TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Sicile : Taormina, la grecque, sentinelle de l’Etna

Un détour incontournable entre Messine et Catane



Perchée au-dessus de la Méditerranée, au pied du volcan, la cité grecque, romaine, byzantine, normande de Taormina est aujourd’hui… 100% sicilienne. Avec cette élégance qui sied aux villes où la vie bât dehors.


Rédigé par Jean-François RUST le Jeudi 15 Août 2019

Taormina, une ville de 12 000 âmes sertie dans son écrin, côté soleil levant, face à l’infini bleu de Mare Nostrum - DR : DepositPhotos, v-strelok
Taormina, une ville de 12 000 âmes sertie dans son écrin, côté soleil levant, face à l’infini bleu de Mare Nostrum - DR : DepositPhotos, v-strelok
Impossible de passer à côté de Taormina lorsque l’on voyage de Messine à Catane.

Trois kilomètres au-dessus des flots, la ville fait des clins d’œil aux automobilistes et les invite à grimper dans son noyau urbain, enchâssé sur les premiers contreforts de l’Etna.

Une ville de 12 000 âmes sertie dans son écrin, côté soleil levant, face à l’infini bleu de Mare Nostrum.

Fondée par des colons grecs, vraie capitale à l’époque byzantine, détruite par les Arabes et relevée par les Normands, Taormina a conservé de cette histoire tourmentée des traces splendides.

En témoignent le théâtre grec, dominant la mer et l’Etna ; le gymnase gréco-romain ; les portes médiévales de Messine et de Catane ; des palazzi en pagaille… Un patrimoine unique.

La passeggiata de 18h

A Taormina comme dans toute l’Italie, les habitants se plient de bonne grâce à la sacro-sainte manie d’aller et venir, à partir de 18h, sur l’avenue piétonne centrale de la ville.

Ici, cela se passe corso Umberto. On est en famille ou entre amis ; on déguste un gelato (glace) ; on regarde passer les autres ; on papote… On est surtout bien vêtu, élégant. Et c’est ainsi que passent les soirées d’été, à coups de passeggiata.

Taormina n’est pas tout à fait au bord de la mer mais on peut y « descendre » assez facilement, par des routes et des chemins.

Souvent cachées par la nationale ou la voie ferrée, qui coupent la ville de la côte, il faut chercher un peu pour retrouver les plages Giardini, Isola Bella, Mazzaro. Plus au nord, vous débusquerez d’autres plages, agréables et beaucoup moins fréquentées.

Excursion au volcan, le grand classique

L’été, la ville met son smoking de gala.

Dans le théâtre antique, elle accueille de juin à août « Taormina Arte », un grand festival qui associe les arts du théâtre, la musique et le cinéma, avec des artistes venus du monde entier. En vedette, cet été 2019, le 30 août précisément, le grand Andrea Bocelli !

Il est impensable d’aller à Taormina sans envisager une visite au volcan.

Sauf éruption en cours, avec un guide de montagne (le bureau se trouve au parking du refuge de Sapienza), les plus courageux pourront envisager l’ascension au sommet.

Sinon, il est possible d’effectuer des marches d’approche et même de réaliser le tour du volcan en train !

Infos pratiques :

En avion
Aéroport de Catane Fontana rossa

En train
LA gare de Taormina-Giardini est l'une des gares principales de la ligne ferroviaire Messine-Catane.
Une fois que vous serez arrivés à la Giardini, vous devrez prendre une ligne de bus ou un taxi pour atteindre Taormine.

En bus
Etna Trasporti: relie Catane et Taormine

www.comune.taormina.it

Lu 5788 fois

Notez






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias