TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Murmuration : l’espace à la conquête du tourisme vert

Candidat aux Césars du Voyage Responsable



Les Césars du Voyage Responsable se préparent et déjà, de premiers inscrits souhaitent faire connaître leur engagement. Murmuration est de ceux-là.


Rédigé par le Mercredi 11 Mai 2022

Murmuration utilise des données satellites pour mieux appréhender l'évolution du tourisme - crédit : murmuration
Murmuration utilise des données satellites pour mieux appréhender l'évolution du tourisme - crédit : murmuration
Aujourd'hui, l'impact du tourisme sur le climat et la biodiversité est un véritable enjeu pour les territoires. Avant de trouver les armes pour préserver une destination, le mieux c'est encore de savoir qu'est-ce qui produit quel dégât à quel endroit ou à quel moment. Avoir les bons chiffres pour mesurer les impacts et avoir les bonnes clés pour adapter des solutions pérennes.

C'est la mission que s'est donné Murmuration. L'entreprise toulousaine récupère des données spatiales, qu'elle relie aux données touristiques pour que les institutions sur les territoires puissent analyser les problématiques et passer à l’action.

Pour aller plus loin, Murmuration s’est dotée d’autres outils : au-delà des territoires, la start-up a créé Flockeo, qui s’adresse à tous les acteurs du tourisme durable ; et pour sensibiliser le grand public, elle lance sa plateforme de crowdfunding Funding Flockeo.

Cathy Sahuc, co-fondatrice, nous explique quelles sont les ambitions et les projets de Murmuration.

Corréler des données spatiales d'observation de la terre...

TourMaG.com : Comment et quand est née Murmuration ?

Cathy Sahuc :
Murmuration a été créée par Tarek Habib et moi en mars 2019. C’était une période très marquée par le tourisme de masse, on entendait parler de plage en Thaïlande fermée, de restriction sur le Machu Pichu, de dégradation de l’environnement… Passionnés de voyages, nous avons voulu nous tourner vers un tourisme plus respectueux.

Nous sommes tous les deux des ingénieurs issus du spatial, nous avons donc les compétences en traitement des données d’observation de la terre. Il y a énormément de données sur l’état de la Terre qui peuvent éclairer des décideurs et les aider à mieux limiter l’impact régional lié à l’activité humaine, nous avons donc décidé d’utiliser nos compétences pour les aider à, par exemple, mieux gérer les flux touristiques.

TourMaG.com : Les données que vous traitez pourraient être utilisées dans bien d’autres domaines, qu’est-ce qui fait le lien avec le tourisme ?

Cathy Lahuc, co-fondatrice de Murmuration
Cathy Lahuc, co-fondatrice de Murmuration
Cathy Sahuc : Oui, c'est tout à fait vrai, les données dont on dispose sont utilisées dans plein de domaines liés à l’activité humaine. On les utilise beaucoup dans l’agriculture, dans l’urbanisme… Et beaucoup aussi dans tout ce qui concerne les océans et la pêche.

Mais étonnamment pas dans le tourisme, qui a pourtant un impact important. Les institutions et décideurs les utilisent beaucoup, mais il n’y avait pas d’analyse croisant avec les données touristiques.

Nous, notre mission va donc être de corréler ces données issues du spatial à des données sur les flux de voyageurs par exemple, qui vont nous être fournies par les infrastructures qui font appel à nous, types offices du tourisme, CRT, Parcs Naturels…

On va aussi utiliser des données de téléphonies mobiles fournies par Orange en France ou d’autres opérateurs à l’étranger.

... Aux données sur les flux de voyageurs

Murmuration a créé un tableau de bord pour appréhender l'évolution du tourisme à Majorque
Murmuration a créé un tableau de bord pour appréhender l'évolution du tourisme à Majorque
TourMaG.com : Et ces données servent à mesurer quoi spécifiquement ?

Cathy Sahuc :
  Il y a en gros quatre grandes catégories : l’eau (on va mesurer la qualité et le stress hydrique par exemple) ; l’air (on s’intéresse aux polluants) ; la terre (on va s’intéresser à l’artificialisation des sols par exemple, aux îlots de chaleur...) et la biodiversité (la santé de la végétation par exemple en mesurant le taux de chlorophylle). 

À l’intérieur de ces catégories, on a une vingtaine d’indicateurs, pour essayer de proposer le maximum de possibilités de recherches. On crée des cas d’usage pour chaque territoire, en fonction de ses besoins.

TourMaG.com : Par exemple, quels types de cas d’usage vous demande-t-on typiquement ?

Cathy Sahuc :
 Il y a peu, nous avons travaillé avec la région Auvergne Rhône-Alpes, qui voulait savoir dans quelle mesure l’affluence avait un impact sur la qualité de l’air dans les Parcs Naturels. Ils s’intéressaient aussi aux données météo : est-ce que la météo a un impact sur la fréquentation ?

Pour ces territoires en l’occurrence, la réponse était non : il n’y a pas vraiment de changement significatif selon qu’il pleut ou pas.

TourMaG.com : Ce sont des informations que vous donnez une fois pour toute ou bien proposez-vous des outils utilisables en temps réel ?

Cathy Sahuc :
Parfois, on nous demande un rapport d’étude. C’était le cas avec l’ETC (pour  «European Travel Commission») qui a défini un cas d’étude précis à analyser.

Mais la plupart des cas, nous proposons un tableau de bord dynamique, qui est fait de cartographies et de courbes. On met deux à trois mois à le créer et ensuite, les données se mettent à jour automatiquement de manière à ce que les territoires puissent voir évoluer les chiffres et maîtriser les flux en fonction de leurs impacts.
Où en est le tourisme autour de la méditerranée ?  - crédit : Murmuration
Où en est le tourisme autour de la méditerranée ? - crédit : Murmuration

Flokeo, la plateforme pour les pros du tourisme durable

TourMaG.com : Murmuration s’adresse aux territoires, mais vous avez créé une autre structure, Flockeo, qui s’adresse plutôt aux agences de voyages ?

Cathy Sahuc :
Oui, on voulait parler à tous les acteurs du tourisme. On a donc créé un site plus grand public, une plateforme qui regroupe des pros engagés dans le tourisme durable. Nos abonnées sont, en effet, majoritairement des agences, des réceptifs, mais il y a aussi des guides et des hébergeurs.

TourMaG.com : Comment sont sélectionnés les profils que vous valorisez dans Flockeo ?

Cathy Sahuc :
On a une charte, à laquelle ils doivent répondre. On choisit nous-mêmes, en fonction de cette charte, en croisant avec les informations qu’ils nous fournissent, celles qu’on peut trouver, les avis voyageurs...

On estime si la démarche est sincère et honnête. En tant que membres adhérents ATD / ATR, on retrouve aussi certains profils.

TourMaG.com : Quelle est la valeur ajoutée pour eux, à être inscrits sur Flockeo ?

Cathy Sahuc :
L’avantage le plus visible, c’est que le site permet au voyageur de réserver.

Flockéo n’est pas une plateforme de réservation, on se contente de mettre en lien les voyageurs et les pros. Nous donnons accès à la page de réservation des entreprises. Mais dans la mesure où le voyageur est déjà sur le site, ça facilite.

Ensuite, il y a aussi un abonnement payant qui donne accès à Flockéo Campus (des séances de formation autour du développement durable appliqué aux métiers) et à de la visibilité (partage de contenu, podcast...).

L’idée, c'est de valoriser les acteurs qui nous semblent réellement engagés. On affiche des indicateurs un peu plus accessibles que ceux qu’on propose aux territoires. On utilise des données sur l’air, l’eau, la proximité des zones protégées, l’urbanisation… Les résultats s'expriment par une couleur plus ou moins verte. Ça permet au grand public d’avoir une vision d’ensemble facile à appréhender et d’être sensibilisé.

Funding Flockéo : du crowdfunding tourisme durable

TourMaG.com : Flockéo, c’est aussi du crowdfunding spécifiquement tourné vers les projets tourisme durable ?

Cathy Sahuc :
Funding Flockéo, c’est un troisième outil qu’on a lancé plus récemment. Là, on demande aux usagers de s’engager. C’est en effet une plateforme de financement participatif de projets liés au tourisme durable. Très classiquement : chacun peut aider au financement du projet qui lui parle en échange d’une contrepartie.

 Les voyageurs peuvent aussi compenser leurs émissions en finançant un projet de rénovation énergétique.

 TourMaG.com : Les internautes peuvent calculer leur empreinte carbone en vue de la compenser ?

Cathy Sahuc :
 Alors, oui et non. Nous n’avons pas de calculatrice CO2 : pour le moment, l’internaute qui le souhaite peut tout à fait calculer son empreinte via un outil qui lui convient et reporter la somme sur la page du projet.

Mais il existe une calculatrice très bien faite et très officielle puisque c’est celle de l’ADEME. Nous projetons d’intégrer l’outil sur le site directement, en nous attachant essentiellement aux transports, puisque c’est ce qui compte le plus dans notre cas, et le lien pour compenser pourra être fait directement.

Rendez-vous sur le site dans un ou deux mois, pour compenser les vacances de ce début de saison !

Les Césars du Voyage Responsable

Rappelons que TourMaG et le Petit Futé organisent "Les Césars du Voyage Responsable".

Forts d’une audience mensuelle de plusieurs millions d’internautes, les deux titres assureront la promotion BtoBtoC des projets candidats.

Cet événement débutera en septembre 2022 avec la phase des votes qui durera jusqu'en février 2023.
La cérémonie des Césars du Voyage Responsable quant à elle aura lieu en mars 2023.

Si vous souhaitez candidater, prenez rendez-vous ci-dessous avec Fabien da Luz, DG associé.

A lire aussi : Césars du Voyage Responsable : “Il y a une urgence à agir dans notre métier…”




Lu 941 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Mai 2022 - 10:15 Courmayeur se toune vers le durable







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias