TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaGJOBS - Emploi et Formation





Recrutement : KDS fait la part belle à la cooptation

les profils les plus recherchés sont des ingénieurs


Rédigé par Marie Pierre VEGA le Mercredi 3 Décembre 2008

Pas facile pour une PME de 115 personnes de se démarquer dans l'univers des éditeurs recruteurs. Pour dénicher ses futurs ingénieurs, le spécialiste des solutions logicielles d'achat électronique de voyages et de traitement des notes de frais parie sur la cooptation.



Dans les couloirs de KDS, le diplômé d'un BTS tourisme est une espèce plutôt rare.

Cette entreprise de 115 salariés travaille certes dans le secteur du voyage, mais sur un créneau spécifique, celui des solutions logicielles dédiées à l’achat électronique de voyages et au traitement des notes de frais. Ça se ressent côté recrutement : les profils les plus recherchés sont des ingénieurs.

"KDS recrute en majorité des ingénieurs R&D, sur un large éventail de compétences", explique Christine Coupé, responsable du recrutement de KDS, qui a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 9,8 millions d'euros.

"Actuellement, nous recherchons des développeurs juniors dans tous les domaines: programmation orientée objet, architecture.Net, mobilité et logiciel de groupe, bases de données, systèmes de gestion de l’information, ou encore architecture SOA."

L'éditeur embauche aussi des ingénieurs systèmes & réseaux. Leur profil : école d’ingénieur, deux à quatre ans d'expérience dans l’administration réseau ou l’intégration de systèmes.

Leur mission : paramétrer et administrer les outils internes de KDS, mettre en œuvre les interfaces, assister la centaine d'utilisateurs et exploiter le parc.

La cooptation représente près d'un tiers ds recrutements

Recrutement : KDS fait la part belle à la cooptation
Mais sur tous ces profils, KDS n'est pas forcément le mieux placé pour attirer les candidats. "Il y a pénurie sur les profils ingénieurs dans l'informatique. Ils n'ont que l'embarras du choix dans les offres", rappelle Christine Coupé.

KDS essaie de tirer son épingle du jeu en prospectant tous azimuts. L'éditeur active tous les canaux de recrutement: relations avec les grandes écoles, participations à leurs forums de recrutement, et aussi offres de stages, annonces sur les sites internet généralistes et spécialisés.

Mais surtout, KDS parie sur la cooptation. Elle représente près d'un tiers de ses 20 à 30 recrutements annuels.

"C'est un outil efficace car nos collaborateurs connaissent bien les profils et les personnalités qui nous conviennent: autonomie, beaucoup d'initiative, une passion pour les hautes technologies et le travail d'équipe, du professionnalisme bien sûr, mais encore de l'enthousiasme, de l'ouverture d'esprit, et de la créativité", détaille Christine Coupé.

La responsable du recrutement juge son entreprise attractive sur plusieurs points: "KDS offre un positionnement technique original, et un aspect fonctionnel élevé, avec une application riche d’un million de lignes de code et hébergée sur une plate-forme de 100 serveurs administrés par une équipe interne.

Structure à taille humaine et leader sur son marché

C'est aussi une structure qui, tout en étant à taille humaine, est leader sur son marché et propose un cadre international avec ses bureaux à l'étranger".

KDS est en effet présent à Londres, Francfort, San Francisco, Stockholm et Sydney. On y trouve des postes de commerciaux et d'avant vente, tandis que toute la R&D est logée au siège, au Plessis-Robinson, en région parisienne.

Il semble faire bon vivre chez KDS qui revendique un turn over très faible. Christine Coupé l'explique par "une gestion des carrières très individualisée".

"A chaque collaborateur qui veut être acteur de son évolution professionnelle, nous apportons des réponses sur mesure", affirme la responsable du recrutement, qui met en avant "un investissement formation assez élevé, avec des formations techniques, linguistiques, en management, et en conduite de projet."

KDS promet à ceux qui la rejoignent des perspectives d'évolution. Un ingénieur peut ainsi devenir chef de projet. Ce dernier peut envisager un poste de commercial avant-avant ou de responsable marketing produit. La porte est aussi ouverte sur d'autres métiers pour les assistants support client.

Ces derniers, qui sont à la fois experts techniques et conseillers de leurs interlocuteurs, les agences de voyage, peuvent espérer, un jour, avoir la responsabilité d'un portefeuille de grands comptes.

Lu 12835 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Septembre 2017 - 23:55 EvasionSpirit ouvre une 3e agence et recrute en CDI


PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com