TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Trompette, le héraut de la chute du tourisme !

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 13 Mai 2018

Donald Trompette, qui est aux Etats Unis ce qu’est le SNPL est chez Air France, a décidé de quitter l’accord conclu à Vienne en 2015 sur le nucléaire avec l’Iran. Une menace globale, tant pour la paix de la région que pour l’économie mondiale... et celle du tourisme en particulier ?



Iran : si Trompette s’obstine et si son Congrès entérine la décision, c’est encore un pan du tourisme qui va se déliter - Photo JDL
Iran : si Trompette s’obstine et si son Congrès entérine la décision, c’est encore un pan du tourisme qui va se déliter - Photo JDL
Trompette a donné jusqu’au 4 novembre prochain aux entreprises américaines et européennes exerçant en Iran pour cesser leurs activités.

Faute de quoi, elles seront, en quelque sorte, « bannies » et sanctionnées si elles possèdent des activités aux USA !

A peine l’annonce et le décret signé par Trompette, l’Iran et Israël s’échangeaient, non pas des mots doux, mais quelques missiles, histoire de montrer leurs muscles respectifs…

Hasard ou fortuitude, à Paris samedi soir, un dingo se revendiquant de Daesh, massacrait un jeune homme qui avait eu le tort de vouloir aller boire un verre avec des copains du côté de l’Opéra…

Une fois de plus, tout ceci pour démontrer que le monde marche sur la tête, ce qui n’est pas nouveau.

Quant au tourisme, une nouvelle fois, c’est une économie tout entière, une économie mondiale et source d’emploi, de bien-être et de relations entre les humains qui est malmenée.

Je lisais avec attention l’entretien que nous a accordé Bernard Hourcade et ses considérations sur la situation actuelle du tourisme en Iran. « Les USA vont anéantir le développement touristique du pays », annonce-t-il.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Il a sûrement raison et c’est bien dommage.

Pour avoir effectué un bref séjour en Iran, hormis le fait que l’on y boive que de la bière sans alcool (ben oui), j’ y avais quand même découvert un peuple jeune (70% de la population a moins de 35 ans), avide de relations avec « l’autre monde » !

Le tourisme leur semblait d’ailleurs un vecteur particulièrement intéressant et nombreux étaient les opérateurs français à engager une production touristique sur la destination. Une destination tout à fait sûre, pour ceux qui en doutaient.

Mais, si Trompette s’obstine et si son Congrès entérine la décision, c’est encore un pan du tourisme qui va se déliter.

Car, c’est clair, si nos entreprises veulent poursuivre leurs activités aux USA, ce que fait la majorité d’entre elles, faudra choisir !

Certains tour-opérateurs risquent d’être affectés, de même et surtout que les grandes chaînes hôtelières et les compagnies aériennes.

Oh, pour Air France, c’est pas trop grave. Pour une fois, cette dernière avait anticipé pas par crainte d’une escalade politique) en annonçant la suppression de ses liaisons directes avec Téhéran. Comme quoi…

En revanche, leurs concurrentes directes européennes, British ou Lufthansa par exemple, vont devoir faire des choix drastiques… si elles veulent continuer à voler vers la Trompeterie !

De même que pour Accor, qui avait déjà ouvert un bel établissement à Téhéran. Certes, à l’époque, il l’avait ouvert sous un nom d’emprunt (authentique) ! Va falloir à nouveau changer de nom.

Tout ceci est bien navrant. Mais, si pour l’Iran, le tourisme va devoir souffrir, il est certain qu’Israël va très certainement être à nouveau affecté par cette « crise ». Très récemment encore, c’est Jérusalem qui se fendait d’une très jolie campagne de pub…

Bien évidemment, Paris et son tourisme vont, à nouveau, souffrir encore.

Lu 1132 fois

Tags : Air France, Iran, USA
Notez


1.Posté par ayla le 14/05/2018 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ma part, j'aurais pu titrer:
L'Iran : À force de menacer d'anéantissement un pays qui ne lui a rien fait, provoque l'ire de trompette...
De ce fait le tourisme régional va être touché (dans la série : "il est pas touché pour l'instant :-)).
Mais entre nous, si à cause de ca, les touristes annulent leur voyage en Iran, ils sont bien bêtes!
Ayatollahs ou pas, l'Iran est un pays extraordinaire où on est très bien accueillis!
Ne vous abstenez surtout pas de visiter l'Iran ou Israël, deux pays fabuleux...
Au diable la politique !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com