TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Air France : sans patron, la grève reprendra de plus belle à la rentrée

« On ne va pas attendre le Père Noël »



Dans une lettre datée du 23 juillet 2018, l’intersyndicale Air France promet de reprendre le conflit pour les salaires à la rentrée. Pour la CGT, cela signifie, si un nouveau patron n’arrive pas rapidement, une reprise de la grève.


Rédigé par le Mardi 24 Juillet 2018

Sans nouveau patron, la CGT promet une reprise de la grève dès la rentrée © AF
Sans nouveau patron, la CGT promet une reprise de la grève dès la rentrée © AF
Le conflit qui ébranle Air France cette année attendra la rentrée pour s’embraser à nouveau. S’il va se calmer pendant l’été, le combat reprendra de plus belle dès le mois de septembre.

« S’il n’y a pas de patron en septembre, la direction va se prendre une nouvelle grève. On ne va pas attendre le Père Noël ! », promet Karine Monsegu, co-secrétaire générale du syndicat CGT Air France. « Et pas une petite grève de deux ou quatre jours », nous glisse-t-elle aussi.

La forme du conflit dépendra donc de la nomination rapide d’un nouveau patron. S’il est nommé à temps, « le premier dossier de son mandat devra être la question sociale et la résolution du conflit », prévient la secrétaire générale de la CGT Air France.

Une direction "incompétente"

Dans une lettre datée du 23 juillet 2018, l’intersyndicale Air France, qui réunit pilotes, navigants commerciaux et personnels au sol, invite le Conseil d’administration « à prendre maintenant ses responsabilités et à envoyer le message en interne, comme en externe, qu’Air France est effectivement dirigée ».

Car, pour les syndicats, qui réclament toujours une augmentation de 6% des salaires au titre de l’inflation, « le départ précipité de Jean-Marc Janaillac a mis en lumière une faiblesse structurelle de taille dans notre organisation : le Conseil d’administration ne sait pas surmonter les situations de crises ».

Pour eux, le fait que l’entreprise tarde à se choisir un nouveau dirigeant (Jean-Marc Janaillac a démissionné le 4 mai dernier) révèle de la « légèreté et de l’incompétence ».

P-DG ou pas, à la rentrée, les syndicats promettent une reprise du conflit. Et, à défaut de la nomination d’un nouveau dirigeant, « il faudra assumer la responsabilité des prochaines turbulences qui ne tarderont pas à survenir », conclut l’intersyndicale.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 5349 fois

Notez



1.Posté par cgtcretin le 24/07/2018 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on touches le fond là ... NON ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Septembre 2018 - 15:04 Transavia : un été réussi et 9 nouvelles lignes



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips