TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Comment les nouvelles technologies optimisent-elles les voyages d’affaires ?

Analyser et réduire le coût des déplacements



Big Data, applications mobiles, Blockchain, chatbots, machine learning, réalité virtuelle, Internet des objets ou encore intelligence artificielle... Toutes ces innovations permettent d’optimiser les déplacements professionnels. Comment les nouvelles technologies peuvent-elles booster les programmes voyage ? Quelles sont les innovations de demain ?


Rédigé par le Mardi 11 Décembre 2018

Les nouvelles technologies sont des outils d'optimisation des déplacements professionnels. - Unsplash
Les nouvelles technologies sont des outils d'optimisation des déplacements professionnels. - Unsplash
« La technologie permet de mieux gérer les déplacements professionnels.

Les données vont être le catalyseur principal pour comprendre comment fonctionnent vos voyages et vos voyageurs. Cela va permettre d’analyser les habitudes de déplacements et de faire des prédictions »,
explique Cédric Lefort, senior director solution consulting chez BCD Travel.

Objectif : réduire le coût des déplacements, tout en répondant aux besoins des voyageurs.

Si aujourd’hui, il est possible de profiter du digital pour organiser ses déplacements, réunir tous ces services sous un seul outil semble être la solution pour les optimiser, selon Cédric Lefort.

C’est ce que propose son entreprise à travers les outils TripSource, SolutionSource ou encore DecisionSource.

Explorer les habitudes et les usages des voyageurs

Big Data, blockchain, chatbots, machine learning, réalité virtuelle, Internet des objets ou encore intelligence artificielle… Le digital n’en finit pas d’évoluer et s'invite dans le processus d'élaboration des programmes de voyage.

A l’instar du machine learning qui a la capacité d’analyser de la donnée et de la restituer. Un atout pour améliorer la conformité de la politique voyage.

Par exemple : recommander un hôtel à l’arrivée dans une ville car le tarif est négocié dans ce dernier, ou conseiller telle compagnie de parking pour la même raison. « Selon le retour d’expérience des autres voyageurs, il est possible d’adapter ses contrats et modifier sa politique voyage », note Cédric Lefort.

« Autre hypothèse, si l’on remarque que les réservations sont toujours effectuées en dessous du plafond, on peut chercher la motivation. Et pourquoi pas baisser celui-ci pour faire des économies. Et faire entrer ou sortir des hôtels du programme voyage », donne en exemple Cédric Lefort.

Les bots ou chatbots permettent, eux, d’interagir avec le voyageur en lui précisant le terminal où il prendra son vol, le trajet le plus court pour se rendre à son hôtel, etc.

Les technologies de demain

Transformer les points fidélité en cryptomonnaie et les utiliser chez d’autres fournisseurs, visiter un hôtel ou la cabine d’un avion grâce à la réalité virtuelle ou augmentée, pour montrer les atouts de la classe premium sur telle compagnie et qu’elle peut se substituer à la classe affaires…

A quand un robot qui va parcourir les contrats et s’assurer qu’ils sont judicieux ?

Autant d’options que l’on peut imaginer grâce aux innovations technologiques.

Concernant l’Internet des objets, on pourrait imaginer qu’en passant devant un restaurant, un capteur alerte sur les bons avis émis par les collègues. « Ces capteurs-là existent déjà », rappelle Cédric Lefort.

Quid de la sécurité ?

« Les nouvelles technologies servent à donner accès à un nombre d’offres suffisamment important aux voyageurs pour qu’ils n’aillent pas réserver sur des canaux annexes, ce qui a un impact sur les paiements, la sécurité et la consolidation de la donnée pour le reporting.

Elles sont là pour offrir de la flexibilité et des offres pertinentes. C’est aussi un moyen de contrôle et d’adaptation de la politique voyage »
, assure Cédric Lefort.

L’Internet des objets à la capacité d’identifier les personnes, de savoir où elles se trouvent.

En matière de sécurité, cette technologie peut permettre de tracer le salarié et d’être alerté sur ses déplacements.

Quelle est la limite d’une telle pratique ? Qu’en est-il de la sécurité à travers la protection des données ? Quid du Règlement de la protection des données personnelles (RGPD) ?

La mise en place d’une plateforme réunissant tous ces services peut prendre du temps et demander la refonte du système. Reste encore une inconnue : le coût.

Enfin, qu'en est-il de l’adéquation avec la politique voyage ?

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1607 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips