TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Marseille Provence Cruise Club prend les commandes du contrat de filière Tourisme de Croisière

Pour la région Sud



Après Var Provence Cruise Club, c'est désormais au tour de Marseille Provence Cruise Club de reprendre la gestion du contrat de filière Tourisme de Croisière, signé le 19 mars 2019 par la Région Sud, avec les 3 clubs Croisière et le réseau des CCI Provence-Alpes-Côte d’Azur. Parmi les enjeux thématiques prioritaires : le développement économique, la préservation de l’environnement et la sensibilisation du tissu sociétal local.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 12 Février 2020

Laurence Cananzi, présidente Var Provence Cruise Club, Jennifer Salles Barbosa, présidente commission Tourisme Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Anne-Sophie Peyran, marketing manager Riviera Ports représentant French Riviera Cruise Club et Jean-François Suhas, président Marseille Cruise Club Provence, lors du salon Euromaritime à Marseille - DR : A.B.
Laurence Cananzi, présidente Var Provence Cruise Club, Jennifer Salles Barbosa, présidente commission Tourisme Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Anne-Sophie Peyran, marketing manager Riviera Ports représentant French Riviera Cruise Club et Jean-François Suhas, président Marseille Cruise Club Provence, lors du salon Euromaritime à Marseille - DR : A.B.
Où en est le contrat de filière Tourisme de Croisière lancé en mars dernier par la Région Sud ?

A l'occasion d'Euromaritime, le salon euroméditerranéen de la croissance bleue, qui s'est tenu à Marseille du 4 au 6 février 2020, les différents porteurs du projet se sont réunis pour dresser le bilan, à l'approche du premier anniversaire de la création du contrat.

Un contrat qui fédère aujourd'hui 66 acteurs économiques, aux côtés de Marseille Provence Cruise Club, Var Provence Cruise Club et French Riviera Cruise Club et de la CCI Provence-Alpes-Côte d’Azur, à l'initiative du projet.

Un contrat pour lequel la Région Sud a apporté une subvention de 250 000 € sur les 680 000 € engagés.

LIRE AUSSI : Croisières : un pour tous et tous pour un en Provence - Alpes - Côte d'Azur

Une sensibilisation des partenaires à l'accueil des croisiéristes

Qualité de l’accueil, réponse aux attentes des passagers et des compagnies, démarche environnementale...

L’alliance régionale a permis de "mutualiser moyens humains et financiers sur des actions de promotion et de communication, principalement auprès d’agents de voyages et de tour-opérateurs internationaux", précisent les acteurs du contrat de filière dans un communiqué.

Leur objectif ? Développer la notoriété et l’attractivité de leur territoire comme destination croisière mais aussi augmenter les séjours d’avant ou d’après croisière.

En effet, selon les chiffres 2019 de la CLIA (Cruise Lines International Association), 65% des passagers choisissent de séjourner dans la destination d’embarquement ou de débarquement. "Le passager est à considérer comme un visiteur à long terme et un ambassadeur", a rappelé Laurence Cananzi, présidente Var Provence Cruise Club.

Parallèlement à la promotion des séjours, les 3 clubs de la croisière du Sud de la France ont contribué à renouveler et diversifier l’offre touristique de la destination car "93% des croisiéristes prennent part à une activité une fois le pied à terre".

Marseille Provence Cruise Club a ainsi réalisé un logbook de séjours incontournables par site et ville visités, tandis que Var Provence Cruise Club a édité un livret d’excursions immersives et expérientielles.

De son côté, French Riviera Cruise Club intègre du slow tourisme (balades à vélo, en véhicule électrique) dans des green tours.

Les prestataires de services sont par ailleurs sensibilisés par les clubs de la croisière aux bonnes pratiques et des opérateurs se sont fait certifier Travelife, un engagement à collaborer avec des prestataires écoresponsables.

Ces actions destinées à l’accompagnement des passagers sont menées en parallèle de la sensibilisation des socio-professionnels et la mise en place de labels Qualité, à l’instar des démarches Cruise Friendly ou encore Esprit Client en lien avec les commerçants.

Le Marseille Provence Cruise Club prend le relais

Quant aux actions en matière d’environnement, des accords ont été engagés avec le plan Escale Zéro Fumée de la Région Sud avec la signature de la Charte Bleue, lors du Blue Maritime Summit, qui mobilise les industriels de l’énergie sur des solutions de branchement à quai, l’utilisation du GNL, du diesel marin léger à 0,1% de soufre, la réduction des vitesses et donc la consommation de combustibles.

On rappellera également la signature de la charte environnementale de la Ville de Cannes et de la CCI Nice Côte d’Azur et la charte de Toulon Provence Méditerranée avec la CCI du Var (opération Ports Propres) entrant dans le plan de 30 M€ d’investissements de la Région Sud avec l’ensemble des ports maritimes de Provence et Côte d’Azur.

Si le contrat de filière Tourisme de Croisière a été signé en mars 2019, sa mise en place est pilotée depuis 2017 déjà, notamment par Var Provence Cruise Club.

Désormais, c'est au tour du Marseille Provence Cruise Club de porter le 2e volet (2020-2021).

Parmi les enjeux thématiques prioritaires : le développement économique, la préservation de l’environnement, la sensibilisation du tissu sociétal local.

"Les aspects promotion de la destination et amélioration de l’accueil sont toujours sur la feuille de route, laquelle intègre aussi un enjeu de structuration de la croisière fluviale", précise le communiqué.

Quelques chiffres sur la croisière en Provence-Alpes-Côte d’Azur :

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la filière croisière représente :

- 50% du trafic croisière sur le territoire français

- 17 ports maritimes, dont le 1er port croisière de France (Marseille, suivi du port de Cannes) et 6 ports fluviaux

- 3 clubs Croisière : Marseille Provence Cruise Club, Var Provence Cruise Club, French Riviera Cruise Club

- un mouvement de passagers en progression de +10% entre 2017 et 2019, augmentation qui devrait se poursuivre avec la construction de nouveaux navires

- un panier moyen dépensé par passager, par escale, de 36€ (croisière maritime) et 23€ (fluviale)

- 430 M€ de retombées économiques

- des engagements pour un développement éco-responsable : Escale zéro fumée, Charte Bleue, conventions ports

Alors qu'entre 2017 et 2019, le trafic mondial de la croisière maritime a progressé de +11%, passant de 27 à 30 millions de passagers, le bassin méditerranéen demeure la 2e zone, derrière les Caraïbes, pour le déploiement des navires de croisière en 2020.

Lu 1508 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >







QUARTIER LIBRE
vous offre

























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance