TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e




CES Las Vegas : "il faut que les start-up aient une techno de dimension mondiale pour exposer"

Interview de Marc-Lionel Gatto commissaire général de la délégation France



Le CES Las Vegas 2020 aura pour la première fois une délégation française avec des responsables du tourisme. Cette initiative née sous l'impulsion de Sophie Lacour (Advanced Tourism) va permettre à 45 responsables du secteur de découvrir le plus grand événement mondial de l'univers de la tech et du digital. Le point avec Marc-Lionel Gatto, Commissaire Général du Village Francophone, regroupant 3000 Français.


Rédigé par le Mercredi 2 Octobre 2019

CES Las Vegas : "il faut que les start-up aient une techno de dimension mondiale pour exposer"
TourMaG.com - Dans un premier temps, pourriez-vous faire nous expliquer ce qu'est le CES Las Vegas ?

Marc-Lionel Gatto :
C'est tout simple, originellement le CES n'était pas la grande fête du digital, comme elle est présentée actuellement.

Le salon existe depuis une quarantaine d'années, il a produit tout ce qui a finalement changé notre vie quotidienne, nous y avons vu apparaître le CD, le micro-onde, etc.

Sauf que depuis 4 à 5 ans, il y a une accélération qui s'est produite, ce n'est plus vraiment le Salon de l'électronique grand public malgré son nom, mais c'est surtout l'endroit rassemblant toute la digitalisation du monde.

Des routes intelligentes, à la maison, en passant par les aveugles qui retrouvent la vue, toutes ces innovations sortent à Las Vegas en priorité.

TourMaG.com - Comment expliquez-vous ce changement ?

Marc-Lionel Gatto :
Par le fait de la présence massive des décideurs et grands groupes mondiaux, sans oublier cette de la presse.

Le problème du CES Las Vegas, d'où la genèse du French Village, devenu par la suite le Village francophone et prochainement MyGlobalVillage, réside dans l'immensité de l'évènement.

Imaginez un peu, pendant seulement 4 jours, plus de 200 000 visiteurs se massent au même endroit, pour rencontrer plus de 5000 exposants.

Ce n'est pas tout car si on se place dans le tourisme, qui est un secteur transverse, avec autant d'exposantss proposant en moyenne 10 cas d'usages sectoriels, dont un axé sur le tourisme, comment voulez-vous que les personnes trouvent la bonne application dans le tourisme parmi 50 000 cas d'usages ?

C'est comme trouver une aiguille dans une botte de foin.

"le CES permet... aux start-up d'entrer en relation avec des grands groupes"

TourMaG.com - D'où l'idée du French Village et de la création d'une délégation spécifique à l'Hexagone je suppose ?

Marc-Lionel Gatto :
En effet, le premier constat que nous avons fait, il y cinq ans, étant l'absence d'un point de convergence pour les délégations existantes, chaque matin et puis le soir pour faire du networking.

Voici la genèse du French Village, en résumé cela correspondait un peu au slogan "les Français parlent aux Français", c'était déjà une avancée intéressante, car il a permis aux start-up d'entrer en relation avec des grands groupes, alors qu'en France elle mettrait des mois.

Puis nous sommes passés au stade des Français parlent aux autres francophones, avec des effets mécaniques très intéressants, chacun venant avec ses ingrédients.

C'est un peu une grande paella, si je puis dire, les pays viennent avec les meilleures start-up, mais aussi les meilleures technologies, les investisseurs et acheteurs, mécaniquement des flux de business se sont opérés.

TourMaG.com - Cette année vous abandonnez les villages en langue française ?

Marc-Lionel Gatto :
Nous avons fait le pari de créer MyGlobalVillage. Etant donné que nous travaillons par collectif, comme le tourisme, la santé, etc.

Nous devons agréger les innovations des autres pays.

Pour tout vous dire, la délégation Belge est venue me dire : à partir du moment où vous ne travaillez pas uniquement en langue française mais par thématique sectorielle, c'est un peu idiot de fermer la porte aux délégations à des luxembourgeois, néerlandais ou américains.

L'objectif du village n'est pas d'ouvrir au monde entier, mais plutôt aux pays les plus curieux et réactifs. Un collectif de New-York, de la côte Est, l'Ontario nous rejoint aussi les pays néerlandophones, l'Italie, pour croiser et amplifier la dynamique.

Nous allons pouvoir réaliser les pitchs le matin, proposer des visites sectorielles et le soir faire du networking, avec les acteurs présents.

"Les changements ne viendront pas des salons professionnels dédiés au tourisme..."

TourMaG.com - Vous prenez donc le pari de sortir du franco-français...

Marc-Lionel Gatto :
C'est bien ça, le problème étant que beaucoup de délégations françaises sont venues nous dire qu'elle ne voulait plus se limiter aux solutions du pays car elles veulent les meilleures technologies du monde.

Nous avons une chance unique qu'une initiative française soit un peu le socle d'une manière collaborative pour augmenter sa visite sur le CES Las Vegas.

Ce n'est plus, je pars avec ma délégation et je reste dans mon groupe, nous ne sommes plus du tout dans cette optique.

Puis le fait de faire de la curation de stands en amont, d'être chroniqueur, membre du jury, par rapport à une délégation traditionnelle, nous nous creusons la tête, pour que les membres aient une mission et un rôle.

Il est possible de venir les mains dans les poches, mais il est quand même mieux de faire du sourcing et d'être un acteur du CES Las vegas.

TourMaG.com - Quel regard portez-vous sur le milieu du tourisme ?

Marc-Lionel Gatto :
Je porte un regard intéressé et curieux, car le tourisme est partout.

C'est un secteur qui nécessite une ouverture obligatoire, puisque tout peut impacter le tourisme. Le secteur est déjà très technologique, nous avons pu voir par le passé comment des Booking et Airbnb ont changé la donne dans la profession.

Je pense qu'il n'y a pas encore assez d'acteurs du tourisme qui vont au CES Las Vegas, parce qu'ils n'ont pas compris que les changements dans le secteur ne viendront pas des salons professionnels dédiés au tourisme, mais des briques technologiques se trouvant en dehors.

Et ces innovations qui peuvent révolutionner le tourisme, elles se trouvent à Vegas.

Je suis très heureux et très fier que Sophie Lacour ait acceptée de coordonner et affilier cette délégation, nous allons intervenir pour la mettre en relation avec les acteurs technologiques qui comptent dans l'innovation mondiale.

"il y a une sorte de snobisme de dire "je vais à Vegas"..."

TourMaG.com - Concrètement un responsable du tourisme pourra rencontrer le directeur d'Airbnb ou de Booking , lors du CES Las Vegas ?

Marc-Lionel Gatto :
C'est surtout à Sophie de répondre à cette question, mais nous œuvrons dans ce sens, pour que des personnes de ce calibre soient accessibles à la délégation du tourisme.

Nous ne voulons pas que la visite se résume à une visite traditionnelle, mais qu'elle soit augmentée.

Vegas est un terrain de jeu très intéressant sur le sujet de l'innovation, du business et du tourisme.

TourMaG.com - Certains de mes confrères ont attaqué la qualité des start-up françaises, en tant qu'observateur et acteur. Voit-on vraiment beaucoup de gadgets ?

Marc-Lionel Gatto :
Je suis relativement en accord avec le constat de vos confrères, totalement même.

Jusqu'à présent il y a eu une volonté très saine pour les régions de mettre en avant le dynamisme de la french tech, mais il y a eu aussi une dérive.

Les régions se sont livrées à un concours de beauté, en acceptant des dossiers n'ayant pas du tout, du tout, le pedigree pour être présents à Vegas. L'objectif étant juste de grossir la délégation pour qu'elle soit plus importante que celle de la région voisine.

Il y a eu une prise de conscience de la part des gens de Business France. Nous sommes très observateurs de tout cet écosystème, car nous amenons les décideurs, et je peux vous dire que lorsque nous avons fait pitcher les Français avec les Africains, les Belges ou les Québécois, nous nous sommes rendus compte des faiblesses.

Par exemple sur les 600 dossiers que nous avons reçu, nous avons retenu 90 dossiers et sur ceux-là, un certain nombre n'avait pas le niveau pour être accéléré à l'international.

Un des enjeux de la délégation est d'éviter d'amener n'importe qui. Il ne faut pas les mettre sur des stands s'ils n'ont pas un potentiel d'innovation pour jouer au niveau international.

Parfois nous les amenons au casse-pipe car les start-up se font racheter par les boîtes car elles n'ont pas la protection juridique.

Aujourd'hui, il y a une sorte de snobisme de dire "je vais à Vegas", mais il faut sortir de ça. Je leur dis clairement que si vous n'avez pas une technologie de dimension mondiale n'allez surtout pas exposer.

Dans le cas contraire, mieux vaut s'y rendre avec Sophie Lacour, pour faire du business avec la délégation.

La délégation tourisme au CES Las Vegas 2020

Projet porté par Sophie Lacour, directrice général d'Advanced Tourism, une délégation tourisme sera déplacera en ordre de marche groupée pour la première au CES Las Vegas.

Sous la présidence de Frédéric Lorin, la petite communauté de l'industrie devrait compter une quarantaine de membres.

L'objectif n'étant pas seulement d'être présent sur l'événement majeur de l'innovation mondiale, mais surtout d'apporter "une lecture tourisme au CES" explique Sophie Lacour.

Cette dernière, à l'aide de son équipe, devrait proposer une visite augmentée du salon de 65% par rapport à une visite traditionnelle, dans laquelle il est bien souvent très compliqué d'identifier les compétences et innovations.

D'autant que pour la responsable, l'événement devrait être renommé "le CES Tourisme, puisque fondamentalement, toutes les innovations concernent de près ou de loin notre secteur."

Le CES Las Vegas se tiendra du 6 au 10 janvier 2020, et pour les personnes intéressées, il reste encore des places.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1287 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >








Dernière heure










TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips