TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


L’Asie amorce sa réouverture aux touristes internationaux 🔑

Les nouvelles demandes de Thailand Pass limitées jusqu'à nouvel ordre



Encore peu nombreuses à accueillir les voyageurs internationaux, les destinations asiatiques commencent malgré tout à s’ouvrir au monde. Les voyagistes français spécialistes du continent espèrent voir, dans les semaines à venir, les annonces de réouverture de frontières se multiplier, notamment celles du Japon, de l’Indonésie et du Viêt-Nam, destinations drainant des voyageurs du monde entier. Reste à croiser les doigts pour que les limitations des nouvelles demandes de Thailand Pass annoncées hier, mardi 21 décembre 2021, soient levées rapidement.


Rédigé par le Mardi 21 Décembre 2021

Les tour-opérateurs français espèrent que les destinations asiatiques suivront l’exemple de la Thaïlande et ouvriront progressivement leurs frontières aux touristes internationaux. – DepositPhotos.
Les tour-opérateurs français espèrent que les destinations asiatiques suivront l’exemple de la Thaïlande et ouvriront progressivement leurs frontières aux touristes internationaux. – DepositPhotos.
Ouvrira, n’ouvrira pas... Après l’ouverture partielle de la Thaïlande, à l’été 2021, d’autres destinations asiatiques ont sauté le pas.

Il est désormais possible de se rendre au Népal, au Sri Lanka, en Inde, au Cambodge, ou encore à Singapour.

La reprise en douceur, dépend des consignes sanitaires et administratives, des zones délimitées et des plans de vols pas encore totalement repositionnés.

« Le dernier trimestre a été très encourageant. Nous avons enregistré beaucoup d’ouvertures en Asie, constate Olivia Calvin, directrice commerciale du voyagiste marseillais Climats du Monde.



Le variant Omicron a gelé les commandes. Le point positif est que nous n’avons pas d’annulation sur ces destinations », poursuit-elle.

« 2021 est restée très compliquée sur l’Asie. Le gros de nos destinations était fermé. A l’exception notable de la Thaïlande qui a confirmé son ouverture large début novembre, après une ouverture partielle en juillet avec le programme Sand box, » note Guillaume Linton, PDG d’Asia.

« Le Sri Lanka progressait avant le Covid-19 sur le marché français, porté par sa richesse culturelle, naturelle et balnéaire. La destination représente 20% des demandes aujourd’hui. C’est une destination refuge pour les clients d’Afrique Australe », complète-t-il.

De son côté, Patrice Arezina, directeur commercial et marketing chez Visiteurs, se veut moins optimiste : « Les statistiques sont très timides de manière générale et sur l’Asie en particulier. Le continent ne fait pas partie des destinations bankable depuis la rentrée de septembre 2021. Et en décembre, nous avons connu un nouveau coup d’arrêt. »

G. Linton : "La meilleure nouvelle c'est que la destination reste ouverte"

La Thaïlande a été le premier pays asiatique à rouvrir des régions sans quarantaine pour les voyageurs ayant un schéma vaccinal complet, avant d’élargir sa zone d’accueil, via son programme Sand Box.

Hier, mardi 21 décembre 2021, alors que depuis le 1er novembre, les formalités restaient encadrées, certes, mais avaient été allégées, la Thaïlande a annoncé la suspension des demandes de Thaïland Pass pour un atterrissage à Bangkok ou Samui sans quarantaine (programme Test&G). Une limitation effective dès le 21 décembre 2021 à 18h heure française et pendant une période temporaire indéterminée.

Cependant, les Thaïland pass déjà délivrés ou en cours de délivrance restent valides et permettent de voyager en Thaïlande selon les anciennes règles, quelle que soit la date de départ.

« Nous nous attendions à cette annonce depuis quelques jours mais sommes soulagés par le délai et les conditions annoncées, affirme Guillaume Linton. Tous nos voyageurs qui partent en Thaïlande sur les vacances de Noël ont déjà leur Thailand Pass et pourront donc partir sereinement. »

Quel impact aura cette annonce sur les réservations ? "Ça va mécaniquement entraîner un ralentissement des ventes, mais ça devrait également contribuer à rassurer nos voyageurs sur le sérieux avec lequel les autorités thaïlandaises gèrent la pandémie.

La meilleure nouvelle c'est que la destination reste ouverte et qu'il n'y aura pas de quarantaine pour les voyageurs vaccinés qui accepteront de passer leurs 7 premières nuits sur Phuket et les îles avoisinantes, en toute liberté !
", souligne Guillaume Linton.

Il faut dire que depuis quelques semaines, le Royaume de Thaïlande fait les beaux jours du tour-opérateur Asia, pour qui le pays représente actuellement plus de la moitié des réservations. « C’est conséquent, bien que nous sommes très loin des chiffres de 2019, avec 30 à 40% du niveau de prise de commande pour un mois de décembre. Il n’y a pas du tout d’effet de rattrapage », complète son PDG.

« La reprise progressive de la Thaïlande a été poussive au départ, en juillet, nous avons enregistré beaucoup de demandes et de commandes », affirme la directrice commerciale de Climat du Monde, chez qui la destination s’est de nouveau hissée dans le top 3 des meilleures ventes derrière le Costa Rica et l’Egypte.

« La Thaïlande montre de la bonne volonté, mais la réalité est que c’est compliqué. Quand vous avez une destination qui a jonglé entre ouverture et fermeture, cela créé un flou artistique dans la tête des clients et des distributeurs. Cela ne favorise pas le trafic. C’est plus facile de vendre des destinations qui n’ont jamais fermé, constate Patrice Arezina, directeur commercial et marketing chez Visiteurs, avant d’ajouter : Nous vendons des circuits, cette formule souffre plus que le séjour. »

Lire aussi : Prakit Saiporn : "La Thaïlande prête à accueillir les Français cet hiver !"

Quelles perspectives pour l’Asie en 2022 ?

Les tour-opérateurs spécialistes de l'Asie restent attentistes dans ce contexte de 5e vague et de variant Omicron.

« En 2022, nous espérons l’ouverture de grosses destinations, telles que le Japon, l’Indonésie et le Viêt-Nam. Ce serait un baromètre précieux et un appel d’air fabuleux pour des destinations qui sont les stars de l’hiver pour le Viêt-Nam, et du printemps pour le Japon et l’Indonésie, avec Bali notamment », affirme le patron d’Asia.

Même espoir pour Olivia Calvin, directrice commerciale de Climats du Monde : « On peut légitimement penser que ces pays vont suivre les traces de la Thaïlande et rouvrir progressivement. C’est ce qu’a entamé le Viêt-Nam qui a rouvert l’île de Phu Quoc avec des vols charters. Il est prévu une ouverture progressive avec des « green zones » au premier trimestre. »

« 2022 ne sera pas une excellente année, mais elle deviendra progressivement une meilleure », conclut Olivia Calvin.

« Être patient, résilient, garder espoir sur les ouvertures et avoir une production prête au cas où, restent les meilleures options selon Patrice Arezina, directeur commercial et marketing chez Visiteurs. Tout peut basculer dans le bon sens en un mois ou deux.» L’avenir le dira.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 13350 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias