TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


P. Pourbaix (MSC Croisières) : "L'hiver s'annonce en demi-teinte, avec beaucoup de points d'interrogation"

Un été encourageant mais laborieux pour MSC



Voilà treize mois que MSC Croisières a relancé ses activités. D'abord avec le Grandiosa, puis progressivement avec 10 navires sur les 19 que compte le Groupe. L'été 2021 a été encourageant, avec une activité d'environ 40% d'un été normal, a estimé Patrick Pourbaix, directeur général France et Benelux de la compagnie, lors d'un point presse. Il en a également profité pour parler de la prochaine saison hiver, bien plus incertaine...


Rédigé par le Jeudi 16 Septembre 2021

Patrick Pourbaix : "Des tests ont été récemment réalisés sur deux croisières, de laisser débarquer des passagers complètement vaccinés sans bulle sanitaire. Dès que nous aurons la possibilité de supprimer ces bulles sanitaires, nous le ferons" - DR
Patrick Pourbaix : "Des tests ont été récemment réalisés sur deux croisières, de laisser débarquer des passagers complètement vaccinés sans bulle sanitaire. Dès que nous aurons la possibilité de supprimer ces bulles sanitaires, nous le ferons" - DR
L'été 2021 a été "laborieux" mais "encourageant" pour MSC Croisières, a indiqué Patrick Pourbaix, le directeur général France et Benelux de la compagnie, lors d'un point presse, ce jeudi 16 septembre 2021.

Avec 10 navires en service sur les 19 que compte la flotte (dont le Virtuosa et le Meraviglia, exclusivement dédiés respectivement à la clientèle britannique et américaine), une jauge passagers toujours bloquée à 70% de la capacité maximale d'accueil, le pass sanitaire et la circulation du variant Delta, les ventes de dernière minute - en moyenne deux mois avant le départ - sont venues compliquer un peu plus la visibilité du Groupe.

Toutefois, Patrick Pourbaix se veut optimiste, estimant que MSC Croisières a réalisé 40% d'un été normal.

"L'ouverture de Marseille a fait la différence", indique-t-il, pour les marchés français et belges. La compagnie a repris ses activités au départ de la Cité Phocéenne dès la fin du mois de juin pour les croisières test, puis en juillet. "Sur certains départs, nous avions près de 2 000 passagers qui embarquaient chaque semaine, un nombre plus important que certaines années".

LIRE AUSSI : MSC Croisières : j'ai testé pour vous une croisière à bord du MSC Seaside au départ de Marseille

A côté des repeaters, MSC Croisières est parvenue à séduire une nouvelle clientèle, rassurée par un protocole sanitaire désormais bien rôdé.

A ce sujet, si pour l'heure, le système de bulle sanitaire est toujours en vigueur lors des excursions, "des tests ont été récemment réalisés sur deux croisières, de laisser débarquer des passagers complètement vaccinés sans bulle sanitaire, ajoute Patrick Pourbaix.

Mais nous n'avons pas encore les retours de ces tests pour voir si nous pouvons aller au-delà. Toutefois, cela indique que dès que nous aurons la possibilité de supprimer ces bulles sanitaires, nous le ferons".

Un hiver qui s'annonce en demi-teinte

Si les ventes pour septembre et octobre se poursuivent bien, l'inconnue se situe sur la saison hivernale 2021/2022.

"Nous sommes moins optimistes sur l'hiver", précise Patrick Pourbaix.

En Méditerranée, la compagnie espère séduire sa clientèle senior, par définition davantage vaccinée.

Dubaï semble également bien engagée, même si la destination est peu connue des voyageurs français. "Les chiffres de la destination sont à date, avant l'hiver, à +28% en France, donc il y a un réveil de la destination", analyse Patrick Pourbaix. D'ailleurs, MSC a choisi de rajouter une journée supplémentaire pour permettre à ses passagers d'effectuer une meilleure visite de l'Exposition Universelle à bord du Virtuosa.

Là où la situation est plus délicate, c'est bien sûr dans la Caraïbe.

"Aux Antilles, le programme est extrêmement important, le Seaview est programmé, tout est prêt. Les protocoles avec les ports de Martinique et de Guadeloupe sont bien avancés.

Mais nous sommes toujours dans l'attente d'une décision définitive de la part des Préfets et nous avons des inquiétudes quant à la progression du taux de vaccination de la population aux Antilles
, explique Patrick Pourbaix.

Il y a une accélération, mais le taux est encore insuffisant. Nous avons espoir, mais nous avons en même temps une vraie épée de Damoclès au-dessus de la tête".

Idem dans le reste des Caraïbes, au départ de Miami. "Nos carnets de commandes sont pas mal remplis avec les clients français et belges qui espèrent que tout va rouvrir. Nous avons bon espoir de pouvoir les y envoyer dès novembre, mais les décisions sont entre les mains du CDC et nous savons qu'elles changent très vite, commente Patrick Pourbaix.

L'hiver s'annonce en demi-teinte, avec beaucoup de points d'interrogation".

La reprise se profile

Toutefois MSC voit se profiler une reprise, "sans en connaitre le timing". Et multiplie les projets et les annonces.

Ce mardi 21 septembre, le MSC Virtuosa fera une escale inaugurale dans le port de Marseille. Il sera par la suite officiellement inauguré à Dubaï le 27 novembre.

La compagnie est également très active du côté de l'Arabie Saoudite, avec CruiseSaudi, l'organisation qui gère le développement des croisières dans le pays, et la compagnie aérienne Saudia qui assurera les affrétements pour des croisières de 7 jours à bord du Bellissima.

Le navire sera positionné au départ de Djeddah cet hiver, et proposera des escales pour découvrir Louxor (Egypte), Petra (Jordanie), AlUla (Arabie Saoudite). "Un soleil d'hiver à 5 heures de la France et avec seulement 2 heures de décalage horaire", résume Patrick Pourbaix.

La compagnie a égaiement lancé la construction de deux nouveaux terminaux de croisière, l'un à Barcelone et l'autre à Miami.

Une interrogation se pose désormais à Venise, où les compagnies ne sont plus autorisées à passer. "Nous embarquons désormais à Marghera, mais le seul problème est que Venise n'a pas construit de terminal à Marghera et nous craignons que l'accueil soit moins qualitatif pour nos passagers". La compagnie s'est également repliée sur les ports de Trieste et probablement de Monfalcone comme alternative.

"Nous pensons être très proches de la normale en 2022"

MSC Croisières sera également présente à l'IFTM Top Resa, du 5 au 8 octobre 2021, sur le village de la Croisière, collé à celui des TO, et parrainera le Lounge des Agents de Voyages.

En attendant de pouvoir remettre en service l'ensemble de sa flotte, MSC Croisières regarde déjà vers 2022, et prévoit de réaliser une saison estivale "florissante", avec une majorité de bateaux positionnés en Europe - en Méditerranée et dans la Baltique.

"Nous pensons être très proches de la normale en 2022", indique Patrick Pourbaix.

La Tunisie devrait également revenir dans les programmes, en tous cas, "l'intention est là".

En fin d'année prochaine, la compagnie accueillera également le premier navire de la classe World, le World Europa, propulsé au GNL, qui sortira des chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire.

"Une partie de la production électrique nécessaire au fonctionnement du bateau sera produite par une pile à combustible, alimentée par le GNL présent à bord pour générer 50 kW. C'est une étape supplémentaire qui va nous permettre de comprendre comment développer cette pile à combustible de façon plus importante sur les prochains navires, indique Patrick Pourbaix.

Nous prenons des risques sur ces nouvelles technologies et nous allons même plus loin, en nous associant avec les chantiers de Fincantieri et la SNAM pour construite le premier navire de croisière à propulsion à hydrogène au monde", conclut Patrick Pourbaix.

Une étape majeure pour le Groupe.

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2222 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias