TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Air France-KLM : vers une recapitalisation imminente ?

Un « bel été » à venir ?



Lors de la publication de ses résultats semestriels, la direction du groupe Air France-KLM a indiqué "attendre que les conditions de marché soient favorables" pour lancer une nouvelle augmentation de capital. Avec des résultats supérieurs aux attentes sur le début d’année 2022 et un retour prévu à 90% des niveaux d’avant-crise dans les prochains mois, cela semble être de plus en plus le cas...


Rédigé par le Vendredi 6 Mai 2022

Sur le premier trimestre 2022, Air France a dévoilé des résultats meilleurs que prévus - DR : Air France
Sur le premier trimestre 2022, Air France a dévoilé des résultats meilleurs que prévus - DR : Air France
De nouvelles mesures d’aides au groupe Air France-KLM semblent imminentes.

Malgré des résultats meilleurs que prévus sur le premier trimestre 2022, lui ayant permis de réduire sa dette nette de près de 600 millions d’euros, celle-ci s’élève toujours à 7,7 milliards d’euros. Après une recapitalisation en avril 2021, une nouvelle opération est nécessaire.

En février 2022, la direction du groupe franco-néerlandais avait annoncé prévoir de nouvelles mesures de soutien pouvant aller jusqu’à 4 milliards d’euros.

Avec, en priorité, une augmentation de capital lors de laquelle les actionnaires actuels, dont l’Etat français qui détient 28,6% du capital, seraient prioritaires.

L’émission d’instruments en quasi-fond propres, comme des « obligations perpétuelles sèches et convertibles » est aussi évoquée. Ceci pour accélérer le remboursement des aides d’Etat reçues pendant le Covid (3 milliards d’aides directes via un prêt en tant qu’actionnaire, et 4 milliards de PGE, pour Air France seulement).

Lors de la publication des résultats trimestriels, jeudi 5 mai 2022, Air France a donc indiqué être « en discussions avancées » avec des partenaires financiers pour émettre des instruments de quasi-fond propres à hauteur de 500 millions d’euros pour rembourser l’aide de l’Etat français.

La compagnie tricolore indique maintenant attendre que les conditions de marché soit favorables pour mener ces opérations.

Des résultats au-dessus des espérances

Et cela semble être de plus en plus le cas.

Sur le premier trimestre 2022, Air France a dévoilé des résultats meilleurs que prévus. Les pertes ont notamment été divisées par trois, ceci malgré les impacts de la vague Omicron puis de la guerre en Ukraine, du choc pétrolier et de l’inflation.

Entre janvier et mars, les compagnies du groupe, Transavia compris, ont accueilli trois fois plus de passagers que sur la même période l’année dernière. Le chiffre d’affaires total a été doublé à 4,44 milliards d’euros, et la perte nette tombe à environ 552 millions d’euros, contre 1,5 milliard d’euros l’année dernière.

L’EBITDA sur la période est positif, à 221 millions d’euros, et les recettes ont augmenté à 4,44 milliards d’euros, soit 2,28 milliards d’euros de plus qu’en 2021.

« La performance du groupe Air France-KLM au premier trimestre 2022 confirme que la reprise est bien là », indique Benjamin Smith, dont le mandat à la tête du groupe a été prolongé jusqu’en 2027.

« Le mois de mars a notamment été très encourageant avec une augmentation significative de la demande pour le trafic à motif affaires et premium, complétant la demande déjà forte pour le trafic de loisirs (tourisme) et les visites aux proches (VFR) sur l'ensemble de notre réseau mondial », ajoute-t-il.

Le groupe a par ailleurs indiqué avoir procédé à des hausses tarifaires sur « tous ses vols long-courriers » pour faire face à l’envolée des coûts du kérosène.

Un « bel été » à venir

Ces nouveaux soutiens financiers, les résultats du premier trimestre ainsi que des réservations encourageantes pour les mois à venir font espérer à la direction du groupe « un bel été ».

« Cela ouvre la voie à une saison estivale réussie pour toutes nos activités, que nous continuons à renforcer grâce à notre vaste plan de transformation », indique aussi Benjamin Smith.

Le groupe prévoit donc de monter ses capacités à 80-85% des niveaux de 2019 lors du deuxième trimestre 2022, et jusqu’à 90% au troisième trimestre. A noter que, pour Transavia uniquement, l’indice de capacité par rapport à 2019 sera supérieur à 100 pour les trimestres à venir.

Mais le retour au niveau d’avant-crise n'est pas encore là. Sur le premier trimestre 2022, Air France-KLM annonce avoir transporté 14,5 millions de passagers. En 2019, sur la même période, ils étaient 22,6 millions.

Lire aussi : Air France : le casse-tête de la recapitalisation

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email


Lu 1952 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Juillet 2022 - 14:51 Airbus enregistre une super commande venue de Chine







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias