Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

France : dix balades secrètes pour découvrir la Provence autrement...

Dans le Lubéron, en Camargue, au pied du Mont Ventoux...



Il y a les randonnées iconiques, comme celles dans les calanques de Marseille, la montagne Sainte-Victoire ou les gorges du Verdon. Et puis, il existe des itinéraires secondaires, tracés au cœur d’une Provence authentique, parfois connus des seuls locaux. Mieux que d’autres, ces parcours dévoilent les richesses de la région, loin des clichés et de la foule.


Rédigé par Jean-François RUST le Samedi 12 Juin 2021

Le long des calanques secrètes de la Côte Bleue

La Côte Bleue, de Marseille à Martigues, est touristique mais moins envahie. Entre Ensuès-la-Redonne et Niolon, un sentier littoral épouse le trait de côte - DR : J.-F.R.
La Côte Bleue, de Marseille à Martigues, est touristique mais moins envahie. Entre Ensuès-la-Redonne et Niolon, un sentier littoral épouse le trait de côte - DR : J.-F.R.
D’un côté le massif des Calanques et son parc national, très fréquentés.

De l’autre la Côte Bleue, de Marseille à Martigues, touristique mais moins envahie.

Entre Ensuès-la-Redonne et Niolon, un sentier littoral épouse le trait de côte.

Un parcours magnifique, de ports abrités en micro calanques et ilots (Anthénors, Figuières, Méjean…).

3h d’équilibrisme, avec retour à Ensuès, depuis Niolon, en TER.

A pied, dans les gorges de Régalon

Côté sud du Luberon, sur la commune de Mérindol, les gorges de Régalon, ce chas d’aiguille creusé dans le calcaire est l’occasion d’une belle balade ombragée.

Un vallon sec, étroit, tracé au pied de hautes parois, où pénètre une lumière filtrée par quelques plantes équilibristes. A la sortie, c’est le plateau du Petit Luberon, ses vignes et son soleil ardent. Retour par le GR6 puis la piste du Vallon de la Galère. 2h30 d’insolite !

La Camargue en roue libre

Enfourchez votre vélo et pédalez sur la digue à la mer jusqu’au phare de la Gacholle. Depuis Les Saintes-Maries-de-la-Mer, cet itinéraire plat (à déconseiller par mistral) longe étangs et marais.

Au-delà du phare, après 12 km, le chemin se poursuit et rejoint l’étang de Fangassier.

Au milieu, l’ilot artificiel fut longtemps le principal site européen de nidification des flamands roses. Superbe spectacle ! Compter une journée complète en pleine nature.

Balade à La Treille et dans les collines de Pagnol

Vous êtes dans le 11e arrondissement de Marseille mais c’est déjà la campagne.

A La Treille, hameau villageois de la cité, une boucle pédestre s’échappe dans le massif du Garlaban, vers Aubagne.

4h d’une randonnée dans la garrigue célébrée par Marcel Pagnol, qui possédait une maison à La Treille. De vallons secs en crêtes altières, l’itinéraire rappelle les romans cultes de l’auteur et dévoile de splendides panoramas.

Randonnée dans les gorges de Véroncle

Tout près de Gordes la « mondaine », dans le Luberon, se cache un corridor rocheux méconnu et sauvage.

Entre falaises blanches et ciel d’azur subsistent des moulins, vestiges d’une époque où l’activité pastorale occupait coins et recoins du Luberon.

La ravine, secrète, entaille le plateau du Vaucluse vers le nord. En chemin, surprises : des échelles métalliques pour franchir des passages délicats. Compter 4h pour effectuer la boucle.

La Petite Camargue à pied, à Saint-Chamas

L’étang de Berre mérite mieux que sa réputation et cache des secteurs encore préservés.

C’est le cas à Saint-Chamas avec ce marais, propriété du Conservatoire du Littoral, où se prélassent canards, cormorans, aigrettes… autour de cabanes de chasseurs posées au bord de l’eau.

A l’embouchure de la Touloubre, le site de 85 ha abrite des milieux naturels variés et fait mentir l’image dégradée de cet étang aux contours, ici et là, encore sauvages.

« Trek » nature entre Alpilles et Luberon, dans le massif des Costes

Le relief du Massif des Costes égrène près de Salon-de-Provence trois villages de charme oubliés des touristes, Alleins, Vernègues et Aurons.

Du 1er au 2e, une longue boucle (départ : GR6) dévoile chênaie, vues sur le Luberon, garrigue, parcelles agricoles, ligne TGV (!), chapelle romane (Saint-Symphorien), bastide aixoise (Pavillon de Victoire), domaine viticole bio (Château Bas), moutons et enfin village ruiné (vieux Vernègues). La Provence en splendeur !

A Roquefavour, devant l’arche majeure du Pays d’Aix

Posé sur la vallée de l’Arc près d’Aix-en-Provence, ce pont-aqueduc est l’un des plus grands, en pierre, au monde.

Construit au 19e s. pour fournir Marseille en eau, on le rejoint, à hauteur de son tablier, après une jolie balade à pied dans la garrigue, depuis le village de Ventabren.

2 km de marche suffisent pour atteindre le viaduc en arches de près de 400 m de long, toujours en fonction et aux faux airs de Pont du Gard romain.

En canoë sur la Sorgue

Entre Fontaine-de-Vaucluse et l’Isle-sur-la-Sorgue, la rivière serpente calmement sur 8 km, une balade facile à faire en famille.

Top du parcours : sa fraîcheur. Plantées d’aulnes, de saules pleureurs et d’hêtres, les rives offrent une ombre bénéfique.

Et les berges, le matin, grouillent de vie animale. Hérons cendrés, martins-pêcheurs, castors et oiseaux s’activent dans les herbes.

2h de pagayage zen grâce aux loueurs de kayaks de Fontaine-de-Vaucluse.

Sur les traces de Jean-Henri Fabre, au mont Ventoux

Le célèbre entomologiste français est l’alibi de cette boucle pédestre naturaliste tracée sous le sommet du Ventoux.

6 km et une quinzaine de pupitres thématiques dévoilent les richesses du Géant de Provence.

Faune, flore, climat, mémoire paysanne… rien n’échappe à votre connaissance au fil d’un parcours aménagé en forêt et sur les pelouses d’altitude, à partir de la station du Mont Serein. 2h de balade, idéale en famille.


Lu 7056 fois

Tags : provence, rust
Notez

Commentaires

1.Posté par Quentin (habitant du Luberon) le 13/06/2021 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Warning pour la Sorgue. Les 1h30 de descente c'est le grand max, parce que l'explosion du tourisme sur ce très beau site a incité les prestataires à mieux encadrer et à timer/accompagner les descentes pour maximiser les rotations et les rendements. Compréhensible mais d'un point de vue utilisateur confirmé, dommage de plus avoir le droit de prendre son temps (4h) en se laissant masser le dos en bas des 2 barrages, prendre VRAIMENT son temps là où l'eau est profonde et translucide et pique niquer là où il n'y a que 30cm, les pieds dans l'eau.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias