TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Quand le Gouvernement fume la moquette et... se prend les pieds dans le tapis !

L'Editorial de Jean da Luz



La Covid-19 rend-elle fou ? Le pouvoir rend-il maboule ? Ou alors on s’entraîne d’ores et déjà au gouvernement pour désigner le ministère qui sortira le plus gros poisson d’avril ? Dans cette dernière hypothèse, nous avons deux brillants finalistes cette semaine...


Rédigé par le Vendredi 12 Mars 2021

"Les ministres devraient éviter de sortir de leur domaine de compétences face à des journalistes en manque de sensationnel et qui ne maîtrisent pas forcément leur sujet... /crédit DepositPhoto
"Les ministres devraient éviter de sortir de leur domaine de compétences face à des journalistes en manque de sensationnel et qui ne maîtrisent pas forcément leur sujet... /crédit DepositPhoto
Est-ce le printemps ou le retard de la campagne de vaccination qui donne des ailes au gouvernement… au point de vouloir aller plus vite que la musique ?

Résultat : des couacs pas très heureux et des rétropédalages hasardeux, à l’heure de la frustration et du sévère sevrage de voyages... Cette semaine, nous avons assisté à un numéro de duettistes assez remarquable.

Commençons par Jean-Baptiste Djebbarri, notre fringant secrétaire d’Etat à Air France et aux Transports, qui a ouvert le bal ce jeudi sur l’antenne de RMC, chez Apolline Matin.

L’animatrice déchaînée, face à la vulgate gouvernementale et au discours convenu du secrétaire d’Etat, a essayé de pousser celui-ci dans ses retranchements. Voire en dehors…

Et force est de constater qu’elle y a plutôt réussi. En effet, à la question style "pensez-vous que le gouvernement pourrait rembourser les personnes qui ont acheté des voyages à forfait et pourraient ne pas être remboursées par les agences de voyages (qui ont bouffé leur avoirs) faute de moyens (sympa !), le secrétaire d’Etat s’est emmêlé les pinceaux.

Rétropédalage et sortie de piste

Entretemps le débat est revenu sur les compagnies aériennes... Résultat : il a essayé d'abord de noyer le poisson puis fait du catch and release pour finir dans une phrase confuse (“L’Etat ne s’interdit rien…”), phrase qu’il n’a “jamais (été), dite” (sic) selon l’email du service de presse du ministère reçu ce matin par TourMaG.com.

Conclusion : les ministres devraient éviter de sortir de leur domaine de compétences face à des journalistes en manque de sensationnel et qui ne maîtrisent pas forcément leur sujet.

Surtout que là on touche à un sujet particulièrement sensible et épineux qui mobilise et donne des maux de tête à plusieurs ministères et fonctionnaires du CIRI ( Comité interministériel de restructuration industrielle) accourus au chevet de notre APST, qui n’en peut mais...

C’était tellement énorme, que ce vendredi matin le ministère des transports interrogé par nos soins s’est senti obligé de corriger la bourde : “RMC a mal titré l’article en ligne. Le ministre n’a jamais dit que l’Etat ne s’interdit pas de rembourser les gens. Cela a bien été modifié…”

Cela s’appelle au mieux un rétropédalage et au pire une sortie de piste qui, même pour un ancien pilote, peut avoir des conséquences graves.

Les destinations interdites permises par le Quai d'Orsay...

L’autre ministère qui a franchi le mur du çon cette semaine est celui de l'Europe et des Affaires Etrangères.

Trouvant sans doute que les choses ne vont pas assez vite, il s’est, lui aussi, fendu d’un communiqué (LIRE) annonçant triomphalement que les motifs sérieux seraient levés sur un certain nombre de destinations (*) par un décret à paraître ce vendredi 12 mars 2021, ainsi que quelques autres assouplissements du fait nous citons "de la diffusion très large du variant britannique en France et de la situation sanitaire spécifique de ces pays".

Sérieux ? Après m’être frotté les yeux et jeté un petit coup d’œil du côté du Quai d’Orsay et de son site des Conseils aux voyageurs, toutes les destinations citées ou presque font l’objet d’interdictions diverses et variées ou leur accès est carrément interdit. Bigre !

Mais peut-être que ce dispositif ne concerne que les expatriés, résidents et autres cas précis ? Cela va peut-être sans dire (?) mais çà va mieux en le disant, non ?

Faut-il en conclure qu’avec l’arrivée du printemps l’envie de voyager nuit gravement au discernement des ministres ?

(*) Déplacements en provenance ou vers l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, la Nouvelle Zélande, le Royaume-Uni et Singapour.

Quel est votre avis sur la communication gouvernementale en matière de voyages ?

Votre avis nous intéresse. Pensez-vous que l'Etat est suffisamment clair et précis dans ses consignes sur la politique voyages ?
Les consommateurs sont-ils informés correctement sur les possibilités de déplacement ?

Exprimez-vous ci-dessous et laissez-nous vos commentaires.

Jean Da Luz Publié par Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3216 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Olivier le 12/03/2021 13:03
Bravo, tout est dit
Jeu, set et match pour un gouvernement qui court comme il peut comme un poulet sans tête...

Chacun travaillant de son côté, le pire reste à venir quand il faudra avoir fait le bon vaccin et le bon test (hygénique, salivaire ou PCR) dans le bon labo afin de transmettre le résultat à la bonne dizaines d'applications différentes qui auront été crées pour avoir le bon QR code sur la bonne application en fonction: du pays d'où on part, du pays ou on va, de la compagnie qu'on emprunte, du musée qu'on ira voir sur place, du restaurant où on déjeunera et de l'hôtel ou dormira,

Le "meilleur" est à venir... Covidra verra..

2.Posté par PAT44 le 12/03/2021 16:39
Pour une fois qu'on a un ministre des transports qui a les compétences théoriques en matière de transport notamment de l'aérien, il faut qu'on tombe sur une homme incapable de faire preuve de discernement et de capacité à la fermer quand il faut... dommage

3.Posté par Cyrille le 15/03/2021 18:41
Très surpris de votre interprétation tout aussi bancale que les propos d'Apolline de Malherbe (et non Apolline Matin) et que les réponses de Jean Baptiste Djebbari (avec un seul R)
Pour ceux qui veulent juger par eux même : question posée à 8 min 10 sec https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/l-invite-de-l-actu-jean-baptiste-djebbari-1103-1328766.html
Si vous aussi vous vous y mettez... on va dire que c'est juste un petit coup de fatigue ! :-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance