TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Plan tourisme : Bercy élargit le champ à de nouvelles activités

secteurs éligibles aux mesures de soutien



Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, Alain Griset ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de
l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, ont annoncé aujourd’hui l’élargissement des mesures du plan de soutien au tourisme à de nouvelles activités.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 10 Août 2020

La presse pro, toujours oubliée des secteurs retenus par le Plan tourisme... /crédit DepositPhoto
La presse pro, toujours oubliée des secteurs retenus par le Plan tourisme... /crédit DepositPhoto
Le plan de soutien au secteur du tourisme, annoncé par le Gouvernement le 14 mai dernier, a permis de mettre en place les mesures de soutien suivantes pour certaines activités , jusqu’à la fin de l’année 2020 :

 Activité partielle (jusqu'à la fin de l'année dans des conditions à définir après le 30 septembre) ;
 Fonds de solidarité renforcé ;
 Exonération de cotisations sociales pour les TPE et les PME de mars à juin.


Dans le cadre de leur déplacement à Lourdes, lundi 10 août, les ministres ont annoncé que les mesures
du plan de soutien au secteur du tourisme étaient désormais accessibles à de nouvelles activités :

 Les magasins de souvenirs et de piété
 Les boutiques des galeries marchandes
 Les boutiques d’aéroports
 Les traducteurs-interprètes
 Les autres métiers d’art
 Les services auxiliaires de transport par eau
 Les paris sportifs
 Les labels phonographiques

La presse professionnelle «tourisme » toujours aux abonnés absents...

En revanche, les secteurs oubliés sur lesquels Jean Pierre Mas, président d'EDV, avait attiré l'attention du précédent gouvernement, ne sont toujours pas retenus :

- la presse professionnelle «tourisme », privée de recettes, qui a démontré son utilité dans la crise sanitaire.
- les courtiers en assurances voyage dont l’activité est étroitement dépendante du tourisme. Leur liste est très réduite, leur activité est devenue négative depuis le mois de mars et leur pluralité est indispensable.
- les entreprises qui fournissent la technologie et qui contribueront à la transition numérique que le gouvernement appelle de ses vœux.
- la représentation des offices de tourisme étrangers.

Si ces secteurs ne bénéficiaient pas des mesures de soutien renforcées ils seront en danger alors qu’ils sont indispensables à l’activité des voyagistes.

Lu 2539 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.










QUARTIER LIBRE
vous offre




























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex