TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Saison hiver Alpes du Sud : "malgré les incertitudes, nous sommes confiants"

Lancement de la saison 2020-2021 à Marseille



Les Alpes du Sud se tournent désormais vers la saison hiver 2020-2021. Malgré les incertitudes, les stations des Hautes-Alpes et plus largement de la région Sud jouent la carte de la réassurance et de la flexibilité pour inciter les Français à se tourner une nouvelle fois vers les sommets alpins après un été record. Tour d'horizon.


Rédigé par le Jeudi 15 Octobre 2020

L'enjeu est de taille puisque la saison hiver génère 700 M€ de recettes sur la région et les deux tiers du chiffre d'affaires annuel pour le seul département des Hautes-Alpes - DR : Depositphotos.com, Dell640
L'enjeu est de taille puisque la saison hiver génère 700 M€ de recettes sur la région et les deux tiers du chiffre d'affaires annuel pour le seul département des Hautes-Alpes - DR : Depositphotos.com, Dell640
Après un été record, les Alpes du Sud préparent activement la saison hiver 2020-2021.

Le Comité Régional du Tourisme Provence-Alpes-Côte-d'Azur et les stations des Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence et Alpes-Maritimes ont officiellement lancé la nouvelle saison à Marseille lors d'une conférence de presse ce 15 octobre 2020.

L'enjeu est de taille puisque la saison hiver génère 700 M€ de recettes sur la région et les deux tiers du chiffre d'affaires annuel pour le seul département des Hautes-Alpes.

"Cet été nous avons enregistré un résultat extraordinaire sur les Hautes-Alpes, avec une fréquentation en hausse de 11%", lance François de Canson, président du CRT.

Le besoin de nature, les grands espaces ont séduit les Français. Depuis 2016, la Région a investi pas moins de 100 M€ pour soutenir les investissements et assurer une montée en gamme. Désormais ce sont 65 stations de la Région Sud qui sont tournées vers l'hiver.".

Après avoir fait leurs preuves sur les protocoles sanitaires cet été, les stations se sentent fin prêtes à accueillir les amateurs de neige. "Il y a quelques incertitudes et pourtant, nous sommes confiants, assure Yvan Chaix, directeur de l'agence de développement des Hautes-Alpes.

Nous avons acquis l'expérience de la saison été sur les protocoles sanitaires et nous avons su démontrer que nous savions gérer les flux", ajoute-t-il.

"Files d'attentes, port du masque, gel hydroalcoolique... Nous avons eu l'été pour travailler sur les conditions d'accueil et toutes les mesures barrières seront prêtes dès l'ouverture cet hiver", illustre Pamela Lemonnier, porte-parole de l'Office de tourisme et des remontées mécaniques des Orres. Un discours que l'on retrouve chez l'ensemble des stations présentes.

Flexibilité et réassurance

Yvan Chaix et François de Canson - Photo : CE
Yvan Chaix et François de Canson - Photo : CE
Rassurer donc ! Mais pas que. L'autre corolaire sera la flexibilité.

Et les stations l'ont également bien compris : "nous avons des offres commerciales qui permettent aux futurs vacanciers de se projeter avec la possibilité d'annuler sans frais, pour certains cas jusqu'à J-1", ajoute encore Yvan Chaix.

Une souplesse qui se ressent déjà dans les réservations à Orcières-Merlette. La centrale de réservations de l'Office du Tourisme enregistre à date une avance de 26% des bookings pour l'hiver.

"Cela s'explique par la typologie des hébergements, meublés, locations, résidences, etc., mais aussi par la garantie de pouvoir annuler pour une raison liée au covid", explique Mathilde Diaz, en charge de la promotion et de la communication à l'Office du tourisme.

Cette avance fait un peu figure d'exception dans le paysage. Du côté de Vars, on sent un frémissement. "Nous avons pas mal d'appels pour avoir des renseignements, mais les futurs vacanciers hésitent encore", précise Anna Fréjus, attachée de presse à l'Office du tourisme de Vars.

Comme pour cet été où un séjour sur deux a été réservé dans les 8 jours avant le départ, l'hiver se jouera sur les ventes de dernière minute. "Nous sommes actuellement dans le même état d'esprit et dans la même configuration qu'au printemps. Et l'effet dernière minute sera indéniable", résume Yvan Chaix.

Il faudra donc avoir les nerfs solides, d'autant que la clientèle internationale va certainement faire défaut.

Les visiteurs étrangers essentiellement belges, néerlandais, britanniques représentent 20% de la clientèle totale. "Sur l'été, nous avons réussi à compenser par une fréquentation française et régionale", constate le directeur de l'agence de développement des Hautes-Alpes.

En sera-t-il autant pour cet hiver ?

Absence des clientèles étrangères

A Serre-Chevalier, où la clientèle étrangère est assez importante, des interrogations demeurent sur les périodes hors vacances notamment.

"Nous avons pu attirer de nouvelles clientèles françaises cet été, espérons qu'il y aura un effet de rebond, et que certains souhaiteront découvrir la montagne sous la neige. Mais il sera difficile de compenser l'absence des étrangers par une clientèle uniquement française", analyse Lisa Gibello, représentante de l'Office du tourisme.

Pour attirer les skieurs hors vacances, , la station de Pelvoux-Vallouise a concocté un forfait pour les jeunes parents avec des enfants de moins de 3 ans. Ce forfait à partager permet de skier en alternance.

Le Queyras a, de son côté, laissé tomber pour un temps toute tentative de communication hors des frontières. "Nous avons stoppé nos opérations de promotion en Italie et en Belgique cette année. Nous avons la chance d'avoir une clientèle franco-française et de proximité, nous serons de toute façon moins impactés que d'autres par l'absence des clients étrangers", explique Alexia Grossan, en charge du pôle communication et marketing.

Le CRT, lui, ne baisse pas la garde et parie sur l'avenir, puisque les Alpes du Sud sont, pour la première fois, candidates à l’accueil des éditions 2022, 2023 et 2024 du Salon Grand Ski.

Organisé par Atout France depuis près de 30 ans, cet événement international réunit chaque année 450 tour-opérateurs et 1 000 exposants. Nice et Serre-Chevalier Briançon sont ainsi positionnées comme lieux d’accueil.

Mais avant de penser à nouveau à l'international, la tournée de lancement de la saison 2020-2021 se poursuivra à Grenoble, Lyon, Clermont-Ferrand et Bordeaux, après être passée à Paris, Montpellier et Marseille.

Car tous ces professionnels réunis à Marseille n'ont qu'un seul vœu : que les Français misent une nouvelle fois sur la neige, le soleil et les grands espaces des Alpes du Sud pour leurs vacances d'hiver.

Quid des protocoles sanitaires ?

- Remontées mécaniques : le port du masque sera obligatoire dans les files d'attente et sur les remontées mécaniques. Les zones de contact seront désinfectées quotidiennement. Le port de masque ne sera pas obligatoire pendant la pratique des sports d'hiver.

- Loueurs de matériel : comme pour l'ensemble des lieux clos, le port du masque sera obligatoire. Le matériel loué sera désinfecté et du gel hydroalcoolique mis à disposition.

- Ecole de ski : le port du masque sera obligatoire lors des rassemblements au début et à la fin des cours pour le moniteur et les enfants âgés de plus de 11 ans. Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition. Le matériel prêté sera désinfecté.

- Hébergement et Offices du tourisme : le port du masque sera obligatoire dans les partie communes closes. Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition, les surfaces de contact désinfectées et la fréquence de nettoyage augmentée.

- Bars et restaurants : les mesures actuelles s'appliquent : port du masque obligatoire lors des déplacements, le service se fera uniquement assis. Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition, les surfaces de contact désinfectées et la fréquence de nettoyage augmentée.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email


Lu 1363 fois

Tags : alpes du sud
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.







QUARTIER LIBRE
vous offre






























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex