TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Blocus aérien pays du Golfe : Qatar Airways réclame 5 Md$

4 pays dans le viseur : les Émirats Arabes Unis, le Bahreïn, l’Arabie Saoudite et l’Égypte


Qatar Airways lance des procédures contre les Émirats Arabes Unis, le Bahreïn, l’Arabie Saoudite et l’Égypte afin d'obtenir un dédommagement suite au blocus aérien mis en place depuis 2017.


Rédigé par le Mercredi 22 Juillet 2020

Les arbitrages visent à obtenir réparation pour les États qui ont imposé le blocus, à savoir le retrait de Qatar Airways de leurs marchés et l'interdiction pour la compagnie aérienne de survoler leur espace aérien.  - DR
Les arbitrages visent à obtenir réparation pour les États qui ont imposé le blocus, à savoir le retrait de Qatar Airways de leurs marchés et l'interdiction pour la compagnie aérienne de survoler leur espace aérien. - DR
Qatar Airways Group Q.C.S.C., propriétaire et exploitant de Qatar Airways, a lancé quatre arbitrages internationaux contre les Émirats Arabes Unis (EAU), le Royaume de Bahreïn, le Royaume d'Arabie Saoudite et la République Arabe d'Égypte.

Depuis 2017, ces quatre États ont imposé un blocus aérien, maritime et terrestre contre le Qatar.

Les arbitrages visent à obtenir réparation pour les États qui ont imposé le blocus, à savoir le retrait de Qatar Airways de leurs marchés et l'interdiction pour la compagnie aérienne de survoler leur espace aérien.

Le transporteur demande b[un total d'au moins 5 milliards de dollars américains à ces quatre États en guise de compensation pour leurs actions qu'il juge "illégales".]b


Lu 1396 fois

Tags : qatar
Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias