TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : la distribution tient toujours le bon bout !

L’édito de Dominique Gobert



« Grande concentration dans la distribution », c’est le sujet abordé par mon excellent confrère Nicolas Barbery dans son éditorial du jour. Et de poser la question qui fâche : qui va bouffer qui ? Mais poser la question c'est déjà y répondre... un peu !


Rédigé par le Dimanche 15 Juillet 2018

TUI notamment avait tenté (et tente encore) de développer son propre réseau de distribution. Sans pouvoir contrer la formidable puissance de ces réseaux - DR : wikicommons, Christoph Wilhelms CC BY-SA 3.0
TUI notamment avait tenté (et tente encore) de développer son propre réseau de distribution. Sans pouvoir contrer la formidable puissance de ces réseaux - DR : wikicommons, Christoph Wilhelms CC BY-SA 3.0
La question est loin d’être résolue, face à cette extraordinaire concentration de la distribution sur le marché du tourisme français.

Comme le souligne mon confrère, près de 90% du marché est contrôlé par ces distributeurs, réunis en « bandes organisées » et de plus en plus « exigeants » vis-à-vis des fournisseurs…

Lesquels d’ailleurs sont quasi obligés, sous peine de « mépris » de la part de leurs distributeurs, de passer sous les fourches caudines de ces agences.

On se souvient de ce Congrès Manor, à Rome si j’ai bonne mémoire, où, dans un large mouvement de rébellion, une première fronde conduite par mon excellent ami (qui veut quand même me mettre un pain), ce Basque bondissant, annonçait fermement ne plus vouloir passer par des paiements de commissions… exagérées, pour parler politiquement correct.

La case de l’Oncle Dom : la distribution tient toujours le bon bout !
Si j’ai bonne mémoire, ce qui me parait être encore le cas, Georges Azouze, pour Costa, avait appuyé cette déclaration…

On connait la suite : comme l’aurait dit ce bon vieux Chirac, tout ceci avait fini dans un lamentable pschitt et les fournisseurs, dans leur ensemble, étaient très rapidement rentrés dans le rang.

Certes, TUI notamment avait tenté (et tente encore) de développer son propre réseau de distribution. Sans pouvoir contrer la formidable puissance de ces réseaux.

Quant à l’autorité de la concurrence, comme le souligne mon camarade Barbery, même si elle peut « s’inquiéter » d’une « réduction de la qualité, de l’investissement, de l’innovation, voire d’éviction de certains fournisseurs », elle n’a pas les moyens d’intervenir.

Mais c’était pour le secteur de la grande distribution…

En revanche, et contrairement à ce qu’exprime mon confrère, nous en arrivons presque à ce même problème sur le marché du tourisme en France.

Car, même si les « réseaux » de distribution y sont encore nombreux, faut quand même pas trop se leurrer : les uns et les autres, forts de leur puissance, s’entendent plutôt pas mal, contrairement à ces fournisseurs dont l’union est pour le moins très aléatoire.

On l’a d’ailleurs très bien vu lors des récents débats qui ont animés la profession lors de la révélation par Selectour des nouvelles « innovations de référencement » pour les prochains contrats.

Certains TO ont hurlé au charron, arguant que ces nouvelles dispositions allaient les conduire à la faillite, tandis que d’autres, plus « craintifs » sans doute, semblaient disposés à plier.

Il est très vrai que Laurent Abitbol a manœuvré de main de maître, tant auprès de ses propres troupes qu’envers ses fournisseurs. Et ce n’est pas fini...

L’homme a un objectif clair et il dispose de gros moyens. Et, comme il a la puissance, il détiendra, à très court terme, le pouvoir absolu !

Il est très bien organisé, contrairement aux producteurs qui rechignent encore à s’organiser…

Et au final, il ne peut que détenir le pouvoir absolu. Ce qui répond à la question de savoir qui va bouffer qui ?

Sans doute pour cela que Voyageurs du Monde et quelques autres, (trop) peu nombreux, ont largement anticipé depuis des années !

Et, en attendant, TourMaG.com a 20 ans et la France est championne du monde... de foot. En attendant mieux !

Lu 1228 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle