TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Partez en France  



Miléade affiche un résultat net de 3,3 M€ en 2023

Un plan d'action autour de la transition écologique d'ici septembre


Fort d'une belle année 2023, Miléade poursuit ses efforts d'investissement et dans le recrutement, et compte, d'ici la fin de l'année, déployer un plan volontariste autour de la transition écologique.


Rédigé par le Jeudi 2 Mai 2024

Julien Faucher, président de Miléade : "Nous avons investi de manière considérable sur le sujet des ressources humaines et du recrutement, aussi bien sur le plan humain que technologique" - Photo Miléade
Julien Faucher, président de Miléade : "Nous avons investi de manière considérable sur le sujet des ressources humaines et du recrutement, aussi bien sur le plan humain que technologique" - Photo Miléade
Miléade, né de la fusion en 2020 de Vacanciel et Cap Vacances, affiche désormais ses ambitions.

"Nous avons finalement une histoire très récente. Avec le Covid et la fusion, notre première année d'exploitation complète a été réalisée en 2022. Elle s'est terminée seulement il y a un peu plus d'un an", a rappelé Julien Faucher, le président de Miléade à l'occasion d'une conférence de presse, le 30 avril 2024.

Fusion, gestion de la pandémie et retour de l'activité... le Groupe a, dans le même temps, poursuivi sa politique d'investissement et de rénovation.

Quatre établissements ont ainsi été rénovés : Alleyras, Noirmoutier, La Baule et Le Touquet.

Six espaces bien-être ont été reliftés ou ajoutés sur Les Issambres Val d’Esquières, Carqueiranne, Mur de Bretagne, Le Touquet, Port Barcarès et Carry le Rouet. Menton sera le prochain en 2025.

Miléade : 80 M€ de chiffre d'affaires et 3,3 M€ de résultat net

"Les investissements et l'amélioration du produit sont fondamentaux dans une entreprise touristique", a précisé le Président.

"Ces investissements lourds, la maîtrise de notre chaîne de distribution avec 81% de clients directs, la maîtrise de nos charges et notre rigueur économique expliquent la réussite de notre modèle. Ce que nous gagnons, chaque année, nous le réinvestissons ou nous le distribuons aux collaborateurs sous forme de rémunération variable. Nous ne versons pas de dividendes à nos actionnaires", poursuit Julien Faucher.

En 2023, le groupe a réalisé 80 M€ de chiffre d'affaires pour un résultat net à 3,3 M€.

"La clientèle a un véritable attrait pour le tout compris qui lui permet de maîtriser son budget sur des destinations attractives. Et nous avons beaucoup travaillé à répondre à des tendances de fond tels que le slow tourisme, ou le tourisme vert."

En 2024, le chiffre d'affaires va mécaniquement croître avec l'arrivée des 7 nouveaux villages clubs qui faisaient partie de l'ancien périmètre de TourisTra Vacances : La Palmyre, Balaruc-les-Bains, Mandelieu-la-Napoule, les 7 Laux, Chamonix, le Mont-Dore et Calvi en Corse.

"Nous avions un trou sur la côte Atlantique, que nous comblons avec la Palmyre. Notre arrivée en Corse, une top destination, est aussi une très bonne nouvelle pour un opérateur touristique français. Tous ces villages vacances complètent bien notre parc."

Un "gros sujet RH" pour Miléade qui investit

En février dernier, Miléade a lancé sa campagne annuelle de recrutement.

Le groupe compte 1 800 salariés (1 000 équivalents temps plein), dont deux tiers sont recrutés chaque année.

"Nous avons investi de manière considérable sur le sujet des ressources humaines et du recrutement, aussi bien sur le plan humain que technologique", assure Julien Faucher.

Une équipe de 8 personnes est entièrement dédiée aux sujets RH, renforcée par un outil technologique basé sur l'intelligence artificielle qui permet de pré-qualifier les CV.

Miléade propose aussi aux saisonniers "plusieurs avantages" tels que le logement et la restauration inclus, un 13e mois pour ceux qui ont un an d'ancienneté, une prime d'ancienneté et une participation aux bénéfices.

"Nous utilisons également toutes les techniques commerciales et marketing, sur Internet et les réseaux sociaux, pour aller chercher de nouveaux collaborateurs. Le recrutement est un sujet majeur des prochaines années.

Nous allons dupliquer sur les postes de direction et le secteur de la restauration, qui reste en tension, tout ce que nous avons entrepris autour de l'apprentissage sur l'animation".

Au-delà des enjeux RH, Miléade va continuer la rénovation de ses établissements, dont les 7 villages repris, et poursuivre l'amélioration de son produit avec le développement des espaces bien-être.

Enfin, à côté de la performance économique et du volet humain, le groupe va mettre sur pied un plan d'action volontariste autour de la transition écologique qui devrait voir le jour d'ici septembre.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2358 fois

Tags : mileade
Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias