Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


La case de l’Oncle Dom : Air France va-t-elle jouer bientôt aux chaises musicales ?

L'édito de Dominique Gobert



Allez, un peu d’aérien pour changer un peu, en attendant une nouvelle chute d’un transporteur en aéroplane. Avec cette grande question qui reste quand même en fond de scène : qui va tomber (financièrement, bien sûr) cette année ? Dans tous les cas, chez Air France, une succession se prépare : celle de Patrick Alexandre, Directeur Général Adjoint Commercial, Ventes et Alliances. L'occasion d'un petit (?) jeu de chaises musicales ?


Rédigé par le Jeudi 9 Janvier 2020

Patrick Alexandre, actuel Directeur Général Adjoint Commercial, Ventes et Alliances, devenu mon ami après quelques années de « défiance », devrait quitter la maison - Photo Air France
Patrick Alexandre, actuel Directeur Général Adjoint Commercial, Ventes et Alliances, devenu mon ami après quelques années de « défiance », devrait quitter la maison - Photo Air France
Non, je vois déjà les services de communication d’Air France tressaillir en se demandant ce qu’ils ont encore fait.

Non, pas d’inquiétude immédiate, la compagnie ex-nationale se porte plutôt pas mal.

Si j’en crois les derniers chiffres publiés, notre compagnie qu’on a à nous a encore gagné pas loin d’un million de passagers supplémentaires l’année dernière et poursuit une croissance honorable.

Du moins sur le long-courrier, mais apparemment, le Groupe n’a toujours pas trouvé la parade face à l'avancée inexorable des compagnies low-cost !

En revanche, pour Uncle Ben, le patron, va bientôt falloir arbitrer à l’intérieur de la Direction Générale. Patrick Alexandre, actuel Directeur Général Adjoint Commercial, Ventes et Alliances, devenu mon ami après quelques années de « défiance », devrait quitter la maison dans quelques semaines.

Que l’on se rassure, même s’il peut prétendre à une retraite (il doit avoir les trimestres suffisants), il semblerait qu’il ait trouvé une occupation pour le futur.

La Présidence de l’ATAF par exemple, cette Association des Transporteurs Aériens Francophones, dont la principale occupation est, je cite, « d'entretenir et de faciliter une coopération spécifique, dans tous les domaines d'intérêt commun, entre des transporteurs aériens qui restent concurrents, mais que l'Histoire, la langue, l'intérêt pour de mêmes marchés, des accords bilatéraux, techniques ou commerciaux, et parfois des liens capitalistiques rapprochant ».

Il fut d’ailleurs un temps où l’Association accréditait les Agences de Voyage autorisées à distribuer les produits des compagnies membres.

Mais ça, c’était avant… Maintenant c’est IATA qui gère, avec la bienveillance qu’on lui connaît !

Mais bon, pour Patrick Alexandre, ça va lui permettre de rester dans le circuit…

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
En revanche, qui pour lui succéder ? Dans les couloirs de Roissy, ça murmure sec. Les uns pensent que c’est Zoran Jelkic, bien connu de la profession, qui aimerait bien reprendre le job.

D’autres jouent à fond la carte d’Angus (nom, pas le bœuf) Clark, un pote de Ben venu spécialement l’épauler et actuel Général Directeur en charge de la stratégie du Groupe…

A moins que Pieter Bootsma, Directeur Général Adjoint Commercial et Revenu ne sorte du bois ? Va-t’en savoir Charles…

En tout cas, les uns ou les autres vont devoir faire avaler aux passagers l’instauration de cette nouvelle taxe, écolo, créée spécialement pour « financer des infrastructures de transport ».

En clair, c’est pour aider la SNCF, c’est pas la peine de raconter n’importe quoi et prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, comme disait mon bon maître Michel Audiard.

Tiens, dans un autre domaine, que va devenir cette italienne, un temps associée à Air France, Alitalia ?

Si j’en crois les dernières nouvelles en provenance de chez nos voisins, c’est plutôt la cata en ce moment. Et comme apparemment, plus personne ne veut se pencher sur la malade, cette année 20/20, comme dit le bon Président Mas, risque de devenir l’année de tous les dangers.

Et il n’y a toujours pas de caisse de garantie, style APST de l’aérien. Les Anglais tentent bien d’instaurer un semblant de garantie, mais c’est loin d’être gagné…

Bon, j’allais oublier Norwegian, laquelle à force d’accumuler des dettes abyssales, pourrait bien aussi déclarer forfait. Là, je n’ose imaginer le nombre de passagers qui pourraient se retrouver les fesses au sol !

Bien entendu, tout ceci n’est que supputations. N’empêche, que de fiction à réalité, il n’y a qu’un petit pas…

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 12552 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.



Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel