TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La Caraïbe mobilisée pour faire revenir les touristes

70% de la région est opérationnelle



Quelques semaines après les passages des ouragans, la zone caribéenne a souhaité montrer son unité lors de l'IFTM Top Resa, et surtout sauver la saison 2017/2018, en adressant un message simple : les touristes peuvent revenir, et ce, dès maintenant.



Les caraïbes mobilisées pour sauver la saison 2017/2018 - DR : R.P.
Les caraïbes mobilisées pour sauver la saison 2017/2018 - DR : R.P.
L'organisation du tourisme de la Caraïbe (CTO) a souhaité, à quelques heures de la fermeture de Top Resa 2017, adresser un message à l'ensemble des professionnels du secteur, mais aussi au grand public.

Lors d'une conférence de presse, jeudi 27 septembre 2017, en présence de différents responsables d'Offices du tourisme caribéens, le message envoyé et martelé était clair : la Caraïbe a été touchée durement, mais elle pas n'est coulée.

LIRE AUSSI : Caraïbes : les professionnels du tourisme à l'IFTM Top Resa pour rassurer leurs partenaires.

70% de la Caraïbe est opérationnelle

En effet, si Saint-Martin et les Îles Vierges britanniques payent un lourd tribut, en faisant une croix définitive sur l'activité touristique pour la saison à venir, il n'en est pas de même ailleurs.

Pour résumer la situation, à la fin du mois de septembre, 70% de la région est opérationnelle et plus de75% des hôtels sont prêts à recevoir des clients.

La présidente du CTO, Carol Hay rassure : "la Caraïbe est une région forte et résiliente. Et je tiens à souligner que la zone est prête à accueillir les touristes ne pouvant pas se rendre dans les territoires touchés."

Pour Anthony Stuart, le directeur Europe de l'Office de tourisme des Bahamas, "les ouragans ne font pas de discrimination, ils touchent tout le monde. Nous avons eu la chance cette fois-ci de ne pas être touchés. Nous sommes heureux de pouvoir accueillir des clients, vous êtes tous les bienvenus."

Saint-Martin et les Îles Vierges britanniques repartent de zéro

Et pour ceux dont les maisons, les hôtels et les arbres sont couchés, la situation va mettre un laps de temps assez conséquent avant de revenir à la normale, mais le fatalisme n'est pas de rigueur.

Philippe Mugnier, le représentant marketing pour l'Europe des Îles Vierges britanniques, se veut optimiste : "en mer, les opérateurs de croisière en catamaran préparent leur retour opérationnel pour décembre 2017, les escales de paquebots reprendront au premier trimestre 2018.

Côté terre, nous allons devoir attendre la saison 2018/2019, pour bénéficier d'une notable capacité hôtelière. Une chose est sûre, nous allons revenir, avec pour ambition globale la reconstruction : redevenir la destination du luxe smart, décontracté et exclusif".


Daniel Gibbs, président de la collectivité territoriale de Saint-Martin, va dans ce sens : "on repart de zéro, au lieu d'avoir une partie de jeu entamée, on repart avec une partie vierge.

Le nerf de la guerre, dans une telle situation reste l'argent, on ne sait pas encore quel sera le montant exact, mais l'entraide et la solidarité feront le succès de ce nouveau départ. Nous allons pouvoir donner la vision que nous avons de l'île et du tourisme."

"Nous ne sommes pas des destinations concurrentes"

Des Bahamas à la Guyane, en passant par la Martinique et Haïti, dans les terres épargnées par les événements climatiques, l'ensemble des professionnels s'agite, afin de montrer que la destination reste ouverte et surtout que les touristes doivent rester dans la zone.

Karine Mousseau, présidente du comité martiniquais du tourisme, de conclure : "nous voulons que les touristes viennent chez nous, pour vous les rendre après mes amis. Aujourd'hui, vous avez été touchés, demain ça peut être nous. Nous ne sommes pas des destinations concurrentes, les voyageurs ne doivent pas s'en aller de la Caraïbe".

Pour accélérer la reconstruction, le CTO a annoncé avoir activé le fonds de soutien CTO Relief Fund. Les sommes récoltées seront redistribuées aux Etats directement victimes de ces tempêtes tropicales.

Pour les visiteurs ayant réservé un séjour dans l'une des îles touchées, le CTO conseille de se rendre sur le site Internet :caribbeantravelupdate.com, afin de se renseigner sur les démarches à suivre.

SOS Antilles 2017 : le Cediv et TourMaG.com lancent un appel aux dons

Après le passage des différents ouragans qui ont ravagé les Antilles, le CEDIV et TourMaG.com ont décidé de s’associer pour lancer un appel aux dons.

Il vise à réunir un maximum de fonds pour pouvoir contribuer et venir en aide aux situations les plus urgentes et permettre aux destinations concernées de repartir au plus vite. L’opération est en cours jusqu’au 31 octobre 2017.

Vous pouvez adresser vos chèques à l’Association CEDIV, opération SOS Antilles 2017 au GIE CEDIV SERVICES, Résidence Ermengaud, 42 Avenue du Président Wilson, 34500 Béziers- 34545 CEDEX.

Pendant Top Resa, un nouvel appel aux dons est aussi effectué par une « brigade » de la solidarité qui incite les participants à faire preuve de générosité envers les habitants des îles les plus défavorisées.

CLIQUEZ ICI pour faire votre don.

Lu 1137 fois
Rédigé par Romain Pommier le Vendredi 29 Septembre 2017

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Juin 2018 - 12:16 Mexique : la saison des cyclones arrive

Vendredi 22 Juin 2018 - 11:21 Japon : éruption du volcan Shinmoe (Kyushu)



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle