TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo La Travel Tech  



Comment Google va rendre les voyages plus durables ?

Google va ajouter les horaires et prix des billets de train pour les recherches d'itinéraires


Google est devenu incontournable dans le voyage, grâce à ses outils comme Google Maps et maintenant avec l'intelligence artificielle. La firme de Mountain View a mis à jour ses fonctionnalités de voyage et celles-ci prennent un virage nettement plus vert.


Rédigé par le Vendredi 19 Avril 2024

Google va ajouter les horaires et prix des billets de train pour les recherches d'itinéraires - Depositphotos @Golden Sikorka
Google va ajouter les horaires et prix des billets de train pour les recherches d'itinéraires - Depositphotos @Golden Sikorka
Le tourisme doit devenir plus vertueux, mais sans nécessairement le marketer.

Comme nous le partageait Kévin Giraudeau, le directeur de projets transverses à l'EFHT "le tourisme devrait être durable, donc tourisme durable devrait être un euphémisme.

La durabilité est transversale,
" elle se retrouve à tous les niveaux du voyage.

Et si de plus en plus de professionnels prennent conscience de la chose, Google a décidé de lui aussi prendre ce virage vert. La firme de Mountain View a publié les nouvelles fonctionnalités dans le voyage suite à sa mise à jour.

Dorénavant et dans 38 pays à travers le monde, dont la France, les internautes se verront afficher les horaires et les prix des billets de train pour des recherches d'itinéraires sur de longues distances.

Les lignes des bus "Macron" sont aussi ajoutées, notamment dans notre pays.

Des trains dans... Google Flights

L'enjeu est de démontrer que le train peut constituer une bonne alternative à l’avion, alors même que les voyageurs n'y pensent pas toujours.

"Dans les mois à venir, vous verrez également ces suggestions d'itinéraires de train lorsque vous utiliserez Google Flights, il sera donc facile de trouver l'option la plus durable, peu importe où vous commencez votre recherche," explique le communiqué de Google.

Une proposition intéressante qui permettra non seulement d'éduquer les voyageurs, mais aussi de faire du train un concurrent de l'avion.

Sur des vols intérieurs, nous oublions souvent que les vols sont certes plus rapides, mais les aéroports sont toujours situés en périphérie des villes et les enregistrements ne se font jamais en 5 minutes.

Toutes ces étapes cumulées, le train est une excellente alternative, mais bon nombre de personnes l'ont oublié, pas Google donc.

La firme de Mountain View ne s'arrête pas là. Dans une quinzaine de villes, dont Bruxelles, Budapest, Hambourg, Londres, Madrid, Milan, Munich, Vienne et Paris, les transports en commun et les itinéraires à pied seront suggérés dans le cadre d'une recherche pour se rendre à tel ou tel lieu.

"Dans Maps, nous lançons une fonctionnalité qui affiche des suggestions de transports en commun ou de marche à côté des itinéraires routiers, si les temps de trajet sont comparables et pratiques," précise Google.

De plus dans l'outil de carte interactive, il sera aussi possible pour les détenteurs de véhicules électriques de pouvoir localiser les bornes de recharge, durant leur trajet.

Google met à disposition de tous les pros son calculateur d'émission carbone

Prochainement, la disponibilité en temps réel et les vitesses de recharge seront ajoutées, tout comme les hôtels bénéficiant de cette option, dans les requêtes faites sur Google Travel.

Et comme pour mieux voyager, il est indispensable de non seulement éduquer, mais surtout informer, le géant du web met à disposition de toutes les entreprises du secteur du tourisme gratuitement son calculateur d'émission.

Déjà utilisées par Booking.com, Expedia, Skyscanner et d'autres noms de l'industrie, par le biais de l'organisation à but non lucratif Travalyst, les estimations basées sur le [Travel Impact Model (TIM)]urlBLANK:https://travelimpactmodel.org/ sont donc plugables pour tous.

"Pour rendre ces informations encore plus accessibles, les estimations TIM sont désormais également disponibles via une API de développeur qui permet à n'importe quelle application ou site Web d'afficher les émissions des vols, ainsi qu'un module complémentaire Google Sheets et une calculatrice sur le site Web de TIM," précise la firme de Mountain View.

Toutes ces nouvelles fonctionnalités s'ajoutent à d'autres que Google a dévoilés fin mars 2024.

Grâce à l'IA, Google Maps offre dans un premier temps aux Etats-Unis et au Canada de véritables itinéraires de voyage, avec des options de vols et hôtels, des attractions ou encore des lieux touristiques pour une requête sur une destination donnée, comme New York par exemple.

"Recherchez simplement la ville dans Maps et faites glisser votre doigt vers le haut pour voir des listes organisées de recommandations de personnes qui connaissent bien la ville.

Vous verrez également des listes de sites que vous aimez, comme les restaurants sélectionnés par des experts de The Infatuation, les guides de Lonely Planet sur les sites emblématiques et les joyaux cachés , les itinéraires de 36 heures du New York Times et les guides d'OpenTable,
" dévoile Google.

De plus, des listes de restaurants, bars ou autres attractions ont été créées en 3 catégories : Trendings (pic de popularité), Top (les endroits que la communauté Maps a toujours appréciés) et Gemmes ( le secret le mieux gardé d'un quartier).

Pas sûr que tous ces outils rendent la planification d'un voyage plus facile, trop d'information tue l'informaiton, mais une chose est certaine Google n'a pas abandonné le voyage.

A lire : Circle to Search : nouvelle "recherche visuelle" sur Google

Lu 2367 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias