TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Air France : qui pilotera les futurs Airbus A220 ?

« 60 avions que personne ne peut piloter » ?



De l'avis du syndicat des pilotes de Hop, qui demande l’intégration totale de la filiale domestique à sa maison-mère Air France, les accords de périmètre actuels font qu’aucun pilote du groupe ne pourrait piloter la centaine d’Airbus A220 (ex-Bombardier C Series) commandés par la compagnie tricolore.


Rédigé par le Mercredi 4 Septembre 2019

Au moins 60 A220 rejoindront la flotte de la compagnie nationale à partir de 2021 © Airbus
Au moins 60 A220 rejoindront la flotte de la compagnie nationale à partir de 2021 © Airbus
Qui prendra place dans les cockpits des nouveaux Airbus A220 qu’Air France a commandé, à raison de 60 appareils (auxquels s’ajoutent 30 options et 30 engagements d’achat) ?

Dans une note interne, le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL, section Hop) prévient : « seuls les PNT sous contrat Hop en CDI sont autorisés à piloter les avions de types Embraer, Bombardier et ATR du groupe Air France ».

Dans le même temps, les accords de périmètre Air France leur interdisent de piloter des Airbus, des Boeing et des avions de plus de 110 sièges.

Les A220-300 (programme CSeries de Bombardier), qui remplaceront la flotte d’A318 et A319 d’Air France, disposent eux d’une capacité de 149 sièges.

Et le syndicat majoritaire chez les pilotes de Hop l’affirme, recherches juridiques à l’appui : « il s’avère que si le CS-300 a changé de marque commerciale et s’appelle aujourd’hui A220-300, il reste néanmoins un avion de type Bombardier ».

Pas de problème pour la direction

Alors que la modernisation de la flotte moyen-courrier d’Air France passera à partir de septembre 2021 par cette énorme commande de l’ex-programme CSeries de Bombardier, estimée à 7,2 milliards de dollars, le SNPL estime que ni les pilotes Air France, ni ceux de Hop ne pourraient dans l’état actuel des choses s’asseoir dans les cockpits du dernier-né d’Airbus.

« Par conséquent, à ce jour, M. Smith se retrouve avec une commande ferme de 60 avions qu’aucun pilote du groupe Air France ne peut piloter ! », tranche la note interne du syndicat des pilotes de ligne français.

Pour la direction, le problème ne se pose absolument pas : les pilotes Hop ne pourront en effet pas prendre place à bord des A220 en l'état actuel des choses, les qualifications des pilotes Air France se feront dans l'avenir, et l'avis du SNPL Hop paraît un peu hasardeux.

"Nous avons évidemment acheté des Airbus A220, et non des avions Bombardier. Ce n'est même pas un sujet, il n'y a absolument aucun problème là-dessus", nous a-t-on confié.

« Outre le fait que chaque compagnie a stipulé pour autrui, ce qui peut poser la question de la validité tant de la clause Air France que de Hop, le premier avion arrive en 2021, d’ici là le prochain bureau (des élections internes ont lieu le 17 septembre, ndlr) aura les moyens de trouver avec Monsieur Smith et le SNPL AF une solution intelligente bénéficiant aux deux populations de pilotes du groupe AF », concluent de leurs côtés les pilotes de Hop, qui voient, une fois de plus, leur intégration totale à Air France comme la solution « la plus simple ».

Plusieurs fois demandée, cette dernière est toujours en cours de discussions entre direction et syndicats.

Mercredi 4 septembre dans l’après-midi, la direction d’Air France devait rendre ses conclusions pour cette éventuelle intégration des pilotes Hop à la compagnie mère.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 21983 fois

Notez



1.Posté par Philippe Monnier le 05/09/2019 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble que ce genre de problème ne peut avoir lieu qu'en France.... je ne connais aucun autre pays au monde où cela pourrait se passer de la même manière...

2.Posté par LT le 05/09/2019 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème se poserait probablement dans toutes les compagnies européennes ayant des filiales.

3.Posté par Plop le 05/09/2019 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est la même chose dans les autres pays, sauf que les journalistes ne racontent pas ce genre d'infos futiles... Les A220 arrivent dans 2 ans, il y a largement le temps d'organiser les Qualifs..

Mais il faut avouer que Hop ! A les yeux plus gros que le ventre

4.Posté par Urgon le 09/09/2019 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ça est grotesque.
Si Air France achetait des Ilyouchine ou des je ne sais quoi, les pilotes de l’entreprise les feraient voler.

Ce qui est triste, c’est de voir le comportement du SNPL AF qui fait mourir la filiale HOP avec des avions inadaptés au marché.

La protection des emplois a pour limite la destruction volontaire de celui de ses collègues ayant le même patron.

C’est pas comme si une solution intelligente n’etait Pas possible. Cf KLM City Hopper

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips