TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Non, Monsieur le Président, ce ne sont pas des "mensonges" !

L’édito de Dominique Gobert



« Tissus de mensonges », « ce mensonge est intolérable » ! C’est textuellement ce que j’ai eu le plaisir d’entendre à un réveil extrêmement matinal de la part du Président Abitbol, alors que j’assiste, moi, au Congrès de ces indépendants du Cediv qui auraient eux aussi, bien aimé, accueillir leur confrère…


Rédigé par le Jeudi 14 Juin 2018

Le projet présenté par Laurent Abitbol lors d'une réunion d'information continue de faire couler beaucoup d'encre - Crédit photo : Havas Voyages
Le projet présenté par Laurent Abitbol lors d'une réunion d'information continue de faire couler beaucoup d'encre - Crédit photo : Havas Voyages
Marcel Dassault avait créé, il y a fort longtemps un journal nommé « Jours de France ».

La règle en était simple : il ne fallait publier que des bonnes nouvelles, la plupart du temps à l’avantage de ses amis…

Je déteste être réveillé à point d’heures, particulièrement lorsque je me trouve à l’autre bout du monde, et surtout pour me faire insulter ! C’est un principe auquel je ne dérogerai pas.

Et il est inadmissible de traîner dans la boue au téléphone une journaliste qui a eu le malheur de faire son métier.

Quand on veut une presse « à la botte », il suffit d’acheter un journal. Y’en a plein à vendre et ce n’est sûrement pas la peine de menacer d’interdiction tel ou tel titre !

Fortuitement, alors que le Congrès du Cediv, ces indépendants qui agitent les idées, qui se démènent pour exister et qui, accessoirement, sont « associés »au réseau Selectour, se tient en ce moment au Cap, en Afrique du Sud, j’ai appris les nouvelles « formalités » des futurs référencements au sein de Selectour.

Ce ne sont ni des mensonges, ni des inventions, mais bien des faits. Selectour et son président ont en effet, malgré l’avis de plusieurs administrateurs (et non des moindres), organisés mardi 12 avril une « réunion d’information ».

Objectif : présenter à certains TO fournisseurs, les nouvelles conditions d’entrée au « Club ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce « projet » (qui est quand même bien abouti) a suscité un certain étonnement.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Nombreux d’ailleurs sont les TO (et là encore, non des moindres) qui se sont carrément insurgés contre le procédé.

N’était-ce pas plus simple, en effet, de décaler cette réunion afin que les participants, fournisseurs du Cediv, puissent également être présents à cette réunion ?

A moins que ce procédé ne soit qu’un manque d’intérêt évident pour le Cediv, partenaire de Selectour ?

Après tout, leurs accords sont conclus pour le plus grand bien de chaque entité et, ainsi que me le confiait un administrateur de Selectour, « ça permet à chacun de gagner un peu de sous en plus » !

J’ai toujours soutenu le projet et l’action de Bitbol lorsqu’il s’est attaqué à la « refonte » économique de Selectour. C’était et cela reste une excellente idée.

En revanche, il est certain que l’on ne peut avancer « ensemble » qu’avec un minimum de démocratie et de recherche de « partenariats », plutôt que de dictature économique obsolète.

Abitbol, propriétaire du réseau Havas, entend appliquer le même modèle chez Selectour. Pourquoi pas ?

La grosse crainte de la majorité des TO (je fais abstraction de mon ami Raouf, lequel tente assez maladroitement de ménager la chèvre et le chou), c’est d’une part de continuer à raquer indéfiniment pour des services peu ou mal rendus.

Car, pour être totalement objectifs, sur les « taux » de commission, pas de grands changements. Entre le 14% de l’ancien régime, assorti de « bonus » sur les « fonds marketeux », les marges arrière et autres détails, grosso modo, c’est du pareil au même.

Sauf que… Comme me le disait un TO, pas vraiment choqué par les « chiffres », la véritable question est bien de savoir si le pilotage des ventes sera réel et effectif.

Chez Havas, c’est bien organisé. Chez Selectour, sorti des quelques commerciaux (dont certains départs ne sont peu ou pas remplacés) qu’en sera-t-il vraiment ?

La « carottes » afin de stimuler les ventes promises aux vendeurs ne sera-t-elle pas « absorbée » par les patrons d’agences ?

Contrairement à ce que dit Laurent Abitbol, les fournisseurs ne sont pas non plus des vaches à lait. Avec beaucoup de temps (c’est vrai), ils vont finir eux aussi par parler d’une seule et même voix…

Quant à vos adhérents, dont la grande majorité sont des « modestes », ils risquent de faire les frais de décisions hâtives et sans concertation.

Quand les fournisseurs, lassés, établiront des ventes en direct…

Et que ce soit bien clair : ni mon journal (ni surtout moi), ne sommes à la botte de personne !

Lu 2680 fois

Notez



1.Posté par Monique le 15/06/2018 01:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et que dire de Miles Attack ?
Avec ce programme de fidélité, Teldar a tordu le bras d'Abitbol. Il peut gesticuler, il peut faire des moulinets, le fait est-il que le Miles Attack va continuer à faire la pluie et le beau temps chez les agents. Comment il peut imaginer le camarade Abitbol que TUI, Asia et Hertz (en plus de Teldar) vont arrêter de participer à un si beau programme de fidélité qui a fait ses preuves et qui est animé par une vraie équipe ? Non, je ne les vois pas ces TO renoncer à Miles Attack pour rejoindre le programme de fidélité imaginé par Selectour, dont l'avenir, le fonctionnement et la fiabilité restent à démontrer.

Teldar 1 - Abitbol 0

2.Posté par Raouf Benslimane le 15/06/2018 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Dominique
Apres avoir été clair en indiquant que si sur la forme y a aucune entourloupe ( je rappele que le sujet hier reposait sur cette question "les to crient a l arnaque" ) du fait que nous etions prévenu depuis belle lurette du projet qui est une copie grosso merdo du cadre actuel chez Havas, sur le fonds cela ne présumait en rien d un accord quant aux conditions elles memes à évaluer en fonction de la capacité réelle du pilotage....j ai notamment interpellé Laurent devant la soixantaine de TO sur le décalage entre le discours des décideurs du réseau et la réalité du terrain... l agent de voyages qui demain serait confronté a un concurrent tourcom ou autre qui afficherait des produits quasi identiques mais moins chers, comment on pourrait le forcer ou plutôt forcer son client a acheter au sein de l agence selectour??? Qu on le veuille ou non et qu on parle de luxe ou d entree de gamme le client aujourd hui compare et achete un prix! Meme si ce critere est relatif car en realite ledit client en veut tjs plus et achete finalement plus que pour le prix...A présent je constate et je lis que sur le fonds sur le montant des comm etc...tout le monde est d accord et personne n est surpris du fait que par le jeu des fonds market et des comm versées a la centrale etc...cela revient au même systeme qu avant..ah bin aloors pourquoi faire tout ça pour ça!!? ...bonne journée ensoleilée..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips