TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Les Iles Vierges Britanniques visent 8 000 Français en 2020

Les BVI visent le même contingent qu'en 2017



Voilà deux ans, l'ouragan Irma balayait les Caraïbes. Les Iles Vierges Britanniques s'apprêtent à connaître une nouvelle saison touristique, avec des ambitions non dissimulées.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 16 Septembre 2019

Du côté des Iles Vierges Britanniques pour réussir la saison 2020, le gouvernement a mis les moyens pour attirer les Français - Crédit photo : BVI
Du côté des Iles Vierges Britanniques pour réussir la saison 2020, le gouvernement a mis les moyens pour attirer les Français - Crédit photo : BVI
Il y a deux ans, les Caraïbes étaient dévastées par l'ouragan Irma.

Après une longue phase de remise en état et de travaux, la région se relève et s'apprête à connaître une saison touristique se rapprochant de la normale.

Du côté des Iles Vierges Britanniques pour réussir la saison 2020, le gouvernement a mis les moyens pour attirer les Français. Le budget marketing de l'office de tourisme parisien a été multiplié par deux, par rapport aux moyens marketing accordés depuis 4 ans.

A voir la vidéo de TourMaG.com : Iles Vierges Britanniques (BVI) : retour en force sur le marché français et européen (vidéo)

L'objectif est simple pour l'archipel : "Nous devrions ainsi retrouver en 2020 le nombre de 8000 français que nous avions avant Irma.

Avec une multiplication de projets diversifiés et créatifs, la destination rentre dans la période la plus excitante de son développement touristique,
" précise Sharon Flax-Brutus, directrice générale du BVITB (British Virgin Island Tourist Board)

Considérées comme l'une des destinations de yachting par excellence, les Iles Vierges Britanniques essayent de démystifier auprès d'un grand public comme des professionnels du tourisme le produit catamaran. Ce dernier est perçu comme un produit élitiste, intimidant et technique.

"Aujourd'hui, les agents de voyages n'ont pas encore le réflexe de leur proposer ce produit avec équipage en pension complète.

Aussi, les TO n'ont pas suffisamment pris conscience de ce potentiel qui leur échappe alors que le catamaran répond fort bien aux exigences environnementales, d'évasion et de déconnexion des clientèles,
"explique Philippe Mugnier, Directeur du BVITB pour l'Europe francophone.

Lu 1005 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex