Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Crash Ethiopian Airlines : le système anti-décrochage est bien pointé du doigt par les enquêteurs

Les pilotes ont bien suivi les consignes de Boeing en vain



Au lendemain des révélations du Wall Street Journal, le bureau d'enquête éthiopien sur le crash de l'Ethiopian Airlines a rendu public ses premières conclusions. Ces dernières vont dans le sens des indiscrétions des journalistes américains : le MCAS était bien activité et les pilotes ont suivi la procédure de Boeing, en vain.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 4 Avril 2019

Crash Ethiopian Airlines : le système anti-décrochage bien pointé du doigt par les enquêteurs - Crédit photo : BEA
Crash Ethiopian Airlines : le système anti-décrochage bien pointé du doigt par les enquêteurs - Crédit photo : BEA
Si les précédents articles se basaient sur des indiscrétions obtenues par des journalistes, le drame du Boeing 737 MAX commence à révéler ses vérités.

Ce jeudi 4 avril 2019 se tenait à Addis-Abeba, la capitale de l'Ethiopie, une conférence de presse en présence de la ministre des Transports du pays et du responsable de l'enquête éthiopienne.

Et selon les premières informations, suite à un décollage normal, l'avion aurait connu des "piqués répétitifs et non commandés" ceux à quoi les pilotes ont appliqué les procédures de Boeing, en vain.

Les enregistrements démontrent que le commandant de bord essaye de reprendre le contrôle de l'appareil, pour redresser sa trajectoire, selon CNN il répète à plusieurs fois "pull up (remonte, ndlr)".

A lire : Crash Ethiopian Airlines : "on joue avec notre sécurité" selon un pilote de B737 Max

Face à la puissance du logiciel MCAS, déjà incriminé lors du crash de la Lion Air, et ceux des trims (la gouverne de profondeur) jugés comme "nettement plus puissants et rapides que sur les autres appareils" par un pilote que nous avons interrogé, l'avion n'a jamais pu reprendre une bonne trajectoire.

En conclusion de la présentation de l'enquête, la ministre a sommé le constructeur "le système de contrôle des vols doit être revu."

Boeing annonce une nouvelle mise à jour...

Pendant ce temps, aux USA, Boeing a fait savoir que "la sécurité est une valeur fondamentale pour tout le monde ; La sécurité de nos avions, des passagers et des équipages de nos clients est toujours notre priorité absolue."

Suite à la divulgation des premiers éléments de l'enquête le constructeur admet que les capteurs de l'angle d'attaque délivraient des information erronées, déclenchant par la même occasion le MCAS (le système anti-décrochage).

Pour se prémunir d'une autre catastrophe Boeing a "mis au point et prévoit de publier une mise à jour logicielle pour MCAS ainsi qu'un programme complet de formation pilote et de formation complémentaire connexe pour le 737 MAX."

La dernière update du logiciel ayant été rejeté par la FAA, mardi 2 avril 2019, en rappelant "qu'un travail supplémentaire de la part de Boeing est nécessaire à la suite d'un examen continu du système de commande de vol de l'appareil."

L'intégralité de la flotte de Boeing 737 MX est actuellement clouée au sol, et des questions commencent à se poser sur certaines lignes, dont l'existence économique dépendait de l'appareil.

Lu 1012 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias