TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Over tourisme : et si on confiait le tourisme aux seuls professionnels ?

La chronique de Christian Orofino



Christian Orofino, co-président de l'OBGET et président de Tourconseil revient sur les conséquences du tourisme de masse. Quotas, limitations... certaines destinations prennent des mesures drastiques pour contrôler les flux de tourisme. Pour lui, une des solutions serait de réserver la visite des lieux touristiques aux seuls visiteurs encadrés par des professionnels du tourisme.


Rédigé par Christian Orofino le Dimanche 29 Avril 2018

Le gouvernement indien a limité le nombre de visiteurs quotidiens pour la visite du Taj Mahal classé patrimoine de l’humanité par l’UNESCO - Photo Evelyneviret Pixabay
Le gouvernement indien a limité le nombre de visiteurs quotidiens pour la visite du Taj Mahal classé patrimoine de l’humanité par l’UNESCO - Photo Evelyneviret Pixabay
On voit fleurir aux quatre coins du monde des interdictions ou des restrictions de visites de touristes de sites archéologique, culturel ou écologique.

Ainsi le gouvernement indien a limité le nombre de visiteurs quotidiens pour la visite du Taj Mahal classé patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.

Plus de 70.000 visiteurs les jours de week-end en grande majorité des Indiens venaient rendre hommage à ce temple de l’amour ciselé comme une véritable dentelle.

Ce volume de touristes mettait en danger les fondations en bois du temple.

Aux Philippines le gouvernement a fait évacuer les touristes de l’Ile de Boracay élue meilleure destination insulaire en 2016 et ordonné l’interdiction de séjours de touristes pendant 6 mois.

Victime de son succès ce sont les infrastructures sanitaires de l’ile qui n’ont pas suivi l’explosion du tourisme.

Ainsi les eaux usées des 300 hôtels se déversaient, via des canaux réservés aux eaux de pluie, dans la mer. Le président Philippin avait qualifié l’Ile de « fosse sceptique ».

Limitations et quotas

A Barcelone, la municipalité travaille sur un plan destiné à freiner l’évolution du tourisme d’ici 2020.

Dans cette capitale de la catalogne c’est le quotidien des habitants qui est menacé par les 32 millions de touristes annuels.

"Nous comprenons que d'autres personnes aiment notre ville. Mais nous devenons un parc à thème touristique, chaque fois qu'une épicerie ferme et une boutique de souvenirs prend sa place", a déclaré Janet Sanz, l'adjoint au maire en charge de l'urbanisme.

"Les gens vivent et travaillent ici. Ce n'est pas seulement un lieu de week-end amusant."


Et d’autres décisions déjà prises ou à venir vont impacter certaines destinations.

Le tourisme est l’une des activités économiques qui possède la croissance la plus forte, cette croissance sera bientôt exponentielle donc pratiquement incontrôlable.

A ce stade c’est l’ensemble de l’industrie touristique qui sera menacé par des limitations ou des quotas comme cela est imposé, depuis longtemps, dans l’agriculture.

Le tourisme, l'affaire des professionnels

Cependant ce n’est pas le tourisme qui doit être accusé de tous ces maux car les dégradations urbaines, écologiques, sociales générées par le tourisme, le sont par des visiteurs qui ne sont pas encadrés.

La liberté de circulation des individus d’un pays à l’autre est un acquis démocratique indéniable mais cela se transforme souvent par un permis de comportement volontaire ou involontaire de dégradation ?

Le tourisme est une activité qui nécessite une formation qui débouche sur des métiers qualifiés qui vont de l’agent de voyages au guide.

Le tourisme est l’affaire de professionnels qui ont un intérêt économique à faire perdurer leur activité. Cette pérennisation les oblige à respecter leurs outils de travail que sont les hommes et les environnements des régions qu’ils proposent à leurs clients.

Quelque soit la conscience du voyageur direct la destination est un terrain de jeu pour lui qu’il ne découvrira qu’une seule fois.

Le tourisme à l’excès peut transformer voire détruire des lieux de vie de régions sensibles, pour les visiter il faut imposer quelques principes tels que la présence obligatoire d’un guide, la preuve d’un hébergement dans le pays, une information préalable sur la spécificité du pays etc….

Seuls les professionnels pourront garantir cet encadrement sinon que deviendront les monuments, les plages, les forêts après le passage en toute liberté en 2030 de plus d’un milliard et demi de visiteurs ?

La sécurité impose l’intermédiation d’un professionnel dans la construction et l’achat d’un véhicule, la santé impose l’intermédiation d’un professionnel dans les soins des patients, santé et sécurité sont des enjeux importants mais la préservation des hommes et de leurs environnements des pays sollicités par le tourisme est aussi un enjeu incontournable et cet objectif impose aussi l’intermédiation de professionnels.

Christian OROFINO
Président de TOURCONSEIL
Co-Président de l'OBGET
Ex PDG et DG du TO VISIT FRANCE
Ex-Président de la commission Tourisme responsable du SNAV
Co-Président de l'Observatoire Géo Politique et Environnemental du Tourisme (OBGET)

Lu 2050 fois

Notez



1.Posté par lolo le 30/04/2018 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OVER TOURISME...
LE TOURISME AUX FEMMES !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips