TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Russie: les requérants de visas électroniques devront renseigner leurs réseaux sociaux

Quelques questions personnelles et plus détaillées feront leur apparition l'année prochaine.



Le Ministère russe des Affaires Etrangères souhaite qu'en 2021 les demandeurs de visas en ligne fournissent leurs profils numériques sur les messageries instantanées et réseaux sociaux.


Rédigé par Action-Visas le Jeudi 19 Novembre 2020

Les posts publics sur les réseaux sociaux des requérants de visa électronique pourraient être examinés par les autorités russes (illustration: Adobe Stock)
Les posts publics sur les réseaux sociaux des requérants de visa électronique pourraient être examinés par les autorités russes (illustration: Adobe Stock)
L'année prochaine, les touristes ou voyageurs d'affaires souhaitant obtenir un e-Visa pour la Russie devront décliner en ligne leurs identités sur les réseaux sociaux et auprès des services de messageries instantanées, selon le projet du MAE russe qui détaille les futures questions relatives à l'obtention du visa électronique.

Le Ministère russe des Affaires Etrangères a publié sur le portail d'informations juridiques du pays les détails du questionnaire qu'auront à remplir les voyageurs sollicitant un visa électronique en 2021 et, parmi les traditionnelles questions présentes en ligne auxquelles les requérants sont maintenant accoutumés, comme les données du passeport ou les informations concernant le séjour à venir, se trouveront quelques interrogations un peu plus personnelles...

Les requérants d'e-Visa devront, entre autre, fournir des informations relatives à leur famille proche (épouse/époux, père et mère), au service militaire effectué, aux établissements d'enseignement visités, au parcours professionnel, aux pays visités les trois dernières années ou encore les réseaux sociaux utilisés.
Dans sa version pilote en ligne depuis 2017, ces questions n'étaient pas posées.

Comme pour l'obtention d'un visa pour les Etats-Unis, le requérant devra, s'il dispose d'un profil Facebook, Twitter ou encore Instagram, ou s'il utilise les services d'applications de messageries instantanées, WhatsApp ou Viber par exemple, renseigner les liens de ses profils auprès de ces réseaux sociaux.

Les données de connexion à ces comptes, comme le mot de passe ou l'adresse électronique d'accès, ne seront, bien entendu, pas réclamées en ligne.

Facultative pour les voyageurs français de court séjour aux Etats-Unis dans le cadre de l'obtention de l'autorisation électronique de voyage (ESTA), la collecte de ces données est ainsi justifiée par les autorités américaines: "les informations trouvées dans les médias sociaux améliorent le processus de vérification et peuvent être utilisées pour examiner les demandes d'ESTA afin de valider les voyages légitimes, de statuer sur les dérogations d'inéligibilité au VWP et d'identifier les menaces potentielles. Les médias sociaux peuvent être utilisés pour soutenir ou corroborer les informations de candidature d'un voyageur, ce qui aidera à faciliter les voyages légitimes en fournissant un moyen supplémentaire de régler les problèmes liés aux questions pertinentes sur l'identité, la profession, les voyages antérieurs et d'autres facteurs. Il peut également être utilisé pour identifier d'éventuelles tromperies ou fraudes. Les médias sociaux peuvent aider à distinguer les individus préoccupants de ceux dont les informations justifient leur admissibilité au voyage".

Le questionnaire gouvernemental russe comportera une quarantaine de questions auxquelles les voyageurs devront répondre, en ligne, sur le site du Ministère des Affaires Etrangères ou sur une application qui verra le jour en 2021.

Action-Visas vous proposera, dès que les frontières du pays seront ouvertes aux touristes, l'obtention de l'e-Visa pour la Russie avec une procédure simplifiée: en français, sans contraintes de numérisation des documents et avec un questionnaire très allégé.

Hier, Tass, la principale agence de presse russe, annonçait que les villes de Sotchi et Vladivostok pourraient être inclus dans la liste des points de contrôle frontaliers par lesquels il sera possible de traverser la frontière russe avec un visa électronique, selon un procès-verbal de la réunion de la commission gouvernementale pour le développement du tourisme dans la Fédération de Russie qu'a pu consulter le média.

Présentation de l'e-Visa russe 2.0(21)

La semaine dernière, le Premier Ministre russe, Mikhaïl Michoustine, approuvait la procédure de délivrance du visa électronique, dont voici les points importants:

Quels seront les types de visas/séjours autorisés ?
Tourisme, Affaires, Privé et Humanitaires (sport, culture, scientifique et technologie).

Quels seront les documents à transmettre en ligne ?
Une copie du passeport et de la photo d'identité. Il ne sera pas nécessaire de présenter, en ligne, une réservation hôtelière ou une lettre d'invitation.

Quel sera le délai d'obtention ?
Le délai maximal annoncé sera de 4 jours calendaires.

Quelle sera la validité du visa électronique ?
L'e-Visa sera valable 60 jours, dès approbation, pour effectuer un séjour de 16 jours maximum.

Quel sera le prix du visa électronique ?
L'e-Visa coûtera 40US$ et sera gratuit pour les moins de 6 ans.

Quels pays seront éligibles à l'obtention du visa électronique ?
Les 52 pays suivants pourront réclamer un e-Visa en 2021: Allemagne, Andorre, Arabie Saoudite, Autriche, Bahreïn, Belgique, Bulgarie, Chine (y compris Taiwan), Chypre, Corée du Nord, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, FRANCE, Grèce, Hongrie, Inde, Indonésie, Iran, Irlande, Islande, Italie, Japon, Koweït, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malaisie, Malte, Mexique, Monaco, Norvège, Oman, Pays-Bas, Philippines, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Saint Marin, Serbie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Suède, Turquie et Vatican.

Quels seront les points de contrôle frontaliers disponibles pour entrer en Russie avec un e-Visa ?
Les titulaires de visas électronique pourront emprunter les principaux aéroports internationaux du pays pour entrer en Russie, tels que Moscou, Saint-Pétersbourg ou Novossibirsk. Consultez la liste des 29 postes frontaliers aériens, maritimes, ferroviaires, piétons et routiers.

Tenez-vous informé des dernières actualités internationales sur les formalités voyages, directement en provenance des ministères et ambassades, sur les pages de TourMaG.com ou auprès d'Action-Visas.com.

Lu 1255 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance