TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Suppression des vols intérieurs : l'UFC Que Choisir ne veut pas de blanc-seing pour la SNCF

l'UFC Que Choisir demande aux députés d’augmenter à 4 heures le seuil d’interdiction des vols intérieurs



Ce week-end un tournant de l'aérien français va se jouer. Les députés doivent examiner l’article du projet de loi Climat et Résilience relatif à l’interdiction des vols intérieurs en cas d’alternative ferroviaire satisfaisante. Pour l'UFC Que Choisir, le seuil d’interdiction doit être porté à 4h et non 2h30, mais en plus cela ne doit pas représenter pour la SNCF pour gonfler artificiellement ses prix ou dégrader la qualité du service ferroviaire, du fait de la situation de monopole de la compagnie. L'UFC Que Choisir réclame la mise en place d’une concurrence effective sur le ferroviaire.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 9 Avril 2021

l'UFC Que Choisir demande aux députés d’augmenter à 4 heures le seuil d’interdiction des vols intérieurs - Depositphotos.com anyaberkut
l'UFC Que Choisir demande aux députés d’augmenter à 4 heures le seuil d’interdiction des vols intérieurs - Depositphotos.com anyaberkut
Il ne reste plus que quelques heures, avant que la loi Climat et Résilience ne soit adoptée et l'UFC Que Choisir se lance dans une ultime opération de lobbying.

L'association de défense des consommateurs adresse un message l'attention des députés français, puisque ces derniers doivent examiner ce week-end l’article du projet, relatif à l’interdiction de certains vols intérieurs en cas d’alternative ferroviaire satisfaisante.

Pour l'UFC Que Choisir, les élus ont tout intérêt à donner "de la substance à cette réforme, tout en mettant en place les garde-fous garantissant que la SNCF ne se saisira pas de l’aubaine pour gonfler artificiellement ses prix ou dégrader la qualité du service ferroviaire."

De plus, l'association dénonce le fait que le gouvernement ait vidé la mesure de sa substance, en abaissant les interdictions des vols intérieurs au seuil des 2 h 30 de train.

Seules 5 lignes restent concernées par la mesure, représentant 12 % des passagers ayant emprunté un vol intérieur métropolitain, contre 18 lignes au seuil des 4 heures.

D'ailleurs, l'UFC Que Choisir demande aux députés d’augmenter de 2 h 30 à 4 heures le seuil d’interdiction des vols intérieurs lorsqu’une alternative ferroviaire existe.

Le projet de loi prévoit également d’exempter les vols majoritairement destinés à la correspondance à l’international.

Dans sa rédaction actuelle, la loi permettrait d’exclure de la mesure tous les vols à destination ou au départ du hub de Paris Roissy-Charles de Gaulle (soit 67 % des passagers concernés), ou encore toutes les lignes qui ont plus de 50 % de passagers en correspondance, c’est-à-dire 80 % du total potentiel.

Même si les réductions de lignes seront à la marge, l'UFC Que Choisir craint que le gouvernement donne un blanc-seing à la SNCF sur ces liaisons.

La SNCF se retrouverait en effet en situation de monopole de fait sur les liaisons à grande vitesse, en l’absence d’alternative aérienne désormais interdite et de concurrence ferroviaire, théoriquement possible depuis décembre dernier mais pour l’instant inexistante.

Que demande l'UFC Que Choisir aux parlementaires :

  • D’augmenter de 2 h 30 à 4 heures le seuil d’interdiction des vols intérieurs lorsqu’une alternative ferroviaire existe ;

  • De limiter les exemptions pour les vols destinés à la correspondance internationale aux seuls voyageurs qui sont réellement en correspondance ;

  • La mise en place d’une concurrence effective sur le ferroviaire, sur la base de recommandations demandées à l’Autorité de régulation des transports, empêchant la SNCF de bénéficier d’un effet d’aubaine pour augmenter les prix ou négliger la qualité du service ;

  • Une politique ambitieuse et pertinente d’investissement dans le réseau ferroviaire, ciblée sur la rénovation du réseau existant.

Lu 1532 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Olivier le 10/04/2021 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UFC que choisir ne va pas assez loin ! Je demande :
- que la 5 G soit interdite si une solution Minitel est possible sur zone
- que l’envoi de courrier papier soit interdit si une solution équivalente par Email est possible (merci et au revoir mon cher facteur ..)
- que la distribution d’eau par des compagnies habilitées soient interdites sur les zones déjà desservies par des rivières ou puits accessibles.
- que les pizzéria aux feux de bois soient interdites avec mise en place systématique de fours électriques (bye bye ma pizzeria de quartier que j’aimais tant)
- que les barbecues aux feux de bois soient interdits à la vente (Ciao Weber.. tu n’étais pas donné pourtant..)

Peu importe les centaines de milliers d’emplois en jeu... Tous au chômage, on aura le temps de pique-niquer dans les champs regardant un ciel débarrassé de ces diaboliques avions tout en dégustant nos nouvelles pizzas sans saveur. On rêvera avec nostalgie à l’époque où on avait encore le droit enfant à rêver de piloter un avion, à l’odeur des sapins morts qui accompagnaient nos Noëls...
On dira merci à notre sauveur UFC que choisir tout en ayant le regret de ne plus avoir les moyens de renouveler notre abonnement sur notre vieux Minitel. En attendant: le monde, lui, aura continué à tourner: Avec ou sans nous.

Oups : oublié de demander la suppression de toutes impressions de presse papier (arbres abattus, CO2 généré pour sa distribution et son recyclage) . Je n’ai jamais entendu UFC que choisir se saisir de ce combat. Comme c’est étrange... Ce n’est pas la première fois que je me dis que cette association au delà de La Défense des consommateurs défend avant tout ses propres convictions avec parfois une coloration bien politique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance