TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


FUTUROSCOPIE - Tendances 2022 : P
 comme Plastique et autres Pollutions 🔑

« Des signaux, des mots et des maux »



Pour vous Ă©clairer sur l’annĂ©e Ă  venir, Futuroscopie et TourMaG.com ont choisi une trentaine de mots caractĂ©ristiques de l’annĂ©e passĂ©e. On pourrait bel et bien parler de tendances
 De "A" comme AnxiĂ©tĂ© Ă  "W" comme Woke, en passant par "C" comme CroisiĂšres, "T" comme tĂ©lĂ©travail ou "R" comme recrutement, c’est parti ! Voici, nos analyses, qui seront rĂ©unies dans un E-book rĂ©capitulatif.


Rédigé par le Jeudi 20 Janvier 2022

Au rythme actuel, la quantitĂ© de plastique versĂ© dans l'ocĂ©an pourrait atteindre 53 millions de tonnes par an en 2030, soit la moitiĂ© du poids total de poissons pĂȘchĂ©s dans l'ocĂ©an annuellement - DR : DepositPhotos.com, marinv
Au rythme actuel, la quantitĂ© de plastique versĂ© dans l'ocĂ©an pourrait atteindre 53 millions de tonnes par an en 2030, soit la moitiĂ© du poids total de poissons pĂȘchĂ©s dans l'ocĂ©an annuellement - DR : DepositPhotos.com, marinv
Répétitif mais majeur, le problÚme du plastique est enfin pris au sérieux. Cette année plus que les précédentes.

On peut d’ailleurs l’associer au terme de pollution, tout aussi populaire. Surtout quand il s’agit de pollutions de l’air, des sols, de la nourriture, de l’eau


Premier exemple : le magazine National Geographic dans un numĂ©ro datĂ© de 2018, Ă©voquait une apocalypse : « The plastic apocalypse » titrait-il, tout en expliquant que des milliards de sacs en plastique utilisĂ©s par les humains n’avaient une durĂ©e de vie moyenne que de 15 minutes et mettaient 400 ans Ă  se dĂ©grader.

Autres citations, celles du magazine en ligne « Info durable » qui Ă©crit et accuse : « les États-Unis ont gĂ©nĂ©rĂ© environ 42 millions de tonnes de dĂ©chets plastiques, soit plus du double de la Chine et davantage que les pays de l'Union europĂ©enne combinĂ©s. Or les États-Unis reprĂ©sentent moins de 5% de la population mondiale. »

8,8 millions de tonnes de plastique chaque annĂ©e dans l’ocĂ©an

En moyenne, on peut donc estimer que chaque AmĂ©ricain gĂ©nĂšre 130 kilos de dĂ©chets plastiques par an, alors qu’au Royaume-Uni qui arrive en deuxiĂšme position, chaque personne en gĂ©nĂšre 98 kilos annuels par.

Tandis qu’en France, meilleure Ă©lĂšve, la moyenne est de 43 kilos seulement !

Enfin, pire encore, la trĂšs mauvaise nouvelle provient du fait que, selon les calculs de l’ONU, tous les ans, 11 millions de tonnes supplĂ©mentaires sont produites dont au moins 8,8 millions finissent chaque annĂ©e dans l’ocĂ©an.

Comment ? Soit, directement, soit via les riviÚres.

Si bien qu’au rythme actuel, la quantitĂ© de plastique versĂ© dans l'ocĂ©an pourrait atteindre 53 millions de tonnes par an en 2030, soit la moitiĂ© du poids total de poissons pĂȘchĂ©s dans l'ocĂ©an annuellement.

Et, encore bien pire, les recherches scientifiques ont montré que des centaines d'espÚces sont susceptibles de se retrouver prises dans des déchets plastiques ou d'ingérer des micro plastiques.

Presque invisibles, ils sont pourtant partout notamment dans tous les maillons de la chaüne alimentaire. Si bien qu’il ne fait guùre de doute qu’ils finiront dans notre systùme digestif !

Un combat s’engage enfin

Devant un tel cataclysme, le combat est fort heureusement engagé.

Mais, avec le peu d’empressement qui nous caractĂ©rise, il est loin d’ĂȘtre gagnĂ©. D’autant qu’il cible essentiellement les plastiques Ă  usage unique.

En France pourtant, la loi AGEC (loi anti gaspillage et Ă©conomie circulaire) qui a Ă©tĂ© votĂ©e par le Parlement et le SĂ©nat, pourrait ĂȘtre efficace.

D’autant que ses objectifs ne concernent pas que le plastique jetable. Ils concernent aussi le gaspillage en gĂ©nĂ©ral, un rĂ©emploi solidaire, l’obsolescence programmĂ©e et une amĂ©lioration des mĂ©thodes de production.

Mais, pour la fin du plastique, les échéances sont repoussées à 2040 !

Ce qui donne encore bien du temps aux tonnes de plastique de former de nouveaux continents comme celui trÚs spectaculaire, repéré dans le Pacifique entre Hawaï et la Californie qui représente trois fois la taille de la France.

Le secteur touristique réagit

Le secteur touristique pour sa part, rĂ©agit : ainsi, suite Ă  la publication des recommandations de l’UNWTO, des entreprises de premier plan mondial telles que Accor, le Club Med et le Groupe Iberostar consolident leur engagement dans la lutte contre la pollution plastique.

Elles deviennent trois des premiers signataires officiels de l'Initiative mondiale sur les plastiques dans le secteur du tourisme, avec plus de 20 signataires de tous les continents, y compris des acteurs-clés de l'industrie et des organisations de soutien qui joueront le rÎle de multiplicateurs.

ParallÚlement à cela, le Fonds mondial pour la nature (WWF) est membre du Comité consultatif de l'Initiative mondiale sur les plastiques dans le secteur du tourisme et a fait état des recommandations.

Les autres pollutions sont Ă©videmment toujours d’actualité : pollutions des sols, de l’air, de l’eau par les Ă©missions de COE et de toutes sortes de pesticides. Nous y reviendrons. Tandis que tout aussi insidieuses, sont les pollutions de la chaĂźne alimentaire, etc.


* Lire les nouvelles mesures en vigueur au premier janvier 2022, sur le site de l’association Zerowaste : www.zerowastefrance.org/loi-anti-gaspillage-janvier-2022/

Josette Sicsic - DR
Josette Sicsic - DR
Journaliste, consultante, confĂ©renciĂšre, Josette Sicsic observe depuis plus de 25 ans, les mutations du monde afin d’en analyser les consĂ©quences sur le secteur du tourisme.

AprĂšs avoir dĂ©veloppĂ© pendant plus de 20 ans le journal Touriscopie, elle est toujours sur le pont de l’actualitĂ© oĂč elle dĂ©code le prĂ©sent pour prĂ©voir le futur. Sur le site www.tourmag.com, rubrique Futuroscopie, elle publie plusieurs fois par semaine les articles prospectifs et analytiques.

Contact : 06 14 47 99 04
Mail : touriscopie@gmail.com

Lu 1698 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitÎt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos MĂ©dias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias