Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Coronavirus : des vacances made in France... what else ?

L'Editorial de Jean da Luz



Seuls 14% des Français seraient prêts à boucler leurs valises pour quitter la France cet été, selon un récent sondage. Les vacances seront tricolores ou ne seront pas. Le traumatisme du coronavirus et la crainte des retours cauchemardesques est bel et bien là. Les pouvoirs publics et même Emmanuel Macron poussent à la roue en ce sens. Mais tout cela ne fait pas l'affaire des voyagistes qui, après plusieurs mois de disette, risquent de devoir encore se resserrer la ceinture jusqu'à l'automne...


Rédigé par le Dimanche 20 Juin 2021

Le coronavirus en France mais aussi ailleurs, explique que l'Hexagone fera le plein cet été des vacanciers français /crédit DepositPhoto
Le coronavirus en France mais aussi ailleurs, explique que l'Hexagone fera le plein cet été des vacanciers français /crédit DepositPhoto
Cela y est ! Cette fois on pourrait se dire que tout va aller mieux dans le meilleur des mondes après une période calamiteuse.

Pfizer, Johnson et autres Astrazeneca sont en train de faire la peau au virus qui mute et migre vers des cieux plus accueillants, plus "variants" et moins argentés sans moyens de s’offrir la fine fleur de la technologie médicale.

Un calcul court-termiste, si l'on y prend garde, car l’effet boomerang est quasi assuré...

Autrement, oui, le reflux est réel en France (LIRE) les hospitalisations fondent comme neige au soleil et depuis jeudi les masques sont (enfin) tombés… à l’extérieur. La vie et la liberté sont de retour en ce début d’été caniculaire et on leur dit merci. Le port du masque par 30° nuit gravement à notre confort, qu'on se le dise.

Profitons-en ! Car tout cela est bon pour nous, professionnels du tourisme et consommateurs (LIRE), confinés que nous sommes depuis des mois, carencés d’évasion, frustrés d’horizons lointains, cloîtrés dans nos prés carrés.

En effet, nous allons pouvoir de nouveau voyager. Et si Emmanuel Macron, franchouillard, nous dit que “Les vacances c’est en France”, (LIRE) on n’est pas (tous) obligés de le croire.

Car l’éventail de la liste des pays “Verts”, “Orange” et “Rouge” est suffisamment vaste pour que cela nous ouvre des perspectives. Mais les craintes sont toujours là. Nos concitoyens ne veulent pas revivre les galères des retours-cauchemardesques, les assignations forcées à résidence où le plus beau des paradis peut prendre rapidement des allures infernales...[

Et l’Amérique c’est encore loin ? Tais-toi et rame !

On comprend mieux pourquoi les professionnels de l’outgoing ne tablent pas sur une bonne saison d’été. Ils n’ont pas tort.

La situation s’est améliorée notablement mais il reste des poches de résistance voire parfois d’incompréhension, sinon d’absurdité.

On ne va pas toutes les mentionner ici. Mais pourquoi permet-on aux [citoyens américains de venir en France, même non vaccinés, alors que les Français, même vaccinés, ne peuvent se rendre en outre-mer sans se fader une septaine ?
Les motifs impérieux empêchent (ou dissuadent) aussi nos compatriotes non vaccinés de se rendre au Maghreb.

Quant on sait l’attachement des Français pour le Maroc ou la Tunisie, et ce que la Méditerranée pèse dans notre industrie, on se demande si on ne marche pas sur la tête ?

Autre anomalie : pourquoi a-t-on ouvert des destinations (Australie, Japon…) aux Français , dont on sait pertinemment qu’elles leurs sont hermétiquement fermées ?

Et l’Amérique c’est encore loin ? Tais-toi et rame !(LIRE)

Bref, toutes ces incertitudes, incohérences et étrangetés rendent les Français prudents, voire méfiants. Le mot n’est pas trop fort.


14% de Français prêts à tout pour partir

Déjà échaudés par des compagnies aériennes qui se sont refait la cerise sur leur dos et des agences de voyages qui leur ont fait faire de l’épargne forcée, on comprend qu’ils n’aient pas envie de retomber deux fois dans le panneau.

Résultat : seuls 14% d’entre eux sont aujourd’hui prêts à boucler leur valise. On en parle souvent : eux, ce sont les serial voyagers, les travel revengers, des têtes brûlées prêtes à tout pour un bol d’air et un cocktail exotique. Une paille !

Certes, le pourcentage n’est pas négligeable, sauf qu’en termes de destination et même s’ils sont prêts à casser la tirelire, on risque d’être fort dépourvus. Cette année encore, faute de best-sellers (Thaïlande, Asie-Pacifique, Océan Indien…) à se mettre sous la dent, va falloir se contenter de la portion congrue… Dur, dur !

Curieux paradoxe : moins on a de destinations ouvertes plus il y a aura de touristes donc de maximisation des risques de cluster. La Grèce, l’Espagne et le Portugal dont la fréquentation devrait être au paroxysme cet été, risquent d’en être les premières victimes. Il faut souhaiter que le taux de vaccination soit suffisant pour éviter la rechute.

Mais comme on dit, c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses… On verra bien quelle sera la physionomie de cette saison estivale mais d’ores et déjà on peut dire que la France sera (et c’est mérité) la destination star de l’été 2021. Parce qu’elle le vaut bien et parce qu’elle a tellement de choses à nous offrir !

Quel est votre avis sur les vacances estivales ? Resterez-vous en France ou êtes vous prêt à prendre tous les risques pour partir ?

Votre avis nous intéresse.

Exprimez-vous ci-dessous et laissez-nous vos commentaires.

Jean Da Luz L'éditorial de Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 4519 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Mounir Ben Aissa le 24/06/2021 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Prêt à partir Oui , Il n' y' a pas de risque pour partir là où la situation sanitaire est maîtrisée , Les 7 raisons pour ne pas rester en France sont:
1/ les plages en Grèce , en Espagne et en Italie et dans d'autres destinations "safe" seront moins bondées qu'en France. Donc il y' a plus d'espace.
2/ Les hôtels et les Clubs sont plus spacieux à l'étranger, le nombre de transats autour des piscines est plus important, donc c'est plus confortable...
3/ La location de voiture est moins cher pour faire des escapades originales, dépaysantes et authentiques...et dans les adresses insolites..on y mange très bien...et on peut placer notre "Calimera sas" ou notre "una cerveza por favor"...ou encore "Mmmh café molto buono"...Hola.....Ciao...Efcharisto para poli...
4/ Il y' a moins de monde, donc mois d'embouteillage, alors qu'en France il y' aura des embouteillages parce qu’il y' aura beaucoup de monde
5/ Le All inclusive, les buffets et le service sont plus qualitatifs à l’étranger qu'en France...et plus exotiques aussi.
6/ Le dépaysement est plus glamour et durant l'été il fait généralement plus beau à l'étranger qu'en France.
7/ La France nous l'aimons...apprenons à nos enfants à aimer les autres pays aussi...

Belles vacances là où vous serez.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias