2019, atteignant 11,1 milliards d’euros.

Les coûts nets de personnels ont eux diminué de 35% sur l’année grâce aux réductions de salaires et de personnels déjà entamées. A noter que les effectifs ont déjà perdu 10% en 2020 : 5000 employés de moins chez KLM, 3600 chez Air France. « Des ordres de grandeur qui donnent un peu le tournis », estime Frédéric Gagey, après l’annonce des résultats jeudi matin.

Au niveau des passagers transportés, Air France-KLM voit son trafic s’effondrer de 67,3% en 2020, avec un pic à -75,9% lors du quatrième trimestre.

Lu 1758 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.








































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance