TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Face à la concurrence chinoise, Airbnb jette l'éponge

Airbnb stopperait à la fois les locations d’hébergement, les visites et d’activités



C'est une information d'envergure qui vient tout droit des Etats-Unis. Selon les médias locaux, Airbnb arrêterait son activité nationale en Chine. Si la destination représentait en 2019 25 % des ventes en Asie-Pacifique et 3 % du chiffre d’affaires mondial, la Chine dégageait 133,58 millions d'euros de revenus. Le géant américain a décidé de partir en raison de la concurrence locale.


Rédigé par le Mardi 24 Mai 2022

Airbnb stopperait à la fois les locations d’hébergement, les visites et d’activités - Depositphotos.com Auteur sharafmaksumov
Airbnb stopperait à la fois les locations d’hébergement, les visites et d’activités - Depositphotos.com Auteur sharafmaksumov
C'est une nouvelle qui est à la fois importante, mais qu'Airbnb pourra assez facilement balayer d'un revers de la main.

D'après CNBC, Airbnb "ferme ses activités nationales en Chine, selon deux sources proches du dossier".

A partir à partir du 30 juillet 2022, toutes les annonces de maisons et expériences seront supprimées, même si l'entreprise gardera un bureau local.

Il ne faut pas voir dans cette décision, une conséquence de la guerre diplomatique entre Washington et Pékin, mais plutôt la résultante d'une concurrence locale bien trop forte.

"La Chine est devenue le premier marché géographique pour les locations à court terme qu’Airbnb a perdu face à ses rivaux.

Son plus grand rival en Chine continentale intérieure a été Tujia,
" expliquent nos confrères de Skift.

Cette nouvelle est donc un symbole dans le secteur du tourisme.

Des sources ont affirmé à CNBC que la branche chinoise était trop coûteuse et complexe à exploiter. La pandémie aura mis un terme aux velléités du géant américain.

Airbnb bientôt doublé par des concurrents chinois ?

C'est bien là tout le problème. Le géant de la location avait en 2017 était à deux doigts de fusionner ses activités en Chine avec Tujia, mais Brian Chesky a changé d’avis au dernier moment et préféré y aller seul.

Un pari risqué et qui n'a visiblement pas marché.

A lire : Airbnb : les réservations dépassent les niveaux pré-pandémiques

En 2020, Airbnb proposait environ 150 000 propriétés en Chine, contre environ 1,2 million d'annonces pour le leader du marché Tujia, rapporte le Financial Times.

Selon un rapport de l'Université du Queensland "contrairement à la plupart des autres pays du monde, la Chine n'a pas adopté Airbnb".

Alors que la destination représenterait 25 % des ventes en Asie-Pacifique et 3 % du chiffre d’affaires mondial de l’entreprise, Airbnb est resté un nain. Pendant ce temps et appuyé par le géant du voyage en ligne Trip.com Group, Tujia a levé 705,28 millions d'euros.

L'enjeu n'est plus seulement de concurrence Airbnb en Chine, mais bien de s'attaquer au marché mondial.

Et ce n'est pas le seul concurrent de poids pour la plateforme américaine.

Xiaozhu, qui se veut un "rival bas de gamme," selon le média Skift et soutenu par le géant du commerce électronique "Alibaba, aide les voyageurs chinois à trouver un logement locatif à court terme en Chine et dans d’autres pays."

Surtout l'entreprise chinoise propose tout un lot de service, bien plus intéressant pour les propriétaires, comme l’entretien ménager et les serrures de porte alimentées par la reconnaissance faciale.

Airbnb restera malgé tout bien présent dans le pays, mais va se "recentrer sur la fourniture d’annonces pour les voyageurs chinois à l’étranger".

Lu 1523 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias