Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Maroc : quel sera le programme des vols pour l'été à venir ?

Entre l'augmentation des capacités et la hausse des prix, le Maroc revient sur le devant de la scène touristique



Le Maroc s'ouvre enfin aux touristes français, mais sous condition. Malgré les embuches, notamment une septaine au retour dans l'Hexgone pour les Français non vaccinés, cela ne démotive pas les voyageurs frustrés de ne pas avoir pu se rendre à Marrakech ou Agadir depuis le début de l'épidémie. Si les réservations augmentent, quel sera le plan de vol de l'été 2021 entre la France et le Maroc ? Voici un récapitulatif et un retour des experts de l'aérien.


Rédigé par le Vendredi 11 Juin 2021

Entre l'augmentation des capacités et la hausse des prix, le Maroc revient sur le devant de la scène touristique - Crédit photo : RB
Entre l'augmentation des capacités et la hausse des prix, le Maroc revient sur le devant de la scène touristique - Crédit photo : RB
Les internautes étaient sur les starting blocks, attendant depuis de longs mois, un assouplissement des règles pour se rendre au Maroc.

Après de nombreux faux départs et une interdiction du ciel marocain, la situation semble s'apaiser sur le front de l'épidémie, mais surtout une vaccination en forte hausse.

Jeudi 10 juin 2021, selon Our World in Data, plus de 16,2 millions de doses ont d'ores et déjà été administrées, dont 18,9% de la population entièrement vaccinée. Un niveau similaire à celui de la France.

Ce n'est pas la seule bonne nouvelle en provenance du Maroc.

"Dans ce contexte, il a été décidé la reprise des vols de et vers le Royaume du Maroc à compter du mardi 15 juin 2021," nous expliquait le Ministère des Affaires Etrangères marocain.

La réouverture des frontières sera progressive avec une classification spécifique mettant la France dans la liste "A" donc ayant des indicateurs sanitaires.

Les voyageurs peuvent avoir accès au territoire marocain s'ils disposent d'un certificat de vaccination et/ou d'un résultat négatif d'un test PCR d'au moins 48 heures de la date d'entrée au territoire national.

Un assouplissement qui s'est rapidement fait ressentir chez les professionnels de la distribution aérienne.

Maroc : une hausse des réservations... "mais attention, aux feux de paille"

"Le Maroc est de retour dans notre top 10 destinations en juin 2021, c'est la première fois depuis... mars 2019. Il prend une belle 6e position, c'est un beau come-back," s'enthousiasme un Frédéric Pilloud soulager de voir les réservations bien repartir chez Misterfly.

L'impatience était grande du côté des amoureux du pays, mais aussi des voyageurs affinitaires qui n'ont pas pu revoir leurs familles depuis de très nombreux mois.

Pour son concurrent de Bourse des Vols, l'euphorie est palpable aussi, avec une belle reprise des commandes, mais qu'il convient de nuancer.

"S'il y a une hausse des réservations nous restons toujours en deçà par rapport au même niveau de juin 2019. Malgré tout, les réservations vers le Maroc au départ de la France sont en forte augmentation depuis début mai.

Mais attention, cependant aux feux de paille...,
" tempère Fabrice Dariot.

En effet, cette subite reprise des réservations doit être remise en perspective bouclée depuis mars 2019, mais aussi par des conditions de voyages qui sont pour le moment assez lourdes.

Pour se rendre relativement librement vers le Maroc, mieux vaut être vacciné. Donc cette croissance exponentielle pourrait subitement s'arrêter, une fois que les personnes en mesure de voyager sans trop de contraintes auront réservé.

"Beaucoup de vols encore qui s'annulent avec la Royal Air Maroc (RAM). Pour se rendre au Maroc, il faut, semble-t-il être vacciné ou avoir un motif impérieux, cela limite encore les déplacements notamment à titre touristique," annonce le patron de Bourse des Vols.

D'ailleurs le SETO, le syndicat des tour-opérateurs ne désespèrent pas de faire sauter certaines barrières.

"Nous allons travailler, auprès du gouvernement, pour supprimer les motifs impérieux de la zone orange et le convaincre pour une meilleure accessibilité des destinations," rapporte René-Marc Chikli.

D'après Laurent Abitbol, cela devrait bouger dans 8 ou 10 jours.

Maroc : quel programme de vols pour l'été à venir ?

En attendant l'heureuse nouvelle du côté des compagnies aériennes, les capacités sont en forte augmentation et les transporteurs s'adaptent.

Avec l'annonce officielle de l'ouverture prochaine des frontières du Maroc, la compagnie ASL Airlines France complète son programme et ajoute une fréquence à sa desserte historique d'Oujda.

Le transporteur aura comme programme pour l'été et au départ de Paris Charles de Gaulle 5 vols par semaine et un hebdomadaire depuis Strasbourg. TUY Fly desservira aussi 7 villes du Royaume au départ de Lille.

Ce n'est pas tout, car Transavia est passé à l'offensive, puisque la filiale low cost d'Air France proposera 14 routes entre l'Hexagone et le Maroc, dont de nombreux départs de province.

"Depuis les annonces, nous avons doublé nos capacités vers le Maroc et nous prévoyons 80 % de nos capacités d’avant crise.

Le Maroc s’est très rapidement hissé en top 3 des revenus générés par jour depuis les annonces, quasi au même niveau que la Grèce et devant le Portugal, deux pays phares de la compagnie,
" nous explique un porte-parole de la low cost.

Air France n'est pas en reste, car la compagnie nationale est même en croissance sur le Maroc.

"Nous ouvrons Tanger le 24 juin 2021 et Agadir, le 8 juillet 2021. Ce sont deux nouvelles destinations au départ de Paris Charles de Gaulle qui s'inscrivent das notre stratégie d'ouvrir des liaisons loisirs," nous confie un porte-parole du transporteur.

Avec ces ouvertures, Air France mobilise même plus de capacités que lors de l'année 2019, le nombre de sièges est en hausse de 20%.

La dynamique est telle que l’Office peut annoncer que l’offre aérienne du Maroc sera de l’ordre de 3,5 millions de sièges pour la période du 15 juin au 30 septembre 2021.

Cela correspond à 72% de ce qu’elle était pour cette même période en 2019.

Un volume qui pourrait même s'envoler à mesure que la demande s'accroit et que les prix s'envolent.

Maroc : une clientèle surtout affinitaire, la reprise du tourisme de loisir est pour quand ?

Air France pourrait même grossir son offre qui comporte pour le moment une desserte de Casablanca (28 vols hebdomadaires), Marrakech (14 vols hebdomadaires), Rabat (18 vols hebdomadaires), plus les deux nouvelles destinations, mais ce n'est pas tout.

"Nous maintiendrons ce plan de vol jusqu'à fin août 2021, mais nous sommes très agiles, donc si nous voyons que la demande répond, nous pourrons ajouter des fréquences.

Nous ne nous interdisons rien,"
avoue le porte-parole de la compagnie.

Par contre la Royal Air Maroc injoignable l'était aussi pour ses clients, car le 6 juin 2021, face à l'affluence le site internet ne pouvait plus suivre, les clients étant invités à se rabattre sur l'application.

Victime de son succès, le Maroc doit-il se préparer à une belle saison touristique ? Pas forcément.

"Le gros de nos ventes reste sur l'aérien et donc probablement une cliente affinitaire. Depuis le 9 juin, nous recommençons à voir des réservations sur de l'hôtellerie et donc sur une cliente loisirs.

Cela reste encore calme de ce côté,
" analyse Frédéric Pilloud.

D'ailleurs pour Misterfly, les départs des passagers sont prévus majoritairement en juillet 2020, seulement 20% en août. Les prix ne s'envolent pas encore, mais se rapprochent inexorablement de ceux observés en 2020.

Chez son concurrent, la situation est légèrement similaire, le Maroc est la première destination avec 13% des ventes, avec en tête Casablanca et Oujda.

"Cela signifie que nous sommes sur une clientèle affinitaire. Toutefois, cette semaine a été la plus importante en prise de commandes depuis début juin 2019, sur le pays," se félicite Fabrice Dariot.

Pour un autre spécialiste de la destination et tour-opérateur, il y a un frémissement, mais rien de plus.

"Nous envisageons de mettre des départs pour Agadir et Marrakech en août pas avant. Nous observons un frémissement, mais ce n'est pas au même niveau que les autres destinations.

N'oublions pas que ce n'est pas la haute saison pour le Maroc, c'est l'Europe du sud qui sortira gagnante de l'été à venir,
" précise Raouf Benslimane, le PDG de Thalasso n°1/Ôvoyages.

Ce dernier attend la véritable reprise de la destination pour la fin de l'été, ente temps, il se peut que le Maroc connaisse un allègement des restrictions de la part du gouvernement français...

Et alors la reprise sera vraiment très belle et le ciel au beau fixe.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 22990 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Theron le 11/06/2021 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour je dois prendre avion le 15 juin et je suis française je pourrais y aller avec un test pcr ?

2.Posté par Ben Slimane le 14/06/2021 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Je confirme le propos , la destination étant ouverte tardivement comparée à ces concurrents plus au nord, c est surout la clientèle affinitaire qui va faire le bonheur de la destination et des compagnies aériennes. Pour les hôtels et leurs partenaires TO comme nous, on peut considérer qu une forte embellie se produira à compter d août et peut être avant si la destination venait à changer de couleur dans les prochains jours. C est ce que nous attendons de pieds fermes..

3.Posté par Enj le 14/06/2021 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjours esque j’en peut voyager le 30 juin de Marseille à fes avec l’an campagnie Ryanair ?

4.Posté par AISSAOUI le 15/06/2021 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Je souhaiterai me rendre à oujda au mois de juillet en avion aller/ retour, mais je ne suis pas vacciné ni motifs imperieux. Un test pcr serai suffisant à l'embarquement?
J'ai lu sur le site ministère de l'intérieur qu il fallait le vaccin complet ou motif imperieux!
Les rumeurs disent l'inverse c'est possible juste avec un test pcr.
C'est très flou. Pas envie d'acheter un billet si je peux Pas partir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias